La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 261 à 280 de 427 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Bilan commercial de la France : Le déficit s’aggrave vers l’UE

Consulter le resumé

En 2011, la France a pleinement participé à l’intensification du commerce mondial,

répondant surtout à la demande chinoise, alors que les échanges intra-communautaires ont été moins dynamiques que par le passé. Le déficit commercial s’est aggravé avec l’UE en raison de la croissance des importations de produits élaborés, de pièces désossées et de produits transformés, mettant en évidence des écarts de compétitivité avec les concurrents.

PDF icon bp2012n419.pdf
2012

Allemagne, Espagne :Main d’oeuvre à coût faible. Un avantage comparatif

Consulter le resumé

Sur le marché européen du porc, alors que la production française est relativement stable, l’Allemagne et l’Espagne connaissent de fortes croissances de la production et des exportations, notamment de produits à forte incorporation de main-d’œuvre. Ces deux pays détiennent un avantage comparatif par leurs politiques sociales qui réduisent le coût de la main-d’œuvre et par conséquent les coûts totaux de production de viande de porc.

PDF icon bp2012n418.pdf
2012

Caractéristiques de l’aval de la filière porcine allemande : prix, structures et relations entre opérateurs

Consulter le resumé

Poster. Entre les porcs sortis de l’élevage et les produits finis mis en marché, l’observation des niveaux de prix aux différents maillons des filières porcines française et allemande montrent des différences sensibles, notamment aux stades du porc à la production et de la vente au détail des produits finis.
PDF icon Caractéristiques de l’aval de la filière porcine allemande : prix, structures et relations entre opérateurs
2012

Le prix du porc perçu par les producteurs de l’Union Européenne

Consulter le resumé

De nombreuses cotations du porc existent en Europe, traduisant la situation de l'offre et de la demande sur un marché spécifique. Elles ne renseignent que rarement sur le niveau réel de rémunération des éleveurs. Or, dans des pays où les coûts de production sont assez proches, la connaissance du prix réellement payé est un élément vital pour apprécier la compétitivité des filières porcines dans différents pays. Dans un contexte de variabilité accrue des coûts de production et de situation économique tendue, cette étude a pour objectif :
PDF icon Le prix du porc perçu par les producteurs de l’Union Européenne
2012

Le prix du porc perçu par les producteurs de l’Union Européenne

Consulter le resumé

Poster. Dans un contexte rendu incertain par de fortes fluctuations des coûts de production et une situation économique tendue, les écarts de prix payés aux producteurs en France, en Espagne, au Danemark, aux Pays-Bas et en Allemagne, ainsi que leur suivi régulier sont des éléments importants de la compétitivité des filières porcines.
PDF icon Le prix du porc perçu par les producteurs de l’Union Européenne
2012

Caractéristiques de l’aval de la filière porcine allemande : prix, structures et relations entre opérateurs

Consulter le resumé

Entre les porcs sortis de l’élevage et les produits finis mis en marché, l’observation des niveaux de prix aux différents maillons des filières porcines française et allemande montrent à première vue des différences sensibles. En particulier, les prix de détail apparaissent nettement inférieurs en Allemagne.
PDF icon Caractéristiques de l’aval de la filière porcine allemande : prix, structures et relations entre opérateurs
2012

Compétitivité de l’aval de la filière porcine

Consulter le resumé

Depuis le début des années 2000, la dynamique de l’industrie porcine laisse apparaître des diff érences entre les concurrents européens.

L’Allemagne et l’Espagne affichent de fortes croissances, des exportations de produits de plus en plus élaborés.

Les entreprises danoises ou néerlandaises poursuivent leur croissance externe.

Le défi cit commercial de la France se creuse avec l’Union européenne et ses entreprises restent organisées à l’échelle nationale.

PDF icon Compétitivité de l’aval de la filière porcine
2011

Le coût de la main d’oeuvre dans l’industrie de la viande en Espagne et en Allemagne

Consulter le resumé

Depuis 10 ans, les exportations de produits du porc à forte valeur ajoutée, comme les produits désossés ou transformés, ont beaucoup progressé en Allemagne (+440%) et en Espagne (+248%), mais peu en France (+7%).

Cette situation commerciale révèle une recherche de valeur ajoutée et un avantage comparatif de l’Allemagne et de l’Espagne pour les produits à fort besoin en main-d’œuvre.

PDF icon Le coût de la main d’oeuvre dans l’industrie de la viande en Espagne et en Allemagne
2011

Marché du porc et de l’aliment

Consulter le resumé

Les prix du porc et de l’aliment, en raison de leur contribution aux résultats économiques des élevages, font l’objet d’un suivi et d’une analyse permanente.

La conjoncture de l’année 2011, particulièrement atypique, a demandé une surveillance attentive des marchés pour en comprendre les causes.

Dans un marché de plus en plus mondialisé, la connaissance de la conjoncture à l’échelle européenne et mondiale devient un enjeu majeur.

Le suivi des marchés du porc et de l’aliment fournit aux opérateurs de la filière des instruments pour :

PDF icon Marché du porc et de l’aliment
2011

Caractéristiques et formation du prix des pièces de porc en France

Consulter le resumé

Depuis toujours, les prix des pièces comme celui du porc fluctuent plus ou moins régulièrement et avec une amplitude variable. Pour les opérateurs de l’aval, la maîtrise des prix de pièces est déterminante pour la rentabilité et la compétitivité. Il est nécessaire de connaître le fonctionnement du marché ainsi que de disposer de perspectives sur son évolution future.

L’Ifip a conduit une étude pour :

• dégager les caractéristiques de l’évolution du prix des principales pièces de porc en France ;

PDF icon Caractéristiques et formation du prix des pièces de porc en France
2011

Suivi de la consommation de porc des ménages

Consulter le resumé

L’IFIP réalise, pour le compte de l’interprofession porcine INAPORC, un suivi de la consommation de viande de porc et de charcuterie en France.

Exploitant les données issues du panel Kantar Worldpanel (financées par FranceAgriMer), un Tableau de Bord mensuel présente les principales évolutions.

L’IFIP analyse l’évolution de la consommation de produits de porc dans différents pays étrangers (Allemagne, Espagne…).

Un comparatif de la distribution et de la consommation de charcuteries dans des pays d’Europe a été effectué.

PDF icon Suivi de la consommation de porc des ménages
2011

Caractéristiques de l’aval de la filière porcine allemande et effets sur les prix

Consulter le resumé

L’observation des niveaux et des évolutions des prix dans la filière porcine allemande laisse apparaître des différences avec la France.

Le paiement reçu par les producteurs est supérieur outre-Rhin, alors que différents indicateurs montrent que les prix de détail y sont plus faibles.

Une étude a été conduite en 2011 pour étayer ce constat et trouver, au travers de l’analyse du fonctionnement de l’aval de la filière porcine allemande, des explications aux différentiels de prix observés.

PDF icon Caractéristiques de l’aval de la filière porcine allemande et effets sur les prix
2011

Prix, marges et constitution de la valeur dans la filière porcine

Consulter le resumé

Depuis juillet 2009, l’Observatoire des prix et des marges, auquel l’IFIP participe, actualise les évolutions aux différents stades de la filière pour les produits de porc frais (côtes, rôtis) et pour le jambon

cuit.

Ces données sont disponibles sur le site internet de l’Observatoire (https://observatoire- prixmarges.franceagrimer.fr).

Le travail s’est poursuivi en 2011 pour décortiquer les marges brutes observées au sein des différentes catégories d’opérateurs (abatteurs-découpeurs, transformateurs et grande distribution).

PDF icon Prix, marges et constitution de la valeur dans la filière porcine
2011

Innovation dans le secteur des charcuteries artisanales

Consulter le resumé

En partenariat avec le CEPROC, l’IFIP a conduit une étude en 2011, pour proposer aux charcutiers artisanaux des produits innovants ou des idées de création pour dynamiser leurs ventes, en particulier vers les consommateurs les plus jeunes, sous-consommateurs par rapport à la moyenne nationale.

Un état des lieux de la consommation de charcuteries chez les artisans et une analyse des caractéristiques des consommateurs (profil, attentes, perceptions) ont été réalisés.

PDF icon Innovation dans le secteur des charcuteries artisanales
2011

Marché du porc en 2011 : une année pleine de surprises

Consulter le resumé

Le service économie de l'Ifip passe en revue les contretemps, voire les paradoxes, qui ont affecté le cours du porc sur ces dix derniers mois. Une analyse pleine de surprises...
2011

Economic sustainability

Consulter le resumé

visuel d'intervention.
PDF icon Economic sustainability
2011

La compétitivité de la filière porcine française : diagnostic et actions à conduire

Consulter le resumé

Au vu de la situation de ses concurrents, la France a une carte à jouer !
PDF icon La compétitivité de la filière porcine française : diagnostic et actions à conduire
2011

Les circuits de commercialisation des produits du porc : la vente directe

Consulter le resumé

Circuits courts : définition, situation, enjeux

PDF icon Les circuits de commercialisation des produits du porc : la vente directe
2011

Les circuits de commercialisation des produits du porc : de la grande distribution à la vente directe

Consulter le resumé

Circuits de commercialisation du porc en France : Situation et caractéristiques face aux attentes des consommateurs

PDF icon Les circuits de commercialisation des produits du porc : de la grande distribution à la vente directe
2011

Bilan d'activité de l'IFIP en 2010

Consulter le resumé

La filière porcine française connaît depuis plusieurs années une situation économique difficile. Dans ce contexte, l’IFIP-Institut du porc doit, davantage encore, être auprès des acteurs de cette filière et de ses organisations pour apporter des solutions techniques, des explications, des références et contributions diverses.



Actes

Pour prendre connaissance des travaux de R & D conduits par l’IFIP en 2010, vous pouvez nous contacter pour recevoir le bilan d’activité complet : 94 fiches “Actions“ (140 pages).

Au sommaire
PDF icon Bilan d'activité de l'IFIP en 2010
2011

Pages