La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 60 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

L'économie porcine néerlandaise fin 1997 - La production sous électrochocs : après la peste, les quotas

Consulter le resumé

Depuis dix ans, la filière porcine néerlandaise est confrontée à un important et contraignant problème d’environnement. Aujourd’hui, après les dégâts causés par la peste porcine, le projet de restructuration de la production, avec l’instauration de quotas porcins, constitue une décision majeure pour l’économie agricole du premier pays exportateur de l’U.E., décision qui

aura des conséquences directes et indirectes sur l’ensemble de l’économie porcine européenne.
PDF icon L'économie porcine néerlandaise fin 1997 - La production sous électrochocs : après la peste, les quotas
1998

La filière porcine française et ses échanges en 1997

Consulter le resumé

PDF icon La filière porcine française et ses échanges en 1997
1998

France : bilan porc 97 - Présence accrue à l'extérieur

Consulter le resumé

La production porcine française accélère sa croissance en 1997, tandis que la consommation intérieure poursuit son érosion. La présence des produits porcins made in France s'accroît donc sur les marchés extérieurs, aussi bien chez nos partenaires de l'Union européenne que vers les pays tiers, secoués par la tourmente sanitaire.
PDF icon France : bilan porc 97 - Présence accrue à l'extérieur
1998

La grande mutation de la production porcine en France

Consulter le resumé

PDF icon La grande mutation de la production porcine en France
1998

La peste porcine classique aux Pays-Bas : conséquences économiques

Consulter le resumé

Une épidémie européenne de peste porcine classique a surtout frappé les Pays-Bas, en 1997. Elle n’est pas totalement à son terme, puisque, en mai 1998, de nouveaux cas se sont déclarés en Espagne.

Cette crise sanitaire a eu des effets importants sur le marché du porc de l’UE.

Soutenant les cours en 1997 par la baisse de l’offre, elle a poussé à la croissance et rendra la crise de marché plus aiguë en 1998, voire en 1999.

Elle a précipité la décision d’une baisse du cheptel porcin néerlandais.
PDF icon La peste porcine classique aux Pays-Bas : conséquences économiques
1998

Les régions porcines dans l'Union Européenne

Consulter le resumé

De la CEE des douze en 1987 à l’Union européenne à quinze en 1997, le cheptel porcin est passé de 105 à 120 millions de têtes. En fait les modifications géographiques de la Communauté ont eu des effets contrastés. L’unification allemande de 1990/91 a peu apporté avec l’effondrement

à l’est. En incluant l’ex-RDA en 1987, le cheptel des 12 a même reculé de 4% en 10 ans. L’élargissement à l’Autriche, la Suède et la Finlande en 1995 apporte un potentiel de production supplémentaire de 7 à 8 millions de porcs.
PDF icon Les régions porcines dans l'Union Européenne
1998

Suède : une production porcine sous contraintes

Consulter le resumé

Ces dernières années, depuis l’entrée dans l’Union Européenne, la production suédoise a

augmenté, apportant un léger excédent en viande porcine. La concentration des porcs dans les élevages s’est accrue. Un pôle coopératif puissant domine la filière.
PDF icon Suède : une production porcine sous contraintes
1998

Production porcine en Hongrie : diagnostic et perspectives de développement

Consulter le resumé

Hongrie : compétitivité modeste des outils de production et d'aval



Parmi les pays de l'Europe centrale et orientale, la Hongrie est l'un de ceux qui entreront dans l'Union européenne dans les dix prochaines années. Huit ans après les bouleversements politiques et économiques, l'ITP a conduit une expertise sur l'état actuel et le devenir prévisible du secteur porcin dans le pays. La production a fortement diminué, les structures de production sont affaiblies. A l'aval,
PDF icon Production porcine en Hongrie : diagnostic et perspectives de développement
1999

Les exportations européennes de porc en 1998

Consulter le resumé

L'Union Européenne a exporté 1,2 million de tonnes de produits porcins vers les pays-tiers en 1998, soit 16% de plus qu'en 1997.

Ses ventes ont doublé depuis 1990. Depuis plusieurs années, les importations sont stables, autour de 50 000 tonnes (graphique 1).
PDF icon Les exportations européennes de porc en 1998
1999

Organisation et développement de la production porcine en Espagne

Consulter le resumé

Au rythme actuel de développement de sa production porcine, l’Espagne accédera à la première place de l’Union européenne dans

moins de cinq ans. Une progression qui n’est pas véritablement nouvelle puisque ce pays tient le record de la croissance depuis son
PDF icon Organisation et développement de la production porcine en Espagne
1999

La production porcine française dans la compétition internationale

Consulter le resumé

L’article met l’accent sur la bonne position compétitive de la filière porcine française au sein de l’Union Européenne, dont attestent les parts de marché conquises, mais aussi l’efficacité technique et le niveau des coûts de production des

élevages français.

L’attention est également portée à l’essor de nouveaux compétiteurs : les Etats-Unis mais aussi, plus près de nous, l’Espagne. Le cas américain est plus particulièrement étudié en soulignant les spécificités des

modes d’organisation à l’origine du développement de la production.
PDF icon La production porcine française dans la compétition internationale
2000

Production porcine : où allons-nous ?

Consulter le resumé

2000

Les prix dans la filière porcine en 1999 - Poursuite de la crise

Consulter le resumé

La situation du marché s’est encore détériorée et le revenu des producteurs est

resté négatif, malgré la baisse du prix de l’aliment.

Face à une forte production communautaire, la croissance des exportations vers

les pays tiers et de la consommation a pu absorber les disponibilités, mais grâce

à des prix bas de la viande.

Comme toujours en période de crise, le prix des porcelets a subi une baisse plus forte que le porc charcutier.
PDF icon Les prix dans la filière porcine en 1999 - Poursuite de la crise
2000

Union Européenne : production et échanges de viande porcine en 1998 - Sous le signe de la croissance

Consulter le resumé

La production porcine de l'union européenne a connu une forte croissance en 1998 (+8 % en un an). Elle devrait encore progresser de 3 à 4 % en 1999.

Dans les états membres, la production et les échanges ont évolué de manière contrastée.
PDF icon Union Européenne : production et échanges de viande porcine en 1998 - Sous le signe de la croissance
2000

Une étude internationale sur l'importance de l'androsténone et du skatole pour l'odeur de verrat : I. Présentation du programme et mesures des composés de l'odeur de verrat par des procédés analytiques différents.<br /><br /><br />An international study on the importance of androstenone and skatole for boar taint : I. Presentation of the programme and measurement of boar taint compounds with different analytical procedures.

Consulter le resumé

An international study, involving 11 participants in 7 European countries, was conducted to provide scientific evidence for an objective measurement of boar taint in entire male pigs and its possible variation between countries. The specific objectives were to determine the respective contributions of androstenone and skatole to boar taint and their possible variations according to production systems and consumer populations. Over 4000 entire male pigs and 200 gilts were raised and slaughtered in 6 countries.
2000

Filière porcine française : échanges extérieurs en 1999

Consulter le resumé

En 1999, la production porcine française a encore augmenté, +2 % par rapport à 1998, mais moins vite que les années précédentes. La consommation a été très élevée, un peu supérieure à de celle de 1998. Mais celle-ci avait fait un bond exceptionnel, comparé à la relative stagnation des années antérieures.

D’ailleurs la consommation de l’ensemble des viandes a été élevée en 1998 et en 1999.
PDF icon Filière porcine française : échanges extérieurs en 1999
2000

Projet européen EUPIGCLASS

Consulter le resumé

Le paiement des producteurs de porcs dans l’UE est basé sur une référence commune.

Mais l’obtention de cette référence est coûteuse et les méthodes actuelles d’estimation comportent différents types d’instruments, caractérisés par une précision et une technologie différentes.

L’objectif est d’améliorer les procédures statistiques et d’évaluer de nouvelles technologies pour le calibrage, le test et le contrôle du classement des carcasses de porc, afin d’atteindre un haut niveau de standardisation dans l’UE.
PDF icon Projet européen EUPIGCLASS
2000

France : bilan porc 99, production stable, demande élevée

Consulter le resumé

La production porcine française a peu augmenté en 1999. Par contre, au-delà des statistiques apparentes, la consommation aurait poursuivi une forte croissance.

Les exportations vers les pays tiers se sont accrues de moitié. Elles ont doublé vers la Russie. Les importations sont restées stables. L'Espagne arrive au premier rang de nos fournisseurs.

PDF icon bp2000n280.pdf
2000

L'ALENA : l'autre grand du commerce international

Consulter le resumé

En 1989, les Etats-Unis et le Canada ont signé un accord de libre échange, élargi au Mexique en 1994 : l'ALENA (Accord Libre Echange Nord Américain).

Depuis quelques années, la croissance de la production porcine de la région se traduit par une augmentation des exportations vers les pays tiers. Le Japon est la première cible, suivi par la Russie et les autres pays d'Asie orientale. La concurrence avec l'Union européenne se fait dans un premier temps sur ces marchés...
PDF icon L'ALENA : l'autre grand du commerce international
2000

Suppression des farines et graisses animales : conséquences et enjeux pour l'alimentation animale

Consulter le resumé

La suppression des farines et des graisses de l’alimentation animale en France, décidée en novembre 2000, a un impact majeur sur les aliments volailles, avec des coûts supérieurs

et des difficultés techniques d’ajustement des rations. Les répercussions économiques

et techniques sont moindres pour les porcs.

L’éviction des farines de viandes dans l’UE à partir de 2001 augmente les besoins en soja et pousse les cours des matières premières à la hausse.
PDF icon Suppression des farines et graisses animales : conséquences et enjeux pour l'alimentation animale
2000

Pages