La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 221 à 240 de 481 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Du nouveau sur l'identification porcine !

Consulter le resumé

Le décret donne une définition unique à l’échelon national d’un site d’élevage ; une exploitation peut comporter un ou plusieurs sites d’élevage.

• Les porcs doivent être identifiés avant tout déplacement d’un site d’élevage à un autre, ou vers toute autre destination ; ce déplacement est appelé « mouvement ».

• Le principe d’une base nationale de l’identification porcine est instauré ; cette base contiendra l’ensemble des sites d’élevage et les mouvement entre sites d’élevage, et entre site d’élevage et abattoir, équarrissage, etc.

PDF icon Du nouveau sur l'identification porcine !
2005

Teneur en acides aminés et en énergie des aliments pour truie allaitante : validation sur la truie hyper du calcul du besoin en lysine

Consulter le resumé

Cette étude a évalué l’efficacité d’un système de racloir en «V», dont l’objectif est de séparer les fèces et l’urine sous le caillebotis. Sur une période de 15 semaines, les essais ont été réalisés dans 2 salles d’engraissement de 144 porcs chacune. Chaque salle était équipée de 4 dalots munis de racloirs en « V » afin d’évacuer les déjections. Les essais ont caractérisé la composition des fractions solides et liquides.
PDF icon Teneur en acides aminés et en énergie des aliments pour truie allaitante : validation sur la truie hyper du calcul du besoin en lysine
2005

Quel type d'objet fournir aux porcs en engraissement ?

Consulter le resumé

Un premier essai a consisté à évaluer les préférences des animaux parmi huit objets différents mis à disposition pendant une période de deux semaines.

Le deuxième essai a consisté à comparer trois traitements sur l’ensemble de la période d’engraissement.

Ces deux essais montrent qu’à qualités physiques identiques, les animaux préfèrent disposer d’objets fixés au sol ou tout au moins disponibles facilement en position couchée.
PDF icon Quel type d'objet fournir aux porcs en engraissement ?
2005

Intérêts et limites de la sérologie dans la caractérisation du statut 'Salmonelles' d'un élevage de porcs

Consulter le resumé

Les salmonelles sont la principale cause de toxi-infection alimentaire collective chez l’homme.

Un nouveau règlement européen de novembre 2003 impose à la filière porcine de mettre en place un plan contrôle d’ici 2009. La détection des porcs porteurs de Salmonella et un process particulier d’abattage pour les élevages les plus contaminés devraient permettre de diminuer la contamination des produits carnés. L’intérêt de la sérologie pour évaluer le risque d’excrétion de salmonelles a été testé sur 5 lots de 20 porcs de 20 élevages naisseurs-engraisseurs.
PDF icon Intérêts et limites de la sérologie dans la caractérisation du statut 'Salmonelles' d'un élevage de porcs
2005

Post-sevrage et engraissement sur litière paillée accumulée : 6 années d'expérience à la station porcine des Trinottières

Consulter le resumé

La gestion de la litière nécessite une adaptation des pratiques pour favoriser le confort des porcs (niche et pied de cuve).

En terme de performances, les croissances sont similaires entre les systèmes caillebotis et paille, en post sevrage comme en engraissement.

La dégradation de l’indice de consommation apparaît, surtout en hiver, du fait de besoins d’entretien élevés.

Les TVM baissent également en hiver (dépôt de gras). La qualité hygiénique des carcasses est identique. En hiver, le pH24 est plus bas d’où des rendements inférieurs en jambons cuits.
PDF icon Post-sevrage et engraissement sur litière paillée accumulée : 6 années d'expérience à la station porcine des Trinottières
2005

Oléo-protéagineux : quels taux d'incorporation en post-sevrage et engraissement ?

Consulter le resumé

Le taux maximum d’incorporation des oléagineux, du tourteau de colza et des protéagineux en remplacement du tourteau de soja dans des régimes à base de blé a été étudié à la station ITP de Villefranche de Rouergue lors de plusieurs essais sur porcelets et porcs charcutiers.Le tourteau de colza et le pois protéagineux peuvent être utilisés respectivement à 15 et 35 % en 2ème âge, à 18 et 40 % en engraissement.
PDF icon Oléo-protéagineux : quels taux d'incorporation en post-sevrage et engraissement ?
2005

Les temps de travaux en élevage, points-clés et facteurs de variation

Consulter le resumé

Cette étude de l’ITP analyse à la fois des temps estimés par les éleveurs et des temps chronométrés et permet d’apprécier les différentes techniques et types d’installation en place. La moyenne du groupe enquêté se situe à 22h44 par truie présente et par an. Les activités quotidiennes représentent à elles seules presque la moitié du temps en Naissage avec 5h10 par truie présente et par an. Les activités quotidiennes en post sevrage et engraissement correspondent à un total de 4h08 par truie présente et par an.
PDF icon Les temps de travaux en élevage, points-clés et facteurs de variation
2005

Comment analyser les écarts de résultats entre élevages ?

Consulter le resumé

Les performances techniques des élevages de porcs ont considérablement progressé : au cours des 20 dernières années, le nombre de porcelets sevrés par truie productive et par an a augmenté de 5,4 porcelets, l’indice de consommation global a baissé de 0,67 point.
PDF icon Comment analyser les écarts de résultats entre élevages ?
2005

Témoignages de nos voisins européens sur leurs plans salmonelles respectifs

Consulter le resumé

Les Allemands et les Danois sont venus témoigner en France à diverses occasions de leurs plans salmonelles respectifs. Voici en synthèse, les principes techniques, les mesures de contrôles en abattoir et en élevage, et les systèmes de financement de leurs plans.
PDF icon Témoignages de nos voisins européens sur leurs plans salmonelles respectifs
2005

Influence de l'âge de la truie de réforme sur la qualité de la viande

Consulter le resumé

La viande de truies de réforme est utilisée en frais, par les salaisonniers et en cuit, par les transformateurs. 2 lots de 15 truies de réforme de rang de portée < 2 et > 6 ont fait l’objet de mesures.
PDF icon Influence de l'âge de la truie de réforme sur la qualité de la viande
2005

Conservation longue durée de la viande de porc

Consulter le resumé

L’aspect commercial des barquettes et des carrés conservés 6 et 7 semaines sous vide est jugé comme bon. Cependant, au regard des normes de conformité en viande fraîche, la qualité microbiologique apparaît comme un facteur limitant. Malgré un process optimisé pour la conservation de la viande (refroidissement cryogénique, stockage à -1,5°C), la contamination microbienne initiale n’est pas assez faible pour permettre une exportation en frais sur le continent Asiatique et venir concurrencer les Nord Américains, qui ont recours à des procédés assainissants.
PDF icon Conservation longue durée de la viande de porc
2005

Rentabilité des élevages de porcs : quels leviers d'action ?

Consulter le resumé

La forte hétérogénéité des coûts de production entre élevages porcins constitue la première marge de progrès de la rentabilité et renforce l’intérêt d’analyser des systèmes performants techniquement et économiquement dès lors qu’ils sont reproductibles. La mise en évidence de leviers techniques, économiques, financiers et structuraux, passe par l’analyse de la composition du coût de production et de l’origine des écarts entre les élevages les plus et les moins performants.
PDF icon Rentabilité des élevages de porcs : quels leviers d'action ?
2004

Méthodes d'échantillonnage et d'analyse des lisiers de porcs : enquête en élevage

Consulter le resumé

Une enquête téléphonique a permis de faire le point sur les différentes méthodes d’échantillonnage et d’analyse pratiquées en élevage de porcs. 97 % des éleveurs, sur les 61 élevages contactés, cherchent à connaître la composition de leur lisier en effectuant leurs propres analyses. L’échantillonnage est réalisé, dans 66 % des cas, par le prélèvement de la fraction surnageante d’un lisier brassé. L’homogénéisation du lisier avant et/ou pendant l’épandage est mis à profit pour le prélèvement d’un échantillon.
PDF icon Méthodes d'échantillonnage et d'analyse des lisiers de porcs : enquête en élevage
2004

Quel impact de l'acidification de l'aliment sur la composition des carcasses et les ulcères gastriques ?

Consulter le resumé

Un essai sur 144 porcs de 24,8 kg à l’abattage a permis de comparer l’incidence de trois traitements : témoin, phosphate de tylosine, complexe acidifiant, sur la composition des carcasses et sur les ulcères gastriques. Deux aliments, croissance puis finition, ont été distribués en soupe. Le rendement des carcasses, la teneur en viande maigre et les autres critères de composition des carcasses ne diffèrent pas entre les régimes. La note d’ulcères est faible et identique pour les trois traitements.
PDF icon Quel impact de l'acidification de l'aliment sur la composition des carcasses et les ulcères gastriques ?
2004

Intérêts des aliments à teneur élevée en énergie pour porc charcutier

Consulter le resumé

L’intérêt zootechnique et environnemental d’aliments à teneur élevée en énergie, est évalué sur 288 porcs charcutiers répartis en 3 bandes.
PDF icon Intérêts des aliments à teneur élevée en énergie pour porc charcutier
2004

L'élevage de porcs en France : pas de modèle unique mais une diversité de systèmes

Consulter le resumé

Le traitement repose sur les 20 000 exploitations détenant au moins 5 truies ou 20 porcs. La répartition en 4 types propose une séparation simple et pédagogique des exploitations ayant des porcs, dans laquelle la production porcine est associée ou non aux grandes cultures et aux bovins, dans des structures de dimension économique : type 4.1 = exploitations céréalières avec des ateliers porcins ; type 4.2 = exploitations spécialisées en production porcine ; type 4.3 = petites exploitations détenant des porcs et type 4.4 = exploitations en polyélevage bovin lait et porc.
PDF icon L'élevage de porcs en France : pas de modèle unique mais une diversité de systèmes
2004

Le marché à terme pour gérer le risque de prix du porc : mythe ou réalité ?

Consulter le resumé

Apparus en 1865 aux États-Unis pour le blé, les marchés à terme permettent en théorie de se protéger contre les fluctuations des prix pour de nombreux produits agricoles.

Sur un MAT s’échangent, non pas des quantités physiques, mais des promesses : pour l’acheteur, d’acheter une quantité donnée à une date donnée et au prix à terme, et pour le vendeur, de vendre cette quantité à ce prix à cette même date. Les pertes sur le marché physique sont compensées, normalement, par les gains sur le MAT, et inversement.
PDF icon Le marché à terme pour gérer le risque de prix du porc : mythe ou réalité ?
2004

Utilisation des méthodes d'analyses sérologiques et interprétation des résultats

Consulter le resumé

La méthode d’analyse idéale doit permettre de repérer tous les sujets infectés, c’est-à-dire ne pas générer de faux négatifs, tout en détectant uniquement les infectés, c’est-à-dire ne pas générer de faux positifs. La fréquence de ces faux résultats va conditionner la validité du test, la fiabilité des réponses positives ou négatives obtenues et le plan d’échantillonnage.

Bien que les analyses de laboratoires, et tout particulièrement la sérologie, soient des outils de progrès dans la pratique vétérinaire actuelle, il convient de les utiliser de manière raisonnée.
PDF icon Utilisation des méthodes d'analyses sérologiques et interprétation des résultats
2004

Les faibles doses d'une mycotoxine (DON) du blé sans effet notable chez le porc

Consulter le resumé

Deux essais ont été conduits afin d’étudier en 2ème âge et en engraissement les effets de la consommation de blé naturellement contaminé en déoxynivalénol (DON) dans l’aliment. Les performances ont été mesurées, après la phase d’alimentation 1er âge, et entre 29 et 107 kg en engraissement.
PDF icon Les faibles doses d'une mycotoxine (DON) du blé sans effet notable chez le porc
2004

Relation entre maîtrise de l'ambiance et performances en post sevrage et engraissement - Résultats d'une enquête de terrain

Consulter le resumé

Deux séries d’enquêtes ont été menées auprès d’éleveurs par la Chambre d’Agriculture du Lot. Les performances techniques ont été mises en relation avec différentes mesures concernant la maîtrise de l’ambiance. Pour chaque élevage, outre les éléments concernant l’aire de vie, il a été fait un relevé de la qualité de l’isolation, des puissances de chauffage et du diamètre des ventilateurs.

En engraissement, comme en post sevrage, les meilleures performances sont associées, en premier lieu, au maintien d’une température ambiante correcte.
PDF icon Relation entre maîtrise de l'ambiance et performances en post sevrage et engraissement - Résultats d'une enquête de terrain
2004

Pages