La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 301 à 320 de 427 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Les produits de charcuterie en Restauration Hors Foyer : situation et perspectives

Consulter le resumé

La Restauration Hors Foyer pourrait représenter entre 15 et 20% de la consommation totale de charcuterie (estimation Ifip d’après divers travaux récents). Le présent travail a pour vocation d’affiner cette estimation et de faire le point sur la situation et les perspectives des produits de charcuterie en Restauration Hors Foyer. Sont notamment abordées les questions suivantes. Quels sont les sous-secteurs de la RHF qui achètent le plus de charcuterie ? Quels sont les produits concernés ? Quels sont les atouts et les faiblesses des produits de charcuterie en Restauration Hors Foyer ?

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2010

Produits de porc en Restauration Hors-Foyer : des opportunités de développement

Consulter le resumé

Les produits de porc totalisent environ le quart des volumes de produits carnés achetés par la restauration. Appréciés pour leurs prix compétitifs et leur facilité d’utilisation, ils souffrent cependant d’une image nutritionnelle perfectible et se heurtent à des interdits religieux.
PDF icon bp2010n396.pdf
2010

Caractéristiques de la consommation des produits issus du porc : une comparaison des données du panel TNS avec celles de l’enquête « Budget de famille » de l’INSEE

Consulter le resumé

Une analyse des achats de produits issus du porc par les ménages est menée en utilisant deux sources de données : le panel « produits frais » de TNS et l’enquête « Budget de famille » (Bdf) de l’INSEE, avec pour objectif de confronter les résultats obtenus.

PDF icon Caractéristiques de la consommation des produits issus du porc : une comparaison des données du panel TNS avec celles de l’enquête « Budget de famille » de l’INSEE
2010

Circuits des viandes de porc dans la filière porcine : situations diverses

Consulter le resumé

La viande de porc transite par différents opérateurs industriels et commerciaux pour finalement être mise à la disposition des consommateurs sous forme de produits finis. Les artisans des métiers de bouche représentent 12% du commerce de détail.
2010

Filière porcine en 2009 : les prix face aux crises

Consulter le resumé

En 2009, le prix du porc payé au producteur français a baissé de 8% par rapport à 2008. Grâce au recul de l’aliment (- 24%), le coût de revient correspondant s’est replié de 15%. Mais après trois crises consécutives, la production porcine française est toujours très affaiblie. Comme l’ensemble de la filière, elle manque de projets et peine à surmonter ses difficultés.
PDF icon bp2010n394.pdf
2010

Prix et marges dans la filière porcine : premiers résultats de l’Observatoire

Consulter le resumé

Face aux interrogations sur le partage des résultats à l’aval de la filière porcine, un Observatoire a été mis en place voilà quelques mois par le gouvernement. Il a identifié les sources de prix les plus représentatives et estimé la répartition des marges brutes pour le porc frais et le jambon. Il conclut toutefois qu’il faut améliorer l’information sur les prix pour se rapprocher de la réalité. De plus, l’évolution des marges brutes ne peut s’apprécier qu’en comparaison aux charges qu’elles doivent rémunérer. Là aussi, beaucoup reste à faire.
PDF icon Prix et marges dans la filière porcine : premiers résultats de l’Observatoire
2009

GMS : prix et marché national. Au coeur des préoccupations

Consulter le resumé

Face à la concurrence et aux incertitudes économiques pesant sur les achats des ménages, le prix des produits redevient un élément primordial de la stratégie des distributeurs afin de reconquérir des parts du marché français.

PDF icon GMS : prix et marché national. Au coeur des préoccupations
2009

Comportement du consommateur : de l'intention à l'acte d'achat

Consulter le resumé

Le choix des consommateurs face aux produits de porc est déterminé par de nombreux critères. Des études qualitatives ont été conduites à l’automne 2008, dans le but de mieux cerner les mécanismes qui régissent leur comportement d’achat.

PDF icon Comportement du consommateur : de l'intention à l'acte d'achat
2009

Face aux crises porcines, quels outils de gestion des risques pour l'avenir ?

Consulter le resumé

A l’avenir, les instruments de gestion des risques et des crises nécessiteront toujours un rôle majeur des Pouvoirs publics.

Les outils de stabilisation des marchés doivent être conservés pour leur effet préventif dans l’apparition des crises.

En complément, la gestion privée des risques va prendre de l’ampleur au travers de l’organisation des filières et des dispositifs proposés par les groupements.

PDF icon Face aux crises porcines, quels outils de gestion des risques pour l'avenir ?
2009

Bilan porcin français 2008

Consulter le resumé

L'indépendance alimentaire française en viande de porc varie peu, à 106% de couverture des besoins intérieurs par la production nationale. Depuis 10 ans, la production évolue sur un plateau, avec des écarts réduits d'une année à l'autre. 2008 n'échappe pas à ce constat, mais le solde en valeur du commerce extérieur se réduit.
PDF icon Bilan porcin français 2008
2009

Comportement du consommateur : de l'intention à l'achat

Consulter le resumé

Le comportement des consommateurs dépend de nombreux critères et varie selon les situations. Des études qualitatives menées fin 2008 permettent de faire un premier pas dans la connaissance des mécanismes en jeu. Elles mettent en œuvre des méthodes concrètes, qui placent le consommateur dans des situations proches de la réalité parmi les attributs du produit, l'origine de la viande est un élément déterminant du choix des consommateurs. Mais dans les points de vente, l'attractivité des rayons et les prix et promotions jouent aussi un rôle fondamental.

PDF icon Comportement du consommateur : de l'intention à l'achat
2009

Cartographie des flux de viandes de porc de la sortie des abattoirs à la mise à disposition auprès du consommateur final

Consulter le resumé

Une cartographie des flux de viande entre les opérateurs de l'aval de la filière porcine a été établie, principalement basée sur des données bibliographiques et statistiques. Les flux existants de carcasses, de pièces et de produits finis ont été recensés et quantifiés. Ce travail apporte un éclairage sur le rôle et l'importance des opérateurs dans la fabrication et la mise à disposition des produits finis proposés aux consommateurs.
PDF icon Cartographie des flux de viandes de porc de la sortie des abattoirs à la mise à disposition auprès du consommateur final
2009

Flux de porcelets : 9 millions d'animaux déplacés

Consulter le resumé

En 2007, sur les 27 millions de porcelets sevrés en France, un tiers a changé d'élevage. Quatre millions de porcelets ont été donnés à engraisser à façon (mis en pension) et cinq millions vendus.
2009

Biocarburants en France : des coproduits pour l'alimentation des porcs

Consulter le resumé

L'accélération de la production de biocarburants de "première génération", élaborés à partir de céréales, sucre ou oléagineux, est un enjeu majeur pour les marchés agricoles. L'impact environnemental, économique et social de leur développement soulève de nombreux débats. La production d'éthanol à base de maïs aux Etats-Unis va continuer de croître de manière phénoménale.
PDF icon Biocarburants en France : des coproduits pour l'alimentation des porcs
2009

Flux à l'aval de la filière : une diversité commerciale intéressante

Consulter le resumé

Entre l’abattage des animaux et la mise à la disposition des produits finis au consommateur final, la viande de porc

transite par différents opérateurs industriels et commerciaux. Certaines voies d’acheminement s’identifient facilement,

d’autres de moindre importance méritent d’être appréciées car elles représentent une diversité commerciale intéressante à exploiter.
PDF icon Flux à l'aval de la filière : une diversité commerciale intéressante
2008

Commerce international du porc : les marchés d'asie convoités

Consulter le resumé

Le commerce international du porc gagne de l'importance. Les six pays d'Asie importateurs absorbent la moitié des tonnages destinés aux pays tiers. Facteur aggravant, ils concentrent un quart de la population mondiale pour 11% seulement des terres arables. Leurs besoins iront donc croissant, alors que leurs productions porcines stagnent ou auront du mal à suivre cette évolution.
PDF icon Commerce international du porc : les marchés d'asie convoités
2008

La production et les flux de porcelets en France

Consulter le resumé

L’étude vise à décrire et analyser les conditions de production et d’échanges des porcelets en France.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Développement des biocarburants : conséquences économiques pour la production porcine

Consulter le resumé

L’accélération de la production de biocarburants de première génération produits à partir de céréales et d’oléagineux dans de grands bassins de production végétale dans le monde constitue un enjeu majeur pour l’orientation les marchés agricoles.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Hausse des prix de l'aliment pour les porcs en 2007 : conséquences pour les coûts, la rentabilité, la compétitivité des produits

Consulter le resumé

Les hausse des marchés des produits végétaux, en Europe et dans le monde, à partir de l'été 2006 et surtout après l'été 2007, a été rapidement et intégralement répercutée sur le prix des aliments pour les animaux. En production porcine, l'alimentation représentant environ les 2/3 du coût de production, celui-ci a augmenté dans la foulée. Mais pour les producteurs de porcs, le prix est déterminé de manière libérale par le marché, c'est-à-dire par l'offre et la demande de viande de porc. Or celles-ci ne dépendent pas instantanément du coût.
PDF icon Hausse des prix de l'aliment pour les porcs en 2007 : conséquences pour les coûts, la rentabilité, la compétitivité des produits
2008

La production porcine et la réforme de la PAC. Effets sur les systèmes de production en France et les marchés

Consulter le resumé

Les exploitations porcines spécialisées sont peu concernées par la réforme compte tenu du poids réduit des aides directes dans leurs revenus. Les exploitations avec bovins lait et porcs recevront une aide découplée qui leur ouvre des possibilités d'ajustement des systèmes de production. Le maintien d'un couplage des aides pour les exploitations bovins viande et porcs limitera leurs réorientations. Des enquêtes montrent un certain attentisme des agriculteurs. Dans les systèmes laitiers, un changement pourrait intervenir à la reprise de l'exploitation.
PDF icon La production porcine et la réforme de la PAC. Effets sur les systèmes de production en France et les marchés
2008

Pages