La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 221 à 240 de 343 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Synthèse sur les techniques de décontamination des pièces (ou carcasses) et leur utilisation dans l'Union Européenne

Consulter le resumé

Il existe différentes techniques de décontamination visant à réduire la charge microbienne à la surface des pièces de viandes destinées à la transformation, ou même de carcasses.Certaines de ces techniques sont encore au stade expérimental d'autres sont déjà utilisées dans des entreprises de l'union européenne. A coté des techniques physiques, comme l'utilisation de la chaleur, il existe des techniques chimiques (acides organiques, dérivés chlorés...).

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

La visionique désormais autorisée en France pour le classement des carcasses : avec le CSB Image-Meater

Consulter le resumé

L'Image-Meater est un appareil automatique de classement des porcs, qui a été mis au point assez récemment. Il a été développé par la firme allemande CSB System. Equipé d'une caméra, ilphotographie la fente de la carcasse au niveau du muscle fessier moyen. De l'image sont extraites 16 variables, essentiellement des épaisseurs de gras et de muscle. Le test de calibrage s'est déroulé en décembre 2006 sur 150 carcasses environ. L'équation de prédiction du TMP (Taux de Muscle des Pièces) comprend 11variables et présente une erreur de 2,2 points de TMP, soit environ 20% de plus que le CGM.
PDF icon La visionique désormais autorisée en France pour le classement des carcasses : avec le CSB Image-Meater
2008

Traitements assainissants localisés : intérêt du procédé “steam vacuum” dans la gestion des souillures fécales sur carcasses

Consulter le resumé

Trois procédés de traitement thermique localisé ont été testés, à trois stades d'élaboration : carcasses, pièces brutes (sur le côté couenne) et pièces désossées découennées (sur le côté viande). Si les résultats de cette étude, basée sur des procédés existants dans les entreprises, montrent que ces traitements sont efficaces, ils ne sont pas exempts d'inconvénients.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Critères opérationnels de qualité de viande : relations avec les pertes en exsudat

Consulter le resumé

L'industrie de la viande fraîche cherche à prédire la capacité de rétention d'eau de la viande afin de diminuer les pertes en exsudats. Il est important de choisir un bon prédicteur de ces pertes. L'objectif de cette étude est de comparer la prédiction de la perte en exsudat à partir de critères de qualité mesurés après l'abattage. Les critères de qualité tels le pH, la conductivité ou la valeur L sont plus fortement corrélés aux pertes en exsudat à 5h et 24h après l'abattage.

PDF icon Critères opérationnels de qualité de viande : relations avec les pertes en exsudat
2008

Cinétique de chute du pH entre 18 et 72 h post-mortem : comportement des jambons bruts et désossés

Consulter le resumé

Cette étude a permis de donner des indications précises de l'évolution du pH sur une période qui intéresse particulièrement les opérateurs industriels: la période de 18 à 72 heures post-mortem.

PDF icon Cinétique de chute du pH entre 18 et 72 h post-mortem : comportement des jambons bruts et désossés
2008

Incidence d'un enrichissement en fibres de l'aliment finition sur la qualité technologique de la viande de porc

Consulter le resumé

S'il était possible de réduire le potentiel glycolytique des viandes, en agissant sur les conditions d'alimentation en fin de période d'engraissement, lerisque d'obtenir des viandes à bas pH pourrait être atténué. L'objectif de cet essai est de tester l'influence de la diminution de la quantité d'énergie ingérée quotidiennement par les porcs. Dans ce but, un aliment de concentration énergétique inférieure à 9,0 MJ d'énergie nette a été distribué au cours du dernier mois d'engraissement.
PDF icon Incidence d'un enrichissement en fibres de l'aliment finition sur la qualité technologique de la viande de porc
2008

Tests d'homologation d'appareils automatiques de classement des carcasses de porc

Consulter le resumé

Poster. L’automatisation du classement dans les grands abattoirs est un sujet d’actualité et un enjeu important.
PDF icon Tests d'homologation d'appareils automatiques de classement des carcasses de porc
2008

Taux de muscle des pièces et appréciation de la composition corporelle des carcasses

Consulter le resumé

Suite au projet européen EUPIGCLASS, la définition communautaire du critère de classement a changé. La teneur en viande maigre est désormais définie comme le % de muscle dans les 4 pièces principales, critère appelé TMP (Taux de Muscle des Pièces) en France. Celui-ci a été introduit en décembre 2006 dans les abattoirs français. Néanmoins, il continue d'être prédit à partir des mêmes épaisseurs de gras (G1 et G2) et de muscle (M2) mesurées par le CGM. La nouvelle équation est désormais commune aux 2 sexes, l'apport du sexe ayant été jugé trop faible.
PDF icon Taux de muscle des pièces et appréciation de la composition corporelle des carcasses
2008

L'AUTOFOM : premier appareil automatique de classement autorisé en France

Consulter le resumé

L’Autofom a été développé au Danemark dans les années 1990. L’idée consiste à scanner le dos du porc afin de récupérer l’information sur l’épaisseur de la bardière et la noix de côtelette. Le concept de l’Autofom est basé sur la technologie ultra-son digitale. Le test s’est déroulé en octobre 2005, mais il a été attendu le changement de la réglementation européenne, à la mi-2006, pour prédire le TMP (Taux de Muscle des Pièces). Utilisant 23 variables, l’équation présente une erreur de prédiction de 2 points de TMP, soit 10 % de plus que l’équation CGM.
PDF icon L'AUTOFOM : premier appareil automatique de classement autorisé en France
2008

Actualisation de l'équation CGM pour le classement des porcs en France

Consulter le resumé

Poster. Le CGM (Capteur Gras/Maigre-Sydel) classe plus de 90 % des porcs abattus en France. Les équations en vigueur jusqu’en 2006 étaient basées sur les données de l’essai de dissection réalisé en 1996. Depuis, la percée du verrat terminal Piétrain et un alourdissement des porcs ont conduit à actualiser les équations des méthodes de classement en vigueur en France.

Entre temps, la défi nition européenne du critère de classement a changé. A la TVM (Teneur en Viande Maigre) a succédé le TMP (Taux de Muscle des Pièces).
PDF icon Actualisation de l'équation CGM pour le classement des porcs en France
2008

Abreuvement des porcs avant embarquement : impact sur le rendement de carcasse, la qualité de la viande et l'aptitude à la transformation.

Consulter le resumé

Le premier objectif de cette étude est de quantifier la consommation d’eau des porcs abreuvés dans le local d’embarquement selon 2 modalités : temps de présence et 2 modes d’alimentation actuellement majoritaires.

Le second objectif est d’évaluer la perte de poids de carcasse des porcs selon qu’ils sont abreuvés ou non, afin de mesurer l’intérêt de l'abreuvement.

Le troisième objectif est de mesurer l’effet de l’abreuvement sur la qualité de la viande.
PDF icon Abreuvement des porcs avant embarquement : impact sur le rendement de carcasse, la qualité de la viande et l'aptitude à la transformation.
2007

Mise au point de traitements à base d'acide lactique dans le but d'assainir des pièces de viande destinées à la transformation

Consulter le resumé

L’entrée en vigueur du règlement CE 2073/2005 (commission des communautés européennes, 2005) relatifs aux critères microbiologiques applicables aux denrées alimentaires, renforce la responsabilité des fabricants en matière de sécurité des aliments.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Maîtrise du niveau de contamination des carcasses en fin de chaîne : intérêt de l'acide lactique

Consulter le resumé

Pour améliorer la maîtrise des risques salmonelles et du risque microbien en général, il faut envisager des mesures en complément du respect des Bonnes Pratiques d’Hygiène et de l’HACCP.
PDF icon Maîtrise du niveau de contamination des carcasses en fin de chaîne : intérêt de l'acide lactique
2007

Operating pork quality traits measurements and their relations to drip loss

Consulter le resumé

PDF icon Operating pork quality traits measurements and their relations to drip loss
2007

Résultats du 28e test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère chargé de l'Agriculture.

Consulter le resumé

Le contrôle des produits terminaux a pour but de fournir des références publiques objectives sur les performances de croissance, de carcasse et de qualité de la viande des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux, produits par les Organismes de Sélection Porcine agréés.
PDF icon Résultats du 28e test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère chargé de l'Agriculture.
2007

Filières porcs lourds et porcs légers : caractéristiques et débouchés.

Consulter le resumé

L’éleveur ne dirigera sa production vers des porcs plus lourds ou plus légers que s’il peut dégager une plus-value par rapport à une production standard.
PDF icon Filières porcs lourds et porcs légers : caractéristiques et débouchés.
2007

Viande de porc : maîtrise du niveau de contamination des carcasses en fin de chaîne : intérêt de l'acide lactique

Consulter le resumé

Depuis 1994 grâce à la mise en place de la méthode HACCP, des bonnes pratiques d'hygiène et des contrôles microbiologiques par les industriels de l'abattage découpe ont conduit à une plus grande rigueur dans l'application effective des mesures d'hygiène, la limitation des contaminations et la gestion des non-conformités. Cependant elles ne permettent pas de garantir des produits indemnes de contamination ; il faut donc envisager d'autres mesures complémentaires. Cette étude porte sur l'effet assainissant de l'acide lactique.
PDF icon Viande de porc : maîtrise du niveau de contamination des carcasses en fin de chaîne : intérêt de l'acide lactique
2007

Bilan du travail réalisé pour la mise à jour des références techniques et réglementaires dans le cadre de la Certification de Conformité de la viande de porc : Socle minimum pour la Certification et Plan de Contrôle associé

Consulter le resumé

Les signes d’identification de la qualité et de l’origine sont définis par la loi d’orientation agricole de 1999. Parmi l’ensemble des signes officiels, la certification de conformité de produit (CCP) est la plus récente, le décret de 1990 précise que le référentiel peut être élaboré par une entreprise, un groupe d’entreprises ou une structure associative sur des caractéristiques «objectives, traçables, mesurables et significatives pour le consommateur».
Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Résultats du test officiel de détectabilité des aiguilles vétérinaires utilisables dans la filière porcine française : Mise en place d’une liste positive d’aiguilles ayant un niveau de détectabilité acceptable pour la filière

Consulter le resumé

Le premier volet des tests de détectabilité effectué en 2006 sur 49 aiguilles vétérinaires utilisées dans les élevages français a montré que plus de 75 % des éléments étudiés n’étaient pas suffisamment détectables pour garantir une sécurité optimale des aliments (cf. détectabilité des aiguilles vétérinaires dans la filière porcine, Pierre FROTIN, 2006).

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Qualité du jambon frais : mise en place d'un tri qualité par vision pour jambon 4D et jambon dépiécé dit 5D.

Consulter le resumé

Le jambon cuit supérieur est le produit phare en valeur et en tonnage des industries de transformation de la viande ; ce tonnage augmente encore régulièrement notamment avec l’arrivée dans les années 80 d’un nouveau produit, le jambon cuit supérieur, prétranché, préemballé. Le salaisonnier, pour répondre à cette production, a donc augmenté ses critères de qualité vis-à-vis de la matière première. Prédire le comportement du jambon lors de sa transformation permet de maîtriser son rendement technologique. Cette prédiction s'exprime vis-à-vis du rendement de tranchage.

PDF icon Qualité du jambon frais : mise en place d'un tri qualité par vision pour jambon 4D et jambon dépiécé dit 5D.
2007

Pages