La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 301 à 320 de 481 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Résultats de gestion du 1er semestre 2002 : retour à une situation difficile

Consulter le resumé

L’évolution à la baisse du cours du porc au deuxième semestre 2001 s’est poursuivie.

Elle s’est accentuée début 2002 et a entraîné un effondrement des marges au 1er semestre 2002. Le niveau moyen des charges sur cette période, et en particulier celui de l’aliment, n’a pas permis de compenser, même partiellement, la chute des cours.
PDF icon Résultats de gestion du 1er semestre 2002 : retour à une situation difficile
2002

Les opérations de vidange, nettoyage et désinfection des préfosses

Consulter le resumé

L’ensemble de ces essais a permis de démontrer l’intérêt de la vidange et du lavage des préfosses (coût moyen de 4 € par truie et par an) au niveau des résultats bactériologiques.

La désinfection des préfosses, pour un coût supplémentaire de 3 €, ne permet de réduire que la contamination résiduelle des sites concernés.

Il s’avère dans ce cas plus judicieux de la remplacer par une thermonébulisation.
PDF icon Les opérations de vidange, nettoyage et désinfection des préfosses
2002

Optimiser la désinfection

Consulter le resumé

Au cours de cet essai, les deux techniques d’application du désinfectant (pulvérisation et lance mousse) ont présenté des résultats équivalents en terme de décontamination.

Néanmoins, au regard des temps de travaux et de la pénibilité, l’application sous forme

de mousse semble la plus intéressante.

La réalisation d’une deuxième désinfection permet d’améliorer de façon significative la décontamination des locaux. De plus, la thermonébulisation permet d’atteindre des sites difficiles d’accès et est apparue plus économique que la lance mousse.
PDF icon Optimiser la désinfection
2002

Résidus dans la viande de porc : résultats stables en 2000

Consulter le resumé

Ce plan de contrôle ciblé confirme les résultats des années précédentes, à savoir pas d’utilisation frauduleuse d’anabolisants

et une contamination minime par les antibiotiques.

Néanmoins, la mise en évidence de substances

médicamenteuses qui ne sont plus autorisées en élevage reste à déplorer.
PDF icon Résidus dans la viande de porc : résultats stables en 2000
2002

Comparaison de trois types de ventilation lors d'un transport de 10 heures : ambiance et bien-être des porcs

Consulter le resumé

L’objectif de l’étude est de comparer le fonctionnement de 3 systèmes de ventilation sur 3 étages de manière simultanée lors d’un

transport de 10 heures et d’étudier les effets sur le bien-être des porcs d’une ventilation naturelle par volets régulés par des sondes de température, d’une ventilation

forcée ou dynamique par ventilateur régulé par des sondes de température et d’une ventilation naturelle par volets tout ouverts.

PDF icon Comparaison de trois types de ventilation lors d'un transport de 10 heures : ambiance et bien-être des porcs
2002

Union Européenne : bilan d'approvisionnement 2001

Consulter le resumé

La production de l’UE a progressé régulièrement au cours de la dernière décennie, mais elle est assez stable ces dernières années. Cependant, on observe des

évolutions très diverses selon les pays : croissance de production en Espagne et au Danemark, fortes baisses aux Pays-Bas, en Belgique et au Royaume-Uni. Dans chaque pays, la consommation par habitant évolue peu. Les échanges entre les pays dépendent fortement de ces tendances.
PDF icon Union Européenne : bilan d'approvisionnement 2001
2002

Séchage des salles et vide sanitaire

Consulter le resumé

Le chauffage est apparu comme un facteur d’optimisation de l’efficacité de la décontamination, plus particulièrement en période hivernale, où il permet d’obtenir un séchage rapide des surfaces.

Un séchage rapide des locaux, pendant une durée minimale de 48 heures, est préférable à la réalisation d’un vide sanitaire.
PDF icon Séchage des salles et vide sanitaire
2002

Performances technico-économiques comparées de la litière et du caillebotis intégral en engraissement

Consulter le resumé

Le porc élevé sur litière paillée cumule les handicaps sur tous les postes du coût de production par ordre d’importance : la main d’oeuvre, le coût de la paille, le coût de l’aliment et du porcelet.

Les hypothèses retenues pour le calcul font apparaître un coût de production supérieur de 0,13 €/kg carcasse pour le porc élevé sur litière.

Ce surcoût ne peut être compensé qu'en intégrant des circuits de commercialisation spécifiques.
PDF icon Performances technico-économiques comparées de la litière et du caillebotis intégral en engraissement
2002

Facteurs d'optimisation du nettoyage-désinfection des locaux d'élevage : intérêt du trempage automatisé, intérêt de l'application d'une solution détergente, estimation du coût de revient du nettoyage-désinfection des locaux d'élevage

Consulter le resumé

L’essai présenté ici a pour objectif de comparer un trempage automatisé à

un trempage manuel.

Un trempage automatisé ne permet pas d’amélioration des résultats bactériologiques.

Il permet cependant de réduire de 4 % le coût de l’ensemble des opérations de nettoyage-désinfection, grâce à un gain de temps de travail.

L’application d’un détergent permet d’optimiser les opérations de nettoyage-désinfection : son application avant le décapage réduit le temps de travail ; après le décapage, la décontamination est optimisée.
PDF icon Facteurs d'optimisation du nettoyage-désinfection des locaux d'élevage : intérêt du trempage automatisé, intérêt de l'application d'une solution détergente, estimation du coût de revient du nettoyage-désinfection des locaux d'élevage
2002

Evaluation du bien-être des porcs lors de l'anesthésie au CO2

Consulter le resumé

L’étude a consisté en une appréciation du bien-être lors de la conduite des porcs et lors de l’anesthésie au CO2. Les résultats au niveau cardiaque ont montré que le stress semblait être le plus important lors de la conduite à l’anesthésie et lors des 40 premières secondes passées dans la nacelle. Par la suite, les battements plus faibles

semblent montrer que les porcs sont inconscients. Au niveau comportemental, l’anesthésie se déroule en plusieurs phases

pendant lesquelles les réactions des animaux sont assez caractéristiques.
PDF icon Evaluation du bien-être des porcs lors de l'anesthésie au CO2
2002

Systèmes d'abreuvement et comportement des porcs lors d'un transport de 24 h

Consulter le resumé

L’étude a pour objectif de déterminer la quantité d’eau utilisée par les porcs au cours d’un transport de 24 heures selon quatre types d’abreuvement (auge/ pipette/ bol/ rien) ainsi que le niveau de déshydratation des porcs et leur comportement lors du transport. Globalement, la présence d’un système d’abreuvement durant un transport de longue durée (24 heures) sans nourriture n’a pas un impact marqué sur l’ensemble des critères physiologiques et éthologiques. En conditions extrêmes, la présence d’eau est cependant souhaitable à la vue des consommations d’eau et des pertes de poids vif.
PDF icon Systèmes d'abreuvement et comportement des porcs lors d'un transport de 24 h
2002

Québec, retour sur la croissance porcine

Consulter le resumé

La « belle province », premier producteur du pays, a connu une forte croissance ces dernières années. L’expansion du cheptel porcin a été toutefois encore plus soutenue dans l’ouest de la fédération.

La filière porcine québécoise, avec des caractéristiques originales, est fortement

intégrée dans un grand bassin de production dynamique, l’ALENA. Elle se mobilise pour accroître la valeur ajoutée et profiter des opportunités des marchés mondiaux. Mais elle doit aussi faire face à la question de l’environnement.
PDF icon Québec, retour sur la croissance porcine
2002

Effectifs et performances de reproduction des 5 races locales porcines françaises

Consulter le resumé

Les évolutions des effectifs de reproducteurs et du nombre d’élevages ainsi que leur répartition géographique sont décrites pour chacune des cinq races locales. Le Gascon et le Basque connaissent le développement le plus favorable, le Bayeux et le Limousin une situation intermédiaire, tandis que le Blanc de l’Ouest traverse une période difficile. Dans toutes les races, les améliorations doivent porter sur la conduite d’élevage et le choix des futurs reproducteurs afin d’accroître les performances de reproduction : pourcentage de truies productives, nombre
PDF icon Effectifs et performances de reproduction des 5 races locales porcines françaises
2002

Le coût des bâtiments en 2001

Consulter le resumé

De juin 2000 à juin 2001, l’indice national du coût de la construction (BTO1) a

augmenté de 2,9 % contre 3,8 % l’année précédente. En revanche, sur la même

période, les parties en béton qui concernent les soubassements et les élévations

(BTO3) ont augmenté de 3,5 %. Dans la mesure où ce poste représente près de 40 %

du coût des porcheries, le prix de celles-ci s’est accru de plus de 3 %.

Les réalisations neuves sont peu nombreuses et concernent quelques projets hors
PDF icon Le coût des bâtiments en 2001
2002

Les statistiques de pesée-classement des carcasses en 2001

Consulter le resumé

Les statistiques ci-après sont issues des organisations régionales qui collectent

et publient les données de leurs régions. Les statistiques concernant Nord-

Picardie sont incluses dans la zone Uniporc Ouest, qui a repris l’activité des

5 plus grands abattoirs depuis le 1er avril 2001. Pour 2001, ne sont donc comptabilisés

que 9 mois sur 12 pour la région Nord-Picardie.

Rappelons qu’en 2001, 3 méthodes de classement étaient autorisées : CGM, Ultra-
PDF icon Les statistiques de pesée-classement des carcasses en 2001
2002

Les stations de traitement des effluents porcins : estimation des coûts et conséquences économiques

Consulter le resumé

Grâce à la collaboration des concepteurs et des éleveurs mettant en oeuvre différents

procédés de traitement des effluents porcins, des bilans d’efficacité ont été établis et des coûts ont été calculés. Les

résultats obtenus sont d’une grande variabilité, avec des coûts le plus souvent élevés.

Ces résultats sont liés au type de traitement utilisé, au procédé choisi, à l’installation elle-même et à son pilotage.

Selon la part du lisier traité dans la production totale de lisier, les coûts de production et la rentabilité globale de la
PDF icon Les stations de traitement des effluents porcins : estimation des coûts et conséquences économiques
2002

Influence du type de sol et de la litière sur le bien-être pendant le transport

Consulter le resumé

Cette étude met en évidence qu’1 cm de sciure sèche soit environ 5 l par porc est suffisant pour maintenir les porcs en bon état lors d’un transport de 16 h. La sciure apporte un confort plus important en hiver du fait de son pouvoir isolant.

Elle joue également un rôle apaisant pour les porcs.

En revanche, en période chaude, pour éviter des problèmes respiratoires tout en maintenant la propreté des porcs, il s’avère utile d’humidifier la sciure par le biais de la brumisation des animaux.
PDF icon Influence du type de sol et de la litière sur le bien-être pendant le transport
2002

Nettoyage-désinfection des locaux d'élevage et facteurs d'influence

Consulter le resumé

La maîtrise des opérations de nettoyage-désinfection nécessite des moyens méthodiques et rigoureux.

Chaque étape interférant sur la suivante, aucune d’entre elles ne doit être négligée.

La motivation du personnel réalisant ces opérations, la prise en compte des caractéristiques propres à chaque élevage et la connaissance des bonnes pratiques (comme par exemple le calcul et le respect des quantités de produit nécessaires par salle) sont autant de facteurs de la réussite du nettoyage et de la désinfection.
PDF icon Nettoyage-désinfection des locaux d'élevage et facteurs d'influence
2002

L'abattage des porcs en France en 2001 : nouveau recul

Consulter le resumé

La baisse de la production porcine française a réduit à nouveau les abattages en 2001. Elle affecte aussi l’activité des régions de l’ouest. Les difficultés sanitaires (fièvre aphteuse, peste porcine) ont perturbé les échanges. Un petit nombre de groupes et d’entreprises dominent le secteur. La situation française doit toutefois être appréciée en regard de la forte concentration du secteur dans l’Union

Européenne.
PDF icon L'abattage des porcs en France en 2001 : nouveau recul
2002

La sérologie vis à vis d'Actinobacillus pour surveiller le statut sanitaire de l'élevage

Consulter le resumé

La sérologie vis à vis d’Actinobacillus pleuropneumoniae (App) est utilisée pour la surveillance du statut sanitaire des élevages de sélection et multiplication.

En France, nous nous intéressons plus spécialement aux sérotypes et aux sérogroupes les plus souvent impliqués dans les épisodes cliniques à savoir le sérotype 2 et le sérogroupe 1-9-11. Les kits sérologiques disponibles sont des méthodes ELISA utilisant comme antigènes les lipopolysaccharides longues chaînes (LC-LPS), spécifiques de sérotypes ou de sérogroupes d’App.
PDF icon La sérologie vis à vis d'Actinobacillus pour surveiller le statut sanitaire de l'élevage
2002

Pages