La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 487 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant
Planning linéaire annuel ifip

Planning linéaire annuel

Consulter le resumé

Pour gérer la conduite de l’élevage au jour le jour !

Ce calendrier permet de gérer efficacement la conduite des bandes de truies : il permet en premier lieu de connaître exactement la date de mise bas des truies en notant leur date d'insémination. Il sert aussi à noter tous les soins apportés à la bande de truies et à leurs porcelets, jour par jour, sur toute une année. Véritable mémoire pour l'éleveur, il permet de visualiser d’un seul coup d’œil le programme des interventions à réaliser, de contrôler l’efficacité des groupages et la fréquence des retours, d’enregistrer les résultats techniques par bande et les performances de chaque truie... Pour les éleveurs, c'est un outil du quotidien que l'Ifip met à leur service depuis de nombreuses années...

Un support mural est nécessaire pour enrouler la bande d'enregistrement papier (3 mois visibles d'un coup) et nous donnons quelques conseils pour débuter l'utilisation du planning : Notice d’utilisation (pdf 600 ko) 

Édition 2022 utilisable du 1er décembre 2021 jusqu’au 31 janvier 2023 - format 53 x 390 cm - disponible à partir du 1er novembre 2021

35,00 €
2021

Une baisse très marquée d'antibiotiques en post-sevrage

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 291, septembre, p. 55

L’utilisation d’antibiotiques a fortement baissé en post-sevrage.

PDF icon Alexandre Poissonnet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 291, septembre, p. 55
2021

Effet de l'augmentation des apports alimentaires en méthionine, thréonine et tryptophane au moment du sevrage sur les performances et l'état de santé de porcelets élevés dans des conditions d'élevage très dégradées

Consulter le resumé

Des travaux récents indiquent que la méthionine, la thréonine et le tryptophane peuvent influencer favorablement la santé digestive, la réponse à l’inflammation et le statut anti-oxydant des porcelets au sevrage. Dans cette optique, l’enrichissement en méthionine, thréonine et tryptophane de l’aliment de sevrage est testé dans cet essai mené à partir de porcelets élevés en conditions très dégradées d’élevage.

PDF icon Effet de l'augmentation des apports alimentaires en méthionine, thréonine et tryptophane au moment du sevrage
2021

La démédication, une prise de risque payante

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 291, septembre, p. 54-55

Accompagnés de leur vétérinaire et de leur technicien, six éleveurs du groupement Agrial ont réduit leur utilisation d’antibiotiques. Résultats : des performances technico-économiques stables voire en hausse et un sentiment de réussite.

PDF icon Alexandre Poissonnet, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 291, septembre, p. 54-55
2021

PPA : des espoirs de vaccins ?

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 290, juillet-août, p. 43

Les experts du groupe Européen COST ASF-STOP ont fait un point sur les perspectives de vaccin contre la peste porcine africaine (PPA).

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 290, juillet-août, p. 43
2021

Suppléments de méthionine, thréonine et tryptophane au sevrage

Consulter le resumé

Didier Gaudré, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 105

L’objectif de cette étude a été d’évaluer l’intérêt de renforcer l’apport alimentaire simultané de méthionine, de thréonine et de tryptophane au porcelet au moment du sevrage. Le choix de s’intéresser à ces acides aminés provient de leurs implications dans les phénomènes immunitaires (tryptophane) dans la lutte contre le stress oxydant (méthionine) et de leur importance, dans le cas de la thréonine, dans la constitution des mucines (protéines du mucus intestinal). Dans cet essai, l’accroissement des apports en méthionine, thréonine et tryptophane a été limité à l’aliment 1er âge. En complément des mesures de performances zootechniques classiques, une évaluation de l’état de santé des porcelets a été réalisée (score fécal, analyse sanguine, état corporel individuel).

PDF icon Didier Gaudré, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 105
2021

Détection précoce des pathologies via l'imagerie automatique

Consulter le resumé

Johan Thomas, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 99

Dans un contexte de réduction des usages d’antibiotiques et de diminution du nombre d’animaliers dans les élevages, il est essentiel d’accompagner les éleveurs dans leur questionnement face à ces nouveaux enjeux de société. Pour cela, les élevages modernes peuvent compter sur un atout de poids : la révolution numérique et les nombreuses données maintenant disponibles. Le défi : exploiter au mieux ces données, qui sont variées et fournissent des informations diverses et très riches sur l’élevage en général, sur l’utilisation des bâtiments, sur l’état des animaux…
Parmi ces données, la localisation des porcelets, aujourd’hui permise grâce aux avancées technologiques d’imagerie et à la baisse du coup du matériel, pourrait être un indicateur pertinent pour la détection précoce des pathologies.

PDF icon Johan Thomas, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 99
2021

Biosécurité et Fièvre Porcine Africaine

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 97

Bien que la Belgique ait retrouvé son statut indemne, la fièvre porcine africaine continue de se répandre en Europe et en Asie. L’Allemagne a déclaré la maladie sur sanglier en septembre 2020 et depuis le nombre de cas augmente et la zone infectée à l’est de l’Allemagne s’étends. Le nombre de cas en Europe sur sangliers a fortement augmenté en 2020, avec 11338 cas et 1434 cas en élevage.
L’Ifip a mis en oeuvre et participé à différentes actions pour aider les acteurs à répondre aux exigences de biosécurité, en élevage et lors du transport des porcs.

PDF icon Isabelle Corrégé, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 97
2021

Intégration des démarches de pilotage de la santé des troupeaux (UniFilAnim Santé)

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 98

Des outils et démarches pour piloter la santé existent en production porcine, avicole et bovine. Mais peu de démarches sont partagées et mutualisées entre ces trois filières animales. Le projet UniFilAnim Santé a pour objectif d’apporter aux éleveurs des clés pour améliorer leur pilotage de la santé, notamment, en s’inspirant des modèles des autres filières.
Pour cela l’étude s’est déroulée en 2 étapes :
1) recenser les outils et démarches existantes auprès de professionnelles du secteur pour ensuite faire une classification d’outils;
2) tester cette classification d’outils auprès d’éleveurs à travers des focus groups pour identifier ceux qu’ils utilisent et avec quels intervenants ils interagissent.

PDF icon Alexandre Poissonnet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 98
2021

Nettoyage & désinfection : formation aux bonnes pratiques de biosécurité

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 65

La biosécurité et les bonnes pratiques de conduite d’élevage ont un impact positif sur le statut sanitaire et donc sur l’usage des antibiotiques. Les audits biosécurité réalisés par l’Ifip dans le cadre du pan Ecoantibio ont montré que les marges de progrès sont encore importantes concernant l’observance par les éleveurs des mesures de biosécurité. Les précédentes formations pratiques Ifip réalisées dans le cadre du plan Ecoantibio (audit biosécurité et audit de la qualité d’eau d’abreuvement) ont montré que les conseillers d’élevage sont demandeurs de ce type d’accompagnement pour se former et améliorer leurs pratiques. Par ailleurs, il est ressorti lors de ces formations que l’encadrement technique maitrisait mal les aspects liés au nettoyage-désinfection. Coté éleveurs la marge de progrès est encore importante pour optimiser les opérations de nettoyage-désinfection.

PDF icon Isabelle Corrégé, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 65
2021

Evaluation rétrospective de plan de réduction de l'usage des antibiotiques (Evalporc)

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 63

La diminution de l’utilisation d’antibiotiques est en partie due à l’implication des éleveurs et des encadrants techniques dans des plans d’intervention s’articulant autour de différentes actions : biosécurité, vaccination ; nutrition, conduite d’élevage, traitements alternatifs, etc. Ces changements peuvent représenter une prise de risque pour l’éleveur. A ce titre, il est important de présenter l’efficacité technique et économique de plans d’intervention. A travers six cas d’étude, le projet Evalporc a évalué, de manière rétrospective, l’efficacité de plans d’intervention mis en place dans des élevages du groupement AGRIAL.

PDF icon Alexandre Poissonnet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 63
2021

Comprendre le lien entre gestion du bâtiment et maîtrise de la santé des porcs : outil Kifporc

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière et Edouard Bienassis, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 64

Pour optimiser la conduite des animaux et la gestion de la santé en élevage de porcs, l’un des premiers leviers d’actions est de s’adresser aux étudiants et aux professionnels de cette filière, avec des outils ludiques ,innovants et efficaces, tout en étant rigoureux sur le contenu technique. L’outil Kifporc propose un kit de formation basé sur des modules de e-learning abordant le lien existant entre une bonne gestion des bâtiments et la maîtrise de la santé des porcs. La création d’un support numérique facilite les conditions d’accès à ces informations et permet de rendre son utilisation modulable selon le temps que l’on souhaite y consacrer.

PDF icon Yvonnick Rousselière et Edouard Bienassis, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 64
2021

Transition vers un usage responsable des antibiotiques en élevage

Consulter le resumé

Christine Roguet et Anne Hémonic, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 62

Depuis 2019 et pour 4 ans, l’ifip participe au projet européen ROADMAP (Rethinking of Antimicrobial Decision-systems un the Management of Animal Production), coordonné par l’INRAE et associant 17 instituts de recherche de 9 pays européens (Belgique, Danemark, France, Italie, Espagne, Suède, Suisse, Pays-Bas, Royaume-Uni). L’objectif est d’analyser les facteurs socio-économiques associés à l’usage des antibiotiques, développer des stratégies de changement adaptées, proposer des scénarios de transition et en évaluer l’impact dans divers systèmes d’élevage en Europe et dans les pays du Sud. L’originalité du projet est la mobilisation  des sciences sociales et de l’économie aux côtés des sciences animales et vétérinaire pour mieux comprendre les systèmes  de décision en matière d’usages d’antibiotiques  tout au long des chaînes alimentaires et pharmaceutiques.

PDF icon Christine Roguet et Anne Hémonic, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 62
2021

Nettoyage-désinfection : en progrès mais peut mieux faire

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 32-33

L’Ifip a évalué les pratiques de nettoyage-désinfection des éleveurs à partir des données disponibles dans l’application Porcprotect.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 32-33
2021

An efficient cephalosporin stewardship programme in French swine production

Consulter le resumé

Fabien Verliat (Inaporc) et al., Veterinary Medecine and Science, 2021, n° 2, mars, p. 432-439

By 2010, systems set up to monitor the antimicrobial resistance of pathogenic bacteria and antimicrobial usage identified a sustained increase regarding third- and fourth-generation cephalosporin resistance in French pig production. This sector mobilised and collectively committed to responsible action in the following months. This led to a multi-professional voluntary stewardship programme that was started in 2011. A consensus of veterinary opinion led to the definition of restrictive rules on the prescription of the third- and fourth-generation cephalosporins targeted by the antimicrobial stewardship programme (ASP). All pig sector professionals, including farmers, were informed. Existing monitoring systems for usage and resistance were supplemented by data from the records of veterinarians' cephalosporin deliveries and from individual pig farm surveys investigating antimicrobial usage. The second step, from 2014, entailed regulatory measures that consolidated the programme by setting quantitative reduction objectives and specifying the terms and conditions for prescribing and dispensing a list of critical antimicrobial molecules including cephalosporins. All the data sources confirmed a significant fall of more than 90% in cephalosporin usage in the French pig production sector between 2010 and 2016. Monitoring systems recorded that the resistance of commensal and pathogenic Escherichia coli isolates also tended to decrease over the same period. The stewardship programme proved highly effective in reducing usage and containing resistance, illustrating the efficiency of a well-defined multi-professional strategy.

source : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1002/vms3.377

2021

Base de données disponible pour d'autres applications

Consulter le resumé

Johan Thomas, réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 39

La localisation des porcelets dans les cases...

PDF icon Johan Thomas, réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 39
2021

Les caméras pour détecter les porcelets malades

Consulter le resumé

Johan Thomas, Réussir Porc / Tech Porc, 2021, n° 286, février-mars, p. 39

Les premières analyses d’images en post-sevrage montrent un lien entre la localisation des porcelets dans la case et leur état de santé. Les travaux de l’Ifip à la station expérimentale de Romillé le démontrent.

PDF icon Johan Thomas, Réussir Porc / Tech Porc, 2021, n° 286, février-mars, p. 39
2021

Pilotage de la santé en élevage : comment les éleveurs maîtrisent-ils la santé de leurs animaux ?

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet et al., 53es Journée de la Recherche Porcine (FRA), 2021, 1er, 2, 3 et 4 février 2021, Paris, poster

Poster.

Des outils et démarches pour piloter la santé existent en production porcine, avicole t bovine. Ils se présentent sous plusieurs formats : audits, suivi technique ou simplement un carnet de note. Le projet UniFilAnim Santé a pour objectif 'apporter aux éleveurs des clés pour améliorer leur pilotage de la santé, notamment en s'inspirant des modèles des autres filières.

PDF icon Alexandre Poissonnet et al., 53es Journée de la Recherche Porcine (FRA), 2021, 1er, 2, 3 et 4 février 2021, Paris, poster
2021

Caractéristiques des élevages de porcs forts utilisateurs d’antibiotiques et identification de leviers d’action

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé et al., 53es Journée de la Recherche Porcine (FRA), 2021, 1er, 2, 3 et 4 février 2021, Paris, p. 363-368

Les dépenses de santé enregistrées en GTE permettent un suivi indirect et annuel de l’usage des antibiotiques à partir d’un réseau conséquent d’élevages de répartition nationale. L’objectif de cette étude est de caractériser les élevages naisseurs-engraisseurs forts utilisateurs d’antibiotiques à partir des dépenses de santé curatives de la GTE de 2006 à 2016 en se basant sur des typologies des élevages, l’analyse des durées de fortes utilisations et l’analyse des résultats technico-économiques. De plus, dans un échantillon de 60 élevages forts utilisateurs, les raisons de ces fortes utilisations sont étudiées en collaboration avec les vétérinaires traitants.
Les élevages forts dépensiers en soins curatifs ont des taux de pertes sevrage-vente légèrement augmentés et administrent significativement plus de soins préventifs que les autres élevages. Cependant, certains profils d’élevages forts dépensiers en soins curatifs mais peu en vaccins sont mis en évidence. Les forts dépensiers ont aussi plus de pathologies différentes à gérer ou plus souvent dans l’année. Leur marge de progrès est importante concernant la chaîne bâtiment, la conduite d’élevage et l’hygiène. Ces élevages ne sont majoritairement pas forts dépensiers chroniques. Cependant, presque 50% d’entre eux sont confrontés à des problèmes sanitaires récurrents et sont donc forts dépensiers sur plusieurs années non consécutives. De 2006 à 2016, on observe une forte baisse des soins curatifs chez les forts dépensiers, nettement plus marquée que chez les autres élevages et une augmentation des soins préventifs. Les stratégies thérapeutiques mises en place permettent un maintien de leurs performances technico-économiques au niveau de la référence nationale GTE (hors dépenses de santé). En revanche, en comparaison avec des élevages similaires ayant une bonne situation sanitaire, les performances technico-économiques sont dégradées.

Characteristics of pig farms that use high levels of antibiotics and identification of action mechanisms

Medication costs in the technical and economic database “GTE” enables indirect and annual monitoring of antibiotic use in a large network of pig farms distributed throughout France. The objective of this study was to characterize the farrow-to-finish herds that received high levels of antibiotics based on farm typologies, analysis of the duration of high use and technical and economic results. In addition, based on a subsample of 60 farms that used high levels of antibiotics in collaboration with their veterinarians, the reasons for this high use were studied.
Farms that had high expenses for curative medication had higher pig mortality and also administered significantly more preventive medication, including vaccines, than other farms. However, some farms that had high expenses for curative medication but low expenses for vaccines were highlighted. Farms that used high levels of antibiotics had more types of diseases or more frequent bouts of these diseases during the year. On these farms, buildings, breeding management and hygiene must be improved. Most of these farms were not heavy chronic antibiotic users. However, nearly 50% had recurring problems and consequently were heavy users over several non-consecutive years. From 2006-2016, there was a sharp decrease in curative medication use among high users, higher than that of other farms, and an increase in preventive medication use. The therapeutic strategies allowed the farms’ technical and economic performance to remain at the level of the national GTE reference (excluding health expenses). However, compared to similar farms that had good health conditions, technical and economic performances were lower.

2021

Evaluation rétrospective de plans d’intervention pour réduire l’usage des antibiotiques en élevage de porcs

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet et al., 53es Journée de la Recherche Porcine (FRA), 2021, 1er, 2, 3 et 4 février 2021, Paris, p. 421-422, poster

Poster.

La réduction des usages d’antibiotiques est un enjeu majeur. Depuis plusieurs années, la filière porcine a réussi à diminuer son utilisation de plus de 40 % (Anses, 2019 ; Hémonic et al., 2019). Cette réussite est due à l’implication des éleveurs et des encadrants techniques (techniciens et vétérinaires) dans des plans d’intervention ayant pour base une approche globale de type éco-pathologique. Ces plans s’articulent autour de différentes actions préventives et curatives telles la biosécurité, la vaccination, la nutrition, la conduite d’élevage, les recours à des traitements alternatifs, l’arrêt de traitements antibiotiques à visées préventives ou métaphylactiques. Ce dernier point représente une prise de risque pour l’éleveur et le vétérinaire. A ce titre, il est intéressant de présenter l’efficacité technique et économique de ces plans d’intervention. A travers six cas d’étude, le projet Evalporc a évalué, de manière rétrospective, l’efficacité de plans d’intervention mis en place dans des élevages du groupement AGRIAL.

Retrospective evaluation of intervention plans to reduce the use of antibiotics in pig farming

Poster.

Reducing the use of antibiotics may have high risks for farmers. One way to convince them to reduce antibiotic use is to provide evidence in the form of successful case studies. The objective was to study retrospectively six farms that implemented actions to reduce antibiotic use, the evolution of antibiotic use and the technical and economic results. Of these six farms, 31 measures were identified, divided into eight categories: homeopathic treatment (9), vaccination (5), biosecurity (5), building (4), water quality (2), herd management (3), metaphylactic treatment (2), and feeding (1). Antibiotic use and technical and economic results were studied over three periods: "before" implementation of the measures, "during" implementation, and two years "after" the last measure was implemented on the farm. The largest decrease in the number of treatment days was for weaned piglets (-91%). For sows, suckling piglets and fattening pigs, different results were observed. The number of treatment days first increased from the “before” to the “during” period, but then decreased sharply in the “after” period. The standardized margins were calculated by breeding orientation. Compared to “before”, in the “after” period farmers gained 54 euros/sow present/year. Post-wean-feeders had the same gain per pig produced.

2021

Pages