La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 4161 à 4180 de 4330 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Produits de nettoyage et désinfection : détecter des résidus sur les surfaces de travail

Consulter le resumé

Pour réduire la contamination du produit alimentaire (comme la viande de découpe) par des molécules chimiques utilisées dans les traitements de sanitation, il est important d'effectuer des rinçages après un nettoyage et/ou une désinfection des surfaces de travail. Différentes techniques de recherches des résidus chimiques sont testées, dans les eaux de rinçage ou directement sur les surfaces. La spectrométrie UV permet de détecter de faibles quantités de résidus. Les méthodes directes sont les plus efficaces.
PDF icon Produits de nettoyage et désinfection : détecter des résidus sur les surfaces de travail
1998

Ateliers de découpe et chambre froide : pas d'intérêt pour une désinfection par voie aérienne

Consulter le resumé

L'intérêt d'une désinfection par voie aérienne n'est pas évident dans les ateliers de produits peu élaborés de type ateliers de découpe et chambre froide. Une désinfection classique réalisée dans de bonnes conditions, c'est-à-dire après un nettoyage efficace, apparaît tout à fait suffisante pour diminuer la contamination de l'air et des surfaces accessibles. Pour les zones inaccessibles, un traitement d'ambiance n'apporte rien de plus qu'une désinfection classique.
PDF icon Ateliers de découpe et chambre froide : pas d'intérêt pour une désinfection par voie aérienne
1998

Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison - Traitement et valorisation des déchets gras - 2ème partie : les techniques de prétraitement des effluents

Consulter le resumé

Les différentes étapes de prétraitement nécessaires ou recommandées pour respecter les valeurs limites des rejets et diminuer encore la facture de l'agence de l'eau sont passées en revue. Les installations sont décrites : bassin tampon, dégrilleur, tamis, dégraisseur ou flottateur. Les résultats du traitement du flottat sont présentés.
PDF icon Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison - Traitement et valorisation des déchets gras - 2ème partie : les techniques de prétraitement des effluents
1998

L'aérocontamination dans le secteur agro-alimentaire

Consulter le resumé

Toutes les familles de micro-organismes sont susceptibles d'être présentes dans l'air : bactéries, champignons, virus. Ces micro-organismes vont pouvoir sédimenter sur le produit et le contaminer, ce qui peut entraîner des pertes économiques (micro-organismes d'altération), mais également avoir des conséquences sur le plan de la santé humaine (micro-organismes pathogènes). Par ailleurs, l'inhalation de ces micro-organismes peut entraîner des manifestations pathologiques graves.
PDF icon L'aérocontamination dans le secteur agro-alimentaire
1998

Zones à faible densité porcine : handicaps à l'aval

Consulter le resumé

La production porcine française s'est développée à des vitesses différentes selon les régions et les époques. La concentration a permis une efficacité globale de filière par la spécialisation des outils et leur proximité.

PDF icon Zones à faible densité porcine : handicaps à l'aval
1998

Les régions porcines dans l'Union Européenne

Consulter le resumé

De la CEE des douze en 1987 à l’Union européenne à quinze en 1997, le cheptel porcin est passé de 105 à 120 millions de têtes. En fait les modifications géographiques de la Communauté ont eu des effets contrastés. L’unification allemande de 1990/91 a peu apporté avec l’effondrement

à l’est. En incluant l’ex-RDA en 1987, le cheptel des 12 a même reculé de 4% en 10 ans. L’élargissement à l’Autriche, la Suède et la Finlande en 1995 apporte un potentiel de production supplémentaire de 7 à 8 millions de porcs.
PDF icon Les régions porcines dans l'Union Européenne
1998

Production biologique de porc, connaissances et problèmes rencontrés

Consulter le resumé

Dans le cadre du projet de recherche ACTA, intitulé "Définition d'axes prioritaires de recherche appliquée en agriculture biologique", l'Institut Technique du Porc a fait le point sur les références et/ou études en cours, susceptibles d'être utilisées en production biologique de porc.

Dans un deuxième temps, suite à une enquête, les principales difficultés rencontrées par la production sont exposées ainsi qu'une analyse critique du cahier des charges.
PDF icon Production biologique de porc, connaissances et problèmes rencontrés
1998

Composition et volume de lisier produit par le porc - Données bibliographiques

Consulter le resumé

Cet article constitue un recueil de références bibliographiques sur les quantités

d’éléments minéraux, les volumes et les concentrations de lisier produit par type de porc et pour un élevage naisseur-engraisseur. Les volumes sont donnés avant et après lavage des bâtiments. Pour les concentrations, la majorité des constituants minéraux sont référencés: macroéléments primaires (azote, phosphore, potassium), secondaires (calcium, magnésium, sodium), oligo-éléments (cuivre, zinc, manganèse, fer, soufre, bore, molybdène) et quelques éléments en trace.
PDF icon Composition et volume de lisier produit par le porc - Données bibliographiques
1998

Réaliser un nettoyage-désinfection efficace des camions de transport des porcs vivants

Consulter le resumé

Optimiser le nettoyage-désinfection des véhicules de transport de porcs vivants permet une meilleure protection sanitaire des élevages et une limitation de la contamination microbienne des viandes.

Pour une bonne réalisation de ces opérations, il est nécessaire de disposer

d’équipements adaptés et de mettre en place des protocoles pertinents.

L’application mousse des produits et la mise en place d’une phase de détergence hebdomadaire permettent l’obtention de bons résultats.
PDF icon Réaliser un nettoyage-désinfection efficace des camions de transport des porcs vivants
1998

Mise au point d'une méthode de contrôle de l'efficacité du nettoyage-désinfection des véhicules de transport des porcs vivants

Consulter le resumé

L’optimisation des opérations de nettoyage-désinfection des véhicules de transport de porcs vivants passe également par un contrôle de l’efficacité de ces opérations.

Le contrôle visuel et le contrôle du temps consacré à ces opérations peuvent être complétés par un contrôle microbiologique. Parmi les différentes méthodes et flores testées, la méthode la plus pertinente s’avère être le dénombrement de la flore mésophile totale par boîte contact.

Deux sites de prélèvements sont suffisants : un sol et une paroi intérieure.
PDF icon Mise au point d'une méthode de contrôle de l'efficacité du nettoyage-désinfection des véhicules de transport des porcs vivants
1998

L'anesthésie des porcs

Consulter le resumé

L'étourdissement des porcs implique trois types de problèmes. Le premier concerne la sécurité du personnel lors des phases d'étourdissement et de saignée. Le second humanitaire requiert une inconscience instantanée et complète jusqu'à la mort. La directive européenne 93/119/CE notifie que toute excitation, douleur ou souffrance évitable doit être épargnée aux animaux lors des opérations d'abattage. Le décret n°80-791 du 1er Octobre 1980 rend obligatoire
PDF icon L'anesthésie des porcs
1998

Bien-être en élevage intensif : incidence des recommandations des experts sur l'investissement et le coût de production du porc charcutier

Consulter le resumé

L'application des conclusions et des recommandations des experts du comité scientifique vétérinaire de l'Europe, rapport paru le 30 septembre 1997, se traduirait en France par un bouleversement dans l'utilisation du parc bâtiment porcin.

A effectif égal, l'augmentation des surfaces allouées aux animaux se traduit par des investissements

importants. En effet, les surfaces suggérées pour les porcelets en post-sevrage et les
PDF icon Bien-être en élevage intensif : incidence des recommandations des experts sur l'investissement et le coût de production du porc charcutier
1998

GTTT : votre élevage a-t-il le bon profil ?

Consulter le resumé

1998

Truies en plein air : localisation et performances de reproduction

Consulter le resumé

1998

Le tatouage automatisé en post-sevrage : un pistolet pneumatique à encrage automatique

Consulter le resumé

1998

Union Européenne : les grands de l'abattage

Consulter le resumé

Un tiers des abattages porcins de l'UE est réalisé par une quinzaine de sociétés. La concentration du secteur est plus développée au nord de l'Europe. L'organisation de l'abattage est différente selon les pays.

La rentabilité des entreprises d'abattage est meilleure dans les bassins exportateurs danois et néerlandais. Mais fusions et rapprochements pourraient changer rapidement ce paysage.
PDF icon Union Européenne : les grands de l'abattage
1998
Nettoyage et désinfection des camions de transport de porcs vivants

Nettoyage et désinfection des camions de transport de porcs vivants

Consulter le resumé

Les enjeux, les moyens (l’aire de lavage, l’équipement indispensable, les produits). Pour limiter la contamination des porcs vivants et réduire le risque au niveau de la viande. Les étapes : deux protocoles, en pratique. Les contrôles (temps, visuel, bactériologique).

Édition 1998 - Dépliant de 6 pages 31 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1998

Abats rouges de porc (foie, coeur, langue) : la qualité bactériologique passe par l'hygiène

Consulter le resumé

La qualité bactériologique des abats rouges pose des problèmes. Son amélioration passe par la maîtrise des manipulations, de la collecte à l'expédition, par la rapidité de la réfrigération et par la rigueur du nettoyage-désinfection.
PDF icon Abats rouges de porc (foie, coeur, langue) : la qualité bactériologique passe par l'hygiène
1998

Découpe des jambons et des longes : la découpe à tiède est possible

Consulter le resumé

Réalisée dans de bonnes conditions, la découpe à tiède des jambons et des longes n'est pas incompatible avec une bonne qualité hygiénique. Il faut éviter de mélanger pièces tièdes et froides sur les balancelles, pendant le transport et, d'une façon générale, permettre une réfrigération satisfaisante des pièces.
PDF icon Découpe des jambons et des longes : la découpe à tiède est possible
1998

La contamination biologique

Consulter le resumé

Les différents types d'éléments biologiques (bactérie, toxine, virus, moisissure) responsables d'une contamination biologique sont définis, ainsi que l'origine de la contamination (environnement, produit, personnel). Les conséquences pour le produit et pour l'homme sont illustrées pour différents types d'industries.
PDF icon La contamination biologique
1998

Pages