La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 27 de 27 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Effet du nombre de repas sur les réserves et le comportement des truies gestantes selon le logement

Consulter le resumé

L’effet du fractionnement de la ration allouée en 1, 2 ou 3 repas/j entre les 11ème et 107ème jours de gestation sur la reconstitution des réserves et le comportement est étudié chez des truies logées individuellement (deux bandes de 24 ou 21) ou en groupe de 6 (quatre bandes de 18). Les trois lots sont étudiés dans la même salle. L’état des truies (poids, épaisseur de lard) est déterminé régulièrement ainsi que la durée de la station debout et le comportement (activités orales non alimentaires, AONA). La fréquence des repas n’influence pas significativement la reconstitution des réserves.
PDF icon Effet du nombre de repas sur les réserves et le comportement des truies gestantes selon le logement
2003

Effet du nombre de repas sur la reconstitution des réserves et le comportement des truies en gestation selon le mode de logement

Consulter le resumé

L’effet du fractionnement de la ration allouée en 1, 2 ou 3 repas/j (lots N1, N2, N3) entre les 11ème et 107ème jours de gestation est étudié chez des truies logées individuellement (deux bandes de 24 ou 21) ou en groupe de 6 (quatre bandes de 18). Pour chaque bande, les trois lots sont étudiés dans la même salle. Les truies sont pesées et leur épaisseur de lard (ELD) est mesurée aux 9ème, 58ème et 107ème jours de gestation (notés respectivement G9, G58 et G107).
PDF icon Effet du nombre de repas sur la reconstitution des réserves et le comportement des truies en gestation selon le mode de logement
2003

Systèmes de logement en groupe des truies en gestation - Résultats techniques et enquêtes en élevages

Consulter le resumé

Accompagner les éleveurs dans le choix et la conduite de leurs installations. Références sur les modes de logement en groupe et leur fonctionnement. Analyse des performances obtenues suivant les modes de logement et de conduite en groupe. Avantages et inconvénients des différents systèmes. Éléments pour choisir et faire fonctionner son élevage. La place du logement en groupe dans les élevages français. Bilan des différents logements en groupe existants et analyse des performances techniques. Avis des éleveurs sur les points forts et faibles de leur système.

PDF icon rap_systeme_logement_2003 10,00 €
2003
Élever les truies gestantes en groupe

Élever les truies gestantes en groupe

Consulter le resumé

Systèmes d’alimentation et de logement

Les différents systèmes pour loger les truies en groupes : caractéristiques, avantages et inconvénients, plans et conditions de bon fonctionnement.

13 fiches : Réglementation - Passer aux truies en groupes - Systèmes sur caillebotis - Systèmes sur paille - Verraterie en groupe - Travaux et peuplement - Déplacement et mélange - Interventions individuelles - Auges - Réfectoires - Dac - Variomix - Alimentation au sol.


Ifip - Chambres d’Agriculture de Bretagne et des Pays de la Loire - 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2003

Elevage des truies gestantes en groupe ; acquis et perspectives de recherches

Consulter le resumé

La révision de la directive européenne (91/630) conduit au maintien en groupe des truies et des cochettes gestantes.
PDF icon Elevage des truies gestantes en groupe ; acquis et perspectives de recherches
2002

Quels rejets pour des truies gestantes alimentées avec un régime enrichi en fibres ?

Consulter le resumé

La dilution énergétique d’un régime par l’incorporation de fibres permet d’améliorer le bien-être des truies gestantes par une augmentation de la quantité d’aliment distribuée.

Cette étude montre cependant une augmentation concomitante des rejets dans le lisier bien supérieure aux différences de quantités ingérées. Par rapport à un régime standard, la quantité de matière sèche retrouvée dans le lisier de truies alimentées

avec le régime enrichi en fibres est supérieure de 83 % alors que la quantité ingérée est accrue de seulement 22 %.
PDF icon Quels rejets pour des truies gestantes alimentées avec un régime enrichi en fibres ?
2001

La distribution d'aliment riche en fibre affecte l'activité alimentaire des truies gestantes logées en groupe

Consulter le resumé

Le logement des truies en groupe et l’utilisation de rations enrichies en fibres d’origine végétale sont deux alternatives possibles pour améliorer le bien-être des truies gestantes. Cette étude montre l’incidence de la distribution d’un aliment riche en fibres (F : 13,2 % CB) par rapport à un aliment conventionnel (T : 6,7% CB) sur le comportement alimentaire de truies gestantes dans trois systèmes de logement : stalle individuelle (S), groupe de six truies alimentées au réfectoire et non bloquées (G) et groupe de douze truies alimentées au DAC (D).
PDF icon La distribution d'aliment riche en fibre affecte l'activité alimentaire des truies gestantes logées en groupe
2001

Pages