La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 2 de 2 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Une nouvelle méthode de prélèvement urinaire sur tampon pourrait faciliter le monitoring des pathologies uro-génitales

Consulter le resumé

Sylviane Boulot et al., 53es Journée de la Recherche Porcine (FRA), 2021, 1er, 2, 3 et 4 février 2021, p.117-118, poster

Poster.

Les pathologies urogénitales peuvent avoir un impact important sur la reproduction et la longévité (Sialleli et al., 2008) et elles représentent un des motifs de traitement antibiotique des truies le plus fréquent (Hémonic et al., 2014). La prévalence des infections urinaires varie selon les études et les élevages entre 10 et plus de 40% des truies (Sialleli et al., 2008, Bellino et al., 2013, Piassa et al., 2015, Tolstrup, 2017). Or après des années de monitoring régulier, les examens urinaires sont moins prescrits (Le Guennec, comm. pers). Faut-il y voir les bénéfices de la prévention, ou au contraire un moindre suivi en élevages ? En effet, les prélèvements urinaires sont devenus plus chronophages depuis la mise en groupe des truies gestantes. L’objectif de cette étude est de proposer une méthode permettant une collecte d’urine plus rapide et de façon plus systématique en élevages à l’aide d’un tampon vaginal. Cette technique doit cependant être compatible avec les analyses biochimiques et bactériologiques habituelles.

A new method for collecting urine with a vaginal tampon could facilitate monitoring of urogenital diseases in pig farms

Poster.

Urogenital pathologies have detrimental consequences on reproduction performances and longevity and are a major reason for antibiotic treatment among sows. However, since the generalization of group housing during gestation, monitoring loose animals has become more complicated, and sows are inspected less frequently. This study was designed to search for a new method for simple and systematic urine sampling on farms using standard vaginal tampons. Trials were performed on the IFIP experimental farm on pregnant sows three weeks before farrowing. Specific techniques were developed to prevent expulsion during urination or defecation and to facilitate rapid sow-side urine extraction. Different brands were compared to maximize practicality, urine volumes and quality. Some tampons were excluded because they collected small volumes or had bactericidal properties that prevented subsequent bacteriological analysis. Morning urine samples were collected from different batches of the same sows, using either a standard method (spontaneous urination in cups) or urine extracted from tampons. On-farm analysis included scoring of turbidity, color, sediments and cleanliness, as well as urinalysis strip testing (nitrite, density, pH, leucocytes, blood, proteins). Samples that were nitrite positive or turbid, as well as some negative samples, were sent to the laboratory for quantitative and qualitative bacteriological analysis. The collection method did not interfere with on-farm nitrite testing or bacteriologies. Tampons require less animal supervision and may improve sample collection rate. The practicality and benefits should be investigated further on different farms and housing systems. This new non-invasive sampling technique may also be useful for assessing urine biomarkers in reproduction or health monitoring and assessment.

2021

Une nouvelle méthode de prélèvement urinaire sur tampon pourrait faciliter le monitoring des pathologies uro-génitales

Consulter le resumé

Sylviane Boulot et al., 53es Journée de la Recherche Porcine (FRA), 2021, 1er, 2, 3 et 4 février 2021, poster

Poster.

Les pathologies urogénitales peuvent impacter la reproduction, et ont longtemps été un des motifs de traitement antibiotique des truies le plus fréquent. Or après des années de monitoring régulier, les contrôles urinaires semblent moins fréquents. Est-ce lié à une meilleure prévention ou à des contrôles plus chronophages depuis la mise en groupe des truies gestantes ?
L’objectif de cette étude est d’évaluer la faisabilité et l’intérêt d’une nouvelle méthode de prélèvement urinaire sur tampon vaginal. Cette technique doit rester compatible avec les analyses biochimiques et bactériologiques habituelles.

PDF icon Sylviane Boulot et al., 53es Journée de la Recherche Porcine (FRA), 2021, 1er, 2, 3 et 4 février 2021, poster
2021