La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 40 de 60 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Abattage dans l'UE - Course à la taille

Consulter le resumé

L'abattage des porcs a connu ces dernières années de fortes restructurations dans le nord de l'Europe. La concentration se poursuit, avec l'annonce fin septembre du rattachement de Hendrix Meat (filiale de Nutreco) à Bestmeat Company.

Après ce regroupement, les deux principaux acteurs européens répresenteront presque 16% de l'activité de l'UE à 25.
PDF icon Abattage dans l'UE - Course à la taille
2004

EPER : le registre européen des émissions polluantes. Un premier pas qui porte à la connaissance du public des informations sur la pollution issue des sites industriels européens.

Consulter le resumé

La construction européenne a permis des avancées indiscutables dans de nombreux domaines et, en particulier, dans celui de l’environnement. La Commission européenne oeuvre en faveur de la fourniture au public de renseignements concernant l’environnement. En effet, depuis 1990, la directive sur l’accès public aux informations environnementales permet de collecter les données détenues par les autorités locales.
PDF icon EPER : le registre européen des émissions polluantes. Un premier pas qui porte à la connaissance du public des informations sur la pollution issue des sites industriels européens.
2004

Les Rencontres de l'ITP - Space 2003

Consulter le resumé

Le SPACE est le rendez-vous annuel des professionnels de la filière porcine. Cette année, l'ITP a profité de cette opportunité pour organiser des "Rencontres". Elles ont vocation à susciter un débat largement ouvert sur une question technique ou économique importante pour la filière porcine.
2003

Echanges mondiaux de viande porcine : situation 2002 et évolutions récentes

Consulter le resumé

Les échanges mondiaux de viandes et produits issus du porc recouvrent des marchés et des produits variés. Les principaux acteurs du commerce mondial, l’Union Européenne et l’Amérique du nord, sont confrontés à la montée en puissance du Brésil.
PDF icon Echanges mondiaux de viande porcine : situation 2002 et évolutions récentes
2003

France, échanges 2002 : modification des destinations et des fournisseurs

Consulter le resumé

En 2002, l’excédent des échanges a augmenté pour atteindre 134 000 tonnes :

par rapport à 2001 les exportations ont regagné un peu et les importations ont diminué. Des modifications de destinations et d’origines se sont confirmées en 2002. Les fournisseurs traditionnels ont laissé de la place pour l’Espagne et l’Allemagne. Les ventes se sont réorientées vers certaines pays de l’Union européenne et vers les PECO. L’Asie et la Russie n’ont pas répondu aux espérances des exportateurs français.
PDF icon France, échanges 2002 : modification des destinations et des fournisseurs
2003

Union Européenne : bilan d'approvisionnement 2001

Consulter le resumé

La production de l’UE a progressé régulièrement au cours de la dernière décennie, mais elle est assez stable ces dernières années. Cependant, on observe des

évolutions très diverses selon les pays : croissance de production en Espagne et au Danemark, fortes baisses aux Pays-Bas, en Belgique et au Royaume-Uni. Dans chaque pays, la consommation par habitant évolue peu. Les échanges entre les pays dépendent fortement de ces tendances.
PDF icon Union Européenne : bilan d'approvisionnement 2001
2002

Produire en France à faible coût ?

Consulter le resumé

En production porcine, la compétition est européenne depuis quarante ans et prend des dimensions mondiales. Une étude de l'ITP analyse la position de la France. Malgré les évolutions, la disparité des coûts entre élevages y reste importante. Les coûts les plus faibles résultent de causes et conditions multiples, plus ou moins reproductibles.

Mais en moyenne, les élevages espagnols et américains sont mieux placés. D'autres concurrents performants apparaissent, et aussi des charges nouvelles. La recherche d'économies des coûts français reste nécessaire.

PDF icon bp2002n309.pdf
2002

L'abattage des porcs en France en 2001 : nouveau recul

Consulter le resumé

La baisse de la production porcine française a réduit à nouveau les abattages en 2001. Elle affecte aussi l’activité des régions de l’ouest. Les difficultés sanitaires (fièvre aphteuse, peste porcine) ont perturbé les échanges. Un petit nombre de groupes et d’entreprises dominent le secteur. La situation française doit toutefois être appréciée en regard de la forte concentration du secteur dans l’Union

Européenne.
PDF icon L'abattage des porcs en France en 2001 : nouveau recul
2002

Le prix du porc à la production dans l'UE - Situation et évolution récentes

Consulter le resumé

Depuis janvier 2002, les prix de marché du porc dans l’Union Européenne sont exprimés dans notre monnaie commune, l’euro.

Ils ne sont pas pour autant comparables et n’indiquent pas la rémunération réelle des éleveurs ! L’observatoire ITP des prix perçus permet d’y voir plus clair.
PDF icon Le prix du porc à la production dans l'UE - Situation et évolution récentes
2002

France 2001 : exportations en difficulté vers les pays tiers

Consulter le resumé

Les deux cas de fièvre aphteuse pèsent très lourd sur nos échanges. En effet, les

exportations vers les pays tiers ont été divisées par deux par rapport à 2000.

Néanmoins, les entreprises ont su développer les parts de marché dans l’Union

européenne, limitant ainsi l’effondrement des ventes.

A l’importation, les volumes diminuent aussi. L’Espagne a maintenu ses ventes et

a augmenté sa part de marché. Le Danemark s’est aussi renforcé. En revanche, les

Pays-Bas et la Belgique étaient moins présents en 2001 qu’en 2000.
PDF icon France 2001 : exportations en difficulté vers les pays tiers
2002

Production et échanges de viande porcine dans l'UE en 2000 : une géographie en mouvement

Consulter le resumé

Après deux années de forte croissance, la production communautaire de viande porcine a reculé de 3 % en 2000, puis s’est stabilisée en 2001. La dynamique de production des Etats membres est diverse, avec un impact important sur les échanges.
PDF icon Production et échanges de viande porcine dans l'UE en 2000 : une géographie en mouvement
2001

Les échanges de porc des pays de l'UE

Consulter le resumé

Les exportations de porc des pays de l'UE sont devenues de plus en plus importantes ces

dernières années. En forte croissance, les exportations vers les pays tiers sont d'abord

tournées vers la Russie et le Japon. Elles restent dominées par le Danemark. Plus récemment, les entreprises françaises ont eu la volonté de conquérir des marchés hors-UE.

A l'intérieur de l'UE, ces flux se multiplient. La France et l'Allemagne, importateurs traditionnels, ont développé
PDF icon Les échanges de porc des pays de l'UE
2001

Situation et perspectives de la production porcine dans l'Union Européenne

Consulter le resumé

2001

L'abattage des porcs en France en 2000, activité en baisse, importations en hausse

Consulter le resumé

Le recul de la production porcine a pesé sur l’activité d’abattage en 2000 en France, fortement dégradée par le choc de la crise bovine.

Le paysage sectoriel des abattoirs de porcins a peu évolué. Au coeur des enjeux cruciaux de la segmentation des marchés, de la traçabilité, de la sécurité sanitaire et alimentaire, l’abattage fait face aux contraintes du développement de la production porcine. Il devra aussi défendre ses positions commerciales au sein d’une industrie européenne en pleine évolution.
PDF icon L'abattage des porcs en France en 2000, activité en baisse, importations en hausse
2001

France : marché ouvert

Consulter le resumé

Après 15 années de croissance, la crise a imposé en 2000 une réduction de la production porcine française. La consommation a baissé au même rythme, stabilisant le taux d’auto approvisionnement au niveau de 1999. Les volumes d’importations

et exportations n’ont pas changé en 2000 : les principales variations portent sur les destinations et les fournisseurs.
PDF icon France : marché ouvert
2001

Exportations de viande porcine vers les pays tiers en 2000 - L'UE bien présente sur les marchés mondiaux

Consulter le resumé

L’épizootie actuelle de fièvre aphteuse comporte des risques importants pour le commerce de l’Union européenne avec le pays tiers, si elle perd son statut « indemne de la fièvre aphteuse » par des foyers ou la vaccination ou si certains pays ferment leurs frontières unilatéralement. A la mi-mars, la Russie, le Japon et les Etats-Unis ont suspendu leurs achats. Cette actualité brûlante nous conduit à faire le point sur résultats de l’UE à l’exportation en 2000.
PDF icon Exportations de viande porcine vers les pays tiers en 2000 - L'UE bien présente sur les marchés mondiaux
2001

Les signes officiels de qualité en France et dans l'Union Européenne

Consulter le resumé

Les démarches de qualité et d’origine sont toutes de type collectif, ce qui garantit l’implication de tous les acteurs de la

filière et renforce leur crédibilité face aux consommateurs.

Le recensement général de l’agriculture (RGA), de l’automne 2000, va permettre de

mieux connaître le nombre et la localisation des éleveurs produisant sous signe de qualité.

Ces observations seront importantes pour savoir, dans quelle mesure, la politique de qualité contribue au maintien des agriculteurs, en particulier, dans les zones à faible densité porcine.
PDF icon Les signes officiels de qualité en France et dans l'Union Européenne
2001

Avancement du projet européen EUPIGCLASS sur la classification des carcasses de porc : séminaire statistique

Consulter le resumé

L’ITP participe activement à un projet européen sur la standardisation du classement des carcasses de porc dans l’Union Européenne (UE) par des procédures statistiques améliorées et de nouveaux développements technologiques.

Les objectifs et les participants à ce projet ont été présentés dans TechniPorc N°2 -2000.
PDF icon Avancement du projet européen EUPIGCLASS sur la classification des carcasses de porc : séminaire statistique
2001

Le prix du porc perçu par les producteurs dans les principaux bassins de l'Union Européenne

Consulter le resumé

Les cotations et autres références de prix de marché n’autorisent pas une appréciation correcte des prix perçus par les éleveurs de porcs des pays de l’U.E.

Une approche des prix perçus du porc a donc été proposée pour les principaux pays de l’Union : France, Pays-Bas, Belgique, Danemark, Allemagne et Espagne.

Les informations de gestion-technico-économique et des prix de marché, la recherche des éléments explicatifs du niveau de paiement aux éleveurs ont permis de déterminer les prix perçus, sur une base comparable.
PDF icon Le prix du porc perçu par les producteurs dans les principaux bassins de l'Union Européenne
2001

Bannissement des facteurs de croissance antibiotiques en Europe : quelles conséquences pour les producteurs de porcs ?

Consulter le resumé

La suspicion quant au rôle joué par les additifs facteurs de croissance (AFC) dans la progression des phénomènes de résistance des bactéries aux antibiotiques et la mauvaise image qui en découle conduisent beaucoup d’éleveurs et d’abattoirs européens à se passer des additifs antibiotiques, même si trois molécules sont toujours autorisées.
2001

Pages