La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 46 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant
Dossier ambiance

Dossier "Ambiance" : Maîtrise de la ventilation + Le refroidissement évaporatif : cooling et brumisation en porcherie

Consulter le resumé

Dossier composé de deux dépliants

Maîtrise de la ventilation


Rappel des règles à suivre pour un bon fonctionnement de la ventilation. Inventaire des observations, influences des conditions météorologiques et du poids des porcs. Conseils pratiques de réglage de la température et du débit.

Édition 1997 - Ifip, INSA Rennes, Sodalec - 4 pages 21 X 29.7



Le refroidissement évaporatif : cooling et brumisation en porcherie. 

Deux techniques de cooling et de brumisation. Intérêt du refroidissement évaporatif sur les performances des animaux. Rentabilité économique pour les porcs en engraissement.

Édition 1998 - Ifip, TBD, Intertec, Sodalec, Fancom, Chambres d’Agriculture de la Marne et des Pays de la Loire - 4 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1998

Ventilation d'une porcherie d'engraissement par recyclage partiel de l'air ambiant

Consulter le resumé

Dans deux salles d'engraissement identiques sur caillebotis total, deux systèmes de ventilation ont été comparés. Les mesures portent sur les performances zootechniques et l'état sanitaire des animaux ainsi que sur la qualité de l'air ambiant.
PDF icon Ventilation d'une porcherie d'engraissement par recyclage partiel de l'air ambiant
1998

Apports de la logique floue pour la régulation d'ambiance en porcherie

Consulter le resumé

Actuellement, les régulateurs d'ambiance de bâtiments d'élevage fonctionnent tous selon le même principe. Le niveau de ventilation dépend essentiellement de la température de consigne et de la plage. Bien que la simplicité du principe de régulation apparaisse dans un premier temps comme un avantage, l’ambiance obtenue n’est pas satisfaisante sur le plan zootechnique dans bon nombre de situations climatiques.
PDF icon Apports de la logique floue pour la régulation d'ambiance en porcherie
1998

Influence of air flow rate and ventilation system on ammonia levels in pig fattening units

Consulter le resumé

1998

Enquête sur les niveaux et les évolutions des paramètres d'ambiance en cours de transport

Consulter le resumé

Cette étude dresse un état des lieux, en période estivale, des niveaux et évolutions des paramètres d’ambiance dans les conditions

de ramassage industrielles des porcs en France. Elle s’imposait compte tenu des évolutions de la législation européenne et des implications techniques et économiques. Cette étude confirme l’importance de la préparation des porcs sur un local de stockage.

La mise en place de systèmes de ventilation forcée mériterait d’être étudiée lors des chargements ou d’arrêts prolongés.
PDF icon Enquête sur les niveaux et les évolutions des paramètres d'ambiance en cours de transport
1998

Comparaison de trois types de ventilation lors d’un transport de porcs de 10 heures sur l’ambiance dans le véhicule et le bien-être des porcs en période estivale et hivernale

Consulter le resumé

Le règlement 411/98 CE, complémentaire de la Directive 91/628 CE pour le transport de plus de 8 heures, fixe des normes en matière de ventilation dans les transports d’animaux vivants. Le texte stipule que “le système de ventilation mis en place doit être conçu de manière à pouvoir être utilisé à tout moment lorsque les animaux sont dans le véhicule à l’arrêt ou en mouvement et assurer une circulation d’air non vicié.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2002

Comparaison de trois types de ventilation lors d'un transport de 10 heures : ambiance et bien-être des porcs

Consulter le resumé

L’objectif de l’étude est de comparer le fonctionnement de 3 systèmes de ventilation sur 3 étages de manière simultanée lors d’un

transport de 10 heures et d’étudier les effets sur le bien-être des porcs d’une ventilation naturelle par volets régulés par des sondes de température, d’une ventilation

forcée ou dynamique par ventilateur régulé par des sondes de température et d’une ventilation naturelle par volets tout ouverts.

PDF icon Comparaison de trois types de ventilation lors d'un transport de 10 heures : ambiance et bien-être des porcs
2002

Hauteur des compartiments et ventilation lors d'un transport de moins de 8 heures

Consulter le resumé

En période estivale, la hauteur des volets latéraux complètement ouverts permet un fort renouvellement de l’air au transport et limite la dégradation des paramètres d’ambiance à l’arrêt. Le bâchage partiel ou la fermeture des volets du côté gauche permettent de réduire par trois le débit d’air et de limiter les vitesses d’air au niveau des porcs.

La hauteur des compartiments n’est pas le seul critère à prendre en compte pour un renouvellement et une qualité de l’air qui agissent sur le bien-être des porcs.
PDF icon Hauteur des compartiments et ventilation lors d'un transport de moins de 8 heures
2004

Type de sol et taux de renouvellement de l'air : effets sur l'ambiance et sur les performances du porc à l'engrais

Consulter le resumé

Deux essais portant chacun sur 192 porcs à l’engrais ont été conduits afin de déterminer l’effet du type de caillebotis et du taux de renouvellement sur les performances et l’état de santé des animaux. Un caillebotis fil métallique (CF) a été comparé à un caillebotis béton (CB) et deux débits d’air neuf (minimum et optimum) ont été mis en place selon un dispositif factoriel 2x2. Le débit minimum (DM) passe de 8 à 19 m3/h/porc entre 30 et 110 kg de poids vif. Le débit optimum (DO) évolue entre 15 et 50 m3/h/porc.
PDF icon Type de sol et taux de renouvellement de l'air : effets sur l'ambiance et sur les performances du porc à l'engrais
2005

Système centralisé d'extraction d'air : bilan technique

Consulter le resumé

C’est depuis la fin des années 1990 qu’ont été construits en France la plupart des bâtiments porcins équipés d’extraction centralisée. Une enquête menée auprès de 27 éleveurs a permis de mettre en évidence plusieurs points techniques permettant une meilleure compréhension de ces systèmes. Des avantages sont clairement identifiés par les éleveurs : réduction du bruit dans les salles, couloir de service plus tempéré, possibilité de lavage d’air et de récupération de chaleur, …
PDF icon Système centralisé d'extraction d'air : bilan technique
2006

Densité et température ambiante : incidence sur les performances du porc à l'engrais

Consulter le resumé

Trois essais portant chacun sur 154 porcs à l’engrais ont été conduits afin de déterminer l’effet de la température et de

la densité sur les performances et l’état de santé des animaux. Quatre densités par porc (0,66 ; 0,84 ; 1,02 et 1,20 m2/porc) ont été mises en place. Les expérimentations se sont déroulées successivement à 20, 24 et 28 °C. Le débit de ventilation (de 15 à 50 m3/h/porc), la température et l’humidité relative ont été identiques pour tous les traitements.
PDF icon Densité et température ambiante : incidence sur les performances du porc à l'engrais
2006

Emissions gazeuses de NH3, N2O et CH4 lors du stockage de fumier de porc provenant d'une litière accumulée : effets du retournement

Consulter le resumé

Le fumier issu de l’engraissement sur litière paillée accumulée de 72 porcs a été réparti en deux andains identiques stockés à l’extérieur sur une aire bétonnée pour une durée de trois mois durant l’automne 2004. Un andain a été retourné à J0, J11 et J27. Les émissions gazeuses (NH3, N2O, CH4, CO2) des deux fumiers, recouverts pour l’occasion de serres ventilées, ont été mesurées en continu sur quatre périodes (57 jours au total). La méthode dite par traçage, utilisant le SF6, a été employée pour mesurer les débits.
PDF icon Emissions gazeuses de NH3, N2O et CH4 lors du stockage de fumier de porc provenant d'une litière accumulée : effets du retournement
2006

Bâtiments équipés d'extraction d'air centralisée : un bilan technique

Consulter le resumé

En 2005, une enquête conduite auprès de 27 éleveurs équipés de bâtiments à extraction centralisée a été menée par l'Institut Technique du Porc et les Chambres d'agriculture de Bretagne. Pour plus de 90 % des éleveurs, la motivation principale du choix de la centralisation est la possibilité de laver l'air en cas de besoin ou d'obligation. Le bilan technique de ces systèmes met en avant des situations disparates.
2006
Manuel de chauffage et de ventilation pour les bâtiments d’élevage

Manuel de chauffage et de ventilation pour les bâtiments d’élevage

Consulter le resumé

Connaissances nécessaires à une bonne maîtrise du chauffage et de la ventilation des bâtiments d’élevage porcin(fonctionnement, systèmes de contrôle…).

À destination des techniciens et conseillers en élevage.

Production et pertes de chaleur, émissions de gaz, maîtrise des paramètres climatiques, débits de ventilation, maîtrise de la température par la ventilation, le chauffage et la lutte contre la chaleur, filtration.



Édition 2006 - 56 pages 21 X 29.7

PDF icon manuel de chauffage et ventilation pour les élevages porcins
2006

Les consommations d'énergie dans les bâtiments porcins

Consulter le resumé

Pour répondre à un manque avéré de références disponibles concernant ce sujet, une étude a été réalisée en 2006.

Ses principaux objectifs étaient de définir les niveaux des consommations énergétiques dans les exploitations et d’identifier les actions techniques à mettre en œuvre pour économiser l’énergie ou produire de l’énergie renouvelable.

Les données recueillies au cours de cette enquête ont permis d’obtenir de nouvelles références qui devraient permettre d’accroître l’efficacité énergétique dans les bâtiments d’élevage.
PDF icon Les consommations d'énergie dans les bâtiments porcins
2007

Quelques faits marquants au salon AGROMEK

Consulter le resumé

Agromek a attiré en moyenne sur les 5 dernières années plus de 65 000 visiteurs dont 13 à 15 % de ressortissants étrangers. En légère baisse de fréquentation l’année précédente, le salon est, pour la première fois, réparti sur deux périodes : la partie consacrée aux équipements d’élevage s’est tenue en janvier 2008 et l’exposition dévolue aux « travaux des champs » se tiendra en novembre de cette année. Par la suite le salon se déroulera chaque année en novembre, mais l’exposition « machinisme » n’aura lieu qu’une année sur deux.
PDF icon Quelques faits marquants au salon AGROMEK
2008

Ventilation avec sortie d'air centralisée : 6 questions pour y voir plus clair

Consulter le resumé

Avant de se décider à installer une sortie d'air centralisée, des questions se posent. En voici quelques-unes avec des éléments de réponse.
2008
Consommations d’énergie dans les bâtiments porcins : comment les réduire ?

Consommations d’énergie dans les bâtiments porcins : comment les réduire ?

Consulter le resumé

Dépliant gratuit !

Dépliant d’information sur les niveaux de consommation énergétiques selon les orientations d’élevage.

Les facteurs de variation des consommations énergétiques. Les leviers d’action. Les outils pour évaluer les consommations et veiller à une bonne isolation des bâtiments. Le chauffage et la ventilation, l’éclairage, la distribution des aliments.

Les énergies renouvelables : échangeurs air/air, air/eau, air/terre, les pompes à chaleur, la méthanisation à la ferme.

 

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Analyse des émissions de gaz et d'odeurs liées à la bio-digestion de cadavres de porcs en situation d'élevages

Consulter le resumé

Poster. La bio-digestion des cadavres est basée sur le principe de la dégradation accélérée par hydrolyse enzymatique des cadavres. Ces derniers sont déposés dans une cuve à double coque d'environ 10 000 litres équipée d'un système de chauffage par résistance électrique pour une témpérature d'environ 38°C. L'air de la cuve est aspiré régulièrement par un système de ventilation programmable et dirigé vers une unité de traitement de l'air composé d'un bio-litre (fibres de coco) couplé à une unité de charbon actif.
PDF icon Analyse des émissions de gaz et d'odeurs liées à la bio-digestion de cadavres de porcs en situation d'élevages
2009

La maîtrise de l'énergie dans la ventilation et le chauffage des bâtiments porcins

Consulter le resumé

Avant d'investir pour limiter les niveaux de consommations énergétiques d'un élevage, il est primordial d'effectuer un diagnostic de la situation. Le chauffage représente, à lui seul, 46 % des consommations d'énergie. Les besoins en chauffage découlent des pertes thermiques à travers les parois des salles (qualité de l'isolation et étanchéité du bâtiment) et des pertes dues au renouvellement de l'air. Le taux de renouvellement d'air étant responsable à 75 % des besoins d'énergie pour le chauffage, il est capital de le contrôler notamment à travers une bonne gestion des débits d'air minimum.
PDF icon La maîtrise de l'énergie dans la ventilation et le chauffage des bâtiments porcins
2009

Pages