La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 43 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

L'anesthésie des porcs

Consulter le resumé

L'étourdissement des porcs implique trois types de problèmes. Le premier concerne la sécurité du personnel lors des phases d'étourdissement et de saignée. Le second humanitaire requiert une inconscience instantanée et complète jusqu'à la mort. La directive européenne 93/119/CE notifie que toute excitation, douleur ou souffrance évitable doit être épargnée aux animaux lors des opérations d'abattage. Le décret n°80-791 du 1er Octobre 1980 rend obligatoire
PDF icon L'anesthésie des porcs
1998

Effet de facteurs zootechniques et technologiques sur les caractéristiques rhéologiques de la tranche de jambon

Consulter le resumé

Poster. 7es journées des sciences du muscle et technologies des viandes, 1-2 octobre 1998, Rodez . Clermont-Ferrand : ADIV, FRA, 1998, P. 1 p., 3 réf., par Bruno Boutten et al.

Etude de l'effet de 4 facteurs zootechniques (lignée génétique, âge à l'abattage, pH24 et muscle) et de 4 facteurs technologiques (concentration en sel nitrité, vitesse de montée en température, valeur pasteurisatrice et épymisium) sur les caractéristiques de résistance du jambon cuit. Résumé de travaux de recherche.

PDF icon 7es JSMTV, 1-2 octobre 1998, Rodez, Clermont-Ferrand, poster, par Bruno Boutten et al.
1998

La cuisson

Consulter le resumé

Introduction

Points à maîtriser : stabilisation microbiologique

Développement et stabilisation de la couleur

Développement de la flaveur

Maîtrise des risques de surcuisson

Moyens de maîtrise

Paramètres de définition des barèmes
1999

La conservation des produits à base de viande : de l'empirisme aux choix techniques raisonnés

Consulter le resumé

La conservation des produits à base de viande a considérablement évolué depuis une douzaine d'années en raison de la forte évolution de l'environnement de la filière : concentration accrue de la grande distribution, développement des produits libre-service en unité de vente consommateur en froid positif et des produits pratiques, prise de conscience de la sécurité alimentaire, assurance qualité, et enfin, développement de méthodes de diagnostic, de mesures objectives, de l'évaluation sensorielle et du traitement des données.
1999

Contrôles sur la chaîne de fabrication

Consulter le resumé

Contrôle du matériel

Traçabilité, notion de lot

Contrôle des lots

Contrôle des matières premières, additifs, ingrédients

Contrôles sur la ligne de fabrication
1999

Mesure des circuits, des vitesses et des débits d'air en été dans les camions de ramassage des porcs charcutiers

Consulter le resumé

La directive européenne CE 98 mentionne que pour des durées de transport des porcs supérieures à 8 heures, les camions doivent être équipés d’un système de ventilation.

En France, les camions de ramassage des porcs charcutiers ne sont pas équipés de ventilateurs. Cette étude apporte des références objectives sur les circuits, vitesses et débits d’air dans ces véhicules.
PDF icon Mesure des circuits, des vitesses et des débits d'air en été dans les camions de ramassage des porcs charcutiers
1999

Incidence des paramètres climatiques et des distances sur la mortalité des porcs en cours de transport

Consulter le resumé

La mortalité des porcs pendant le transport est un problème multifactoriel.

Parmis 4 critères météorologiques (température, humidité, pression atmosphérique, vitesse d’air), c’est la température qui a la plus forte influence : lorsque la température est supérieure à 15° C

dès 6 h, ou 25° C à 14 h, le taux de mortalité augmente de 40%. Il est préférable de trier et de sortir les porcs avant embarquement sur des aires de stockage ou des quais, de les charger à jeûn et de les
PDF icon Incidence des paramètres climatiques et des distances sur la mortalité des porcs en cours de transport
1999

Cuisson sous vide et prétranchage du jambon cuit : deux moteurs de l'évolution technique

Consulter le resumé

Pour le jambon cuit, le développement de la cuisson sous vide et celui des jambons prétranchés exigent une maîtrise importante des procédés. La fabrication de ces produits impose une sélection précoce des matières premières. Les améliorations intervenues au niveau des opérations unitaires classiques, salage, malaxage, moulage, traitement thermique, démoulage et tranchage, sont rapportées.
PDF icon Cuisson sous vide et prétranchage du jambon cuit : deux moteurs de l'évolution technique
1999

La gestion des déchets gras. 3ème partie : présentation d'une expérience de combustion sur site

Consulter le resumé

Une installation combinée permettant le prétraitement des effluents, la récupération des graisses et leur destruction a été mis en place dans la société REL'ON. La partie combustion et production d'eau chaude du procédé est étudiée. La description des équipements, les caractéristiques du déchet à incinérer, les résultats sur l'incinération après trois ans de fonctionnement, les analyses des fumées et le bilan économique sont présentés. Des propositions pour une meilleure gestion des déchets gras sont rapportées.
PDF icon La gestion des déchets gras. 3ème partie : présentation d'une expérience de combustion sur site
1999

Influence du taux de sucres dans la technologie du jambon cuit

Consulter le resumé

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2000

La relation phosphore et technologie du jambon cuit

Consulter le resumé

PDF icon 8es JSMTV, 21-22 novembre 2000, Paris, par Bruno Boutten et al., p. 31-34
2000

Maîtrise de la technologie de la fumée liquide. Partie I : équivalence fumage traditionnel - fumage par atomisation de fumée liquide

Consulter le resumé

Compte-rendu des deux premières étapes du programme de recherche ACTIA RA 98.16 Maîtrise de la technologie de la fumée liquide axé sur le fumage de saucisses à pâte fine (type Francfort) : détermination des conditions du fumage traditionnel, choix des barèmes de fumage par atomisation de fumée liquide. Les résultats permettent de réaliser une comparaison objective entre le fumage traditionnel et le fumage par atomisation ou revaporisation de fumée liquide, seule technique réglementairement reconnue comme équivalente au fumage traditionnel.
PDF icon Maîtrise de la technologie de la fumée liquide. Partie I : équivalence fumage traditionnel - fumage par atomisation de fumée liquide
2002

Sel et technologie en charcuterie-salaison

Consulter le resumé

Le sel (chlorure de sodium) est le principal ingrédient technologique et le plus anciennement utilisé dans les viandes transformées. Il joue un rôle primordial dans les produits de charcuterie, non seulement au niveau du goût salé (effet gustatif), mais surtout pour son action sur les propriétés de la viande (effets technologiques) et sur les micro-organismes (effet bactériostatique).
PDF icon Sel et technologie en charcuterie-salaison
2003

Relation entre le pH, la couleur et le comportement dans la transformation du blanc de poulet en pièces cuites saumurées

Consulter le resumé

Une recherche menée par le Centre Technique de la conservation des Produits Agricoles permet d'étudier la possibilité d'améliorer les qualités sensorielles (goût, couleur et texture) des gammes de produits par rapport à leurs homologues distribués au rayon frais en utilisant la technologie des micro-ondes. Le matériel utilisé est présenté ainsi que les essais réalisés sur le foie gras et les plats cuisinés , l'article, enrichi de figures, démontre la faisabilité technique d'un tel procédé.

PDF icon Relation entre le pH, la couleur et le comportement dans la transformation du blanc de poulet en pièces cuites saumurées
2003

Sel et technologie en charcuterie et dans l'industrie fromagère

Consulter le resumé

En dehors de son rôle organoleptique, le sel joue plusieurs rôles fondamentaux : stabilisation microbiologique, conservation de l'eau naturellement présente, stabilisation de la structure des produits…

En charcuterie-salaison, il est utilisé selon différents procédés en fonction du type de produit : à sec (jambons secs...), en salage humide/saumure (jambon cuit...), en saupoudrage et mélange direct pour les produits fragmentés (saucisses, saucissons, pâtés...).
2003

Maîtrise de la technologie de la fumée liquide. Partie II : étape 3, comparaison du fumage traditionnel et du fumage par atomisation de fumée liquide

Consulter le resumé

Cet article est la suite de celui paru dans le Bulletin de liaison du CTSCCV, vol. 12, n° 5, septembre-octobre 2002 (pp. 3-14). Il rend compte des résultats de la troisième étape de l'étude : comparaison du fumage traditionnel et du fumage par atomisation de fumée liquide. L'objectif de cette étape est de comparer les deux modes de fumage dans les conditions suivantes : - mise en oeuvre des barèmes de fumage équivalents, qui permettent d'obtenir une même couleur de surface (voir partie I : Bulletin de liaison du CTSCCV, vol.
PDF icon Maîtrise de la technologie de la fumée liquide. Partie II : étape 3, comparaison du fumage traditionnel et du fumage par atomisation de fumée liquide
2003

Muscles de jambon : de fortes variétés individuelles

Consulter le resumé

La composition du produit fini n'est pas directement dépendante de la composition de la matière première. Le critère de qualité viande, la capacité de rétention d'eau du produit, caractérisée par le pH et la composante L* de la couleur, influence fortement les relations entre matière première (viande) et produit fini (jambon cuit).
PDF icon Muscles de jambon : de fortes variétés individuelles
2004

Influence de l'âge de la truie de réforme sur la composition chimique et la qualité technologique de la viande

Consulter le resumé

La viande de truies de réforme est utilisée par les salaisons en frais et les transformateurs en cuit. Deux lots de 15 truies de réforme ayant des carrières de reproduction différentes (rang de portée d 2 et e 6) ont fait l’objet de mesures zootechniques et technologiques. Des analyses chimiques sont réalisées sur les longes. Les truies âgées ont un poids de carcasse chaud supérieur. Les épaisseurs de gras ne sont pas significativement différentes mais tendent à être plus élevées pour les truies plus âgées.
PDF icon Influence de l'âge de la truie de réforme sur la composition chimique et la qualité technologique de la viande
2005

Le compostage de cadavres à la ferme est testé au Québec

Consulter le resumé

Au Québec, les cadavres de porcs sont actuellement enlevés par un unique équarrisseur.

Les coûts ont fortement augmenté et la charge est en intégralité, imputée au producteur.

Les éleveurs québécois peuvent incinérer à l’exploitation les cadavres mais le coût est élevé.

Afin de valider le compostage des cadavres d’un point de vue bio-sécuritaire, la province du Québec réalise des tests sur 4 sites d’élevage équipés d’un système de compostage en silo ou d’un procédé de compostage en cylindre avec aération forcée par retournement journalier.
PDF icon Le compostage de cadavres à la ferme est testé au Québec
2005

Tri couleur des pectoraux du poulet : quelles sont les préférences du consommateur ?

Consulter le resumé

Ces dernières années, le nombre de produits manufacturés fabriqués à partir de poulet et de dinde s'est accru en France. Des estimations montrent que les produits transformés qui représentent 20 % du marché du poulet en 2003, représenteront plus d'un tiers voire la moitié en 2010 (Magdelaine et al., 2004). Une situation comparable est observée dans les autres pays européens.
PDF icon Tri couleur des pectoraux du poulet : quelles sont les préférences du consommateur ?
2006

Pages