La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 261 à 280 de 545 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Autocontrôles microbiologiques sur carcasses et pièces de découpe : optimisation des méthodes et valorisation des résultats

Consulter le resumé

Les entreprises d’abattage-découpe mutualisent auprès de l’IFIP les résultats de leurs autocontrôles internes sur les carcasses et pièces de découpe depuis 1995.
PDF icon Autocontrôles microbiologiques sur carcasses et pièces de découpe : optimisation des méthodes et valorisation des résultats
2010

Mise au point d'une méthode de contrôle visuel semi-quantitatif du nettoyage des salles d'élevages

Consulter le resumé

La notation de la propreté visuelle est peu précise et subjective, elle peut varier de façon importante d’un observateur à l’autre.

La méthode de contrôle par boîtes contact flore totale est simple, rapide, fiable et discriminante.

Cependant, son coût et ses contraintes logistiques font qu’elle est peu employée.

L’objectif de cette étude est de proposer une méthode alternative, plus précise que la notation visuelle classique et plus pratique que les boîtes contacts.


PDF icon tp6correge10.pdf
2010

Staphylococcus aureus état des lieux dans la filière porcine

Consulter le resumé

Sur la période 1996-2006, les staphylocoques représentent la deuxième cause des TIAC (toxi-infection alimentaire collective) en France recensées par l’Institut de veille sanitaire derrière les salmonelles.

En Europe, en 2006, S. aureus représentait le quatrième agent responsable de TIAC avec 4,1 % des foyers. L’incidence peut varier de façon importante d’un pays à un autre selon le système de surveillance mis en place.
PDF icon Staphylococcus aureus état des lieux dans la filière porcine
2010

RMT : expertise pour la détermination de la durée de vie microbiologique des aliments

Consulter le resumé

La détermination de la durée de vie microbiologique des aliments est une problématique constante des professionnels, renforcée par l’application du paquet Hygiène depuis le 1er janvier 2006.

En effet, les fabricants d’aliments, les services chargés de l’inspection, tout comme les laboratoires d’analyses ont besoin d’outils d’aide à la décision, pour valider/ contrôler la qualité microbiologique des aliments tout au long de leur durée de vie.
PDF icon RMT : expertise pour la détermination de la durée de vie microbiologique des aliments
2010

Yersinia enterocolitica dans la filière porcine : étude des niveaux de prévalence au sein de la filière

Consulter le resumé

Yersinia enterocolitica est la troisième bactérie cause de pathologies digestives et extra-digestives d’origine alimentaire, derrière Campylobacter et Salmonella (EFSA, 2009).

Récemment, le taux d’incidence des cas de yersinioses humaines attribuables à la consommation de porc a été estimé à 2,8 cas pour 100 000 habitants par an en Europe (Fosse et al. 2008).

Ce germe est donc, pour le porc, placé en deuxième position après Salmonella (3,4/100 000 habitants) et avant Campylobacter (2,2/100 000 habitants).

PDF icon Yersinia enterocolitica dans la filière porcine : étude des niveaux de prévalence au sein de la filière
2010

Surveillance et maîtrise des salmonelles dans la filière porcine

Consulter le resumé

Salmonella est le deuxième agent zoonotique au niveau Européen et le premier agent identifié dans les foyers de toxi-infections alimentaires. La réglementation Européenne prévoit à l’horizon 2012 ou 2013, la mise en place par chaque Etat-membre de dispositifs de surveillance adaptés aux différents maillons de la chaîne de production.
PDF icon Surveillance et maîtrise des salmonelles dans la filière porcine
2010

Amélioration des conditions de travail par utilisation de moyenne pression (40 bars) lors du lavage en élevage

Consulter le resumé

Poster. Intérêt du lavage à la moyenne pression (40 bars) avec buse Fitjet® en comparaison au lavage à la haute pression (160 bars) avec rotabuse.
PDF icon Amélioration des conditions de travail par utilisation de moyenne pression (40 bars) lors du lavage en élevage
2011

Amélioration des conditions de travail par utilisation de moyenne pression (40 bars) lors du lavage en élevage

Consulter le resumé

Le nettoyage avec une buse moyenne pression (buse Fitjet®, 40 bars) a été comparé à un nettoyage classique à la haute pression avec une buse rotative (160 bars), en utilisant les critères temps de travail, consommation d’eau, coût, pénibilité du travail et efficacité du nettoyage.

Le temps de travail, la consommation d’eau et le coût de la moyenne pression avec la buse Fitjet® sont quasiment équivalents à ceux générés par la haute pression avec la rotabuse pour une même efficacité du lavage.
PDF icon tp1correge11.pdf
2011

Biosécurité, maîtrise, conception et conduite d'élevage : impact sur les performances technico-économiques

Consulter le resumé

L’étude repose sur l’analyse des relations entre des caractéristiques d’élevage en termes de biosécurité, de maîtrise sanitaire, de conception ou de conduite d’élevage et les performances technico‐économiques associées dans 166 élevages naisseurs-engraisseurs.
PDF icon Biosécurité, maîtrise, conception et conduite d'élevage : impact sur les performances technico-économiques
2011

Biosécurité, maîtrise sanitaire, conception et conduite d'élevage : quel impact sur les performances technico-économiques ?

Consulter le resumé

L’étude analyse dans 166 élevages naisseurs-engraisseurs les relations entre les performances technico-économiques et les pratiques en termes de biosécurité, de conception et de conduite. Des questionnaires ont permis de collecter les pratiques d’élevage.
PDF icon tp1correge11a.pdf
2011

Caractérisation de la résistance thermique du virus de l’hépatite E

Consulter le resumé

Poster. Le virus de l’hépatite E (VHE) est un petit virus non enveloppé à ARN simple brin de polarité positive. Classé dans la famille des Hepeviridae, il est le seul représentant du genre Hepevirus. Le VHE est responsable chez l’homme, de larges épidémies d’hépatites aiguës à transmission entérique dans les régions où il est endémique et de cas sporadiques en régions non endémiques. L’homme n’est pas le seul hôte naturel de ce virus et sa présence chez de nombreuses espèces animales laisse supposer qu’il s’agit d’un agent zoonotique. Le porc est le principal réservoir animal du VHE.

PDF icon Caractérisation de la résistance thermique du virus de l’hépatite E
2011

Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI

Consulter le resumé

Poster. Cette étude a pour objectif de quantifier l’impact de l’environnement gazeux sur le développement microbien dans la viande de porc conditionnée en Unités de Vente Consommateur Industrielles (UVCI). Après une première phase d’acquisition des données, les modèles de microbiologie prévisionnelle ont été utilisés pour simuler l’évolution de la flore d’altération selon deux types d’environnements gazeux et pour différents scénarii thermiques.
PDF icon Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI
2011

Design of challenge testing experiments to assess the variability of Listeria monocytogenes growth in foods

Consulter le resumé

The assessment of the evolution of micro-organisms naturally contaminating food must take into account the variability of biological factors, food characteristics and storage conditions. A research project involving eight French laboratories was conducted to quantify the variability of growth parameters of Listeria monocytogenes obtained by challenge testing in five food products. The residual variability corresponded to a coefficient of variation (CV) of approximately 20% for the growth rate (μmax) and 130% for the parameter K = μmax × lag.
2011

Pig fecal and tonsil contamination of Yersinia enterocolita in one French slaughterhouse

Consulter le resumé

Pig is considered to be the main animal reservoir of human pathogenic Yersinia enterocolitica strains.

The bacterium can be isolated from its tongue, tonsils, but can also be found in feces and on carcasses.

In France, while the main pathogenic biotypes are known for humans (4/O:3, 2/O:9 and 3/O:5,27), few prevalence data are available in the pork chain production and mainly focus on tonsils contamination.
PDF icon Pig fecal and tonsil contamination of Yersinia enterocolita in one French slaughterhouse
2011

Pig fecal and tonsils contamination of Yersinia enterocolita in one French slaughterhouse

Consulter le resumé

Poster.

Yersinia enterocolitica is the third most important cause of gastro-intestinal diseases transmitted by contaminated foodstuff s consumption in Europe (Efsa, 2011). Pig is considered to be the primary reservoir for the human pathogenic types of Y. enterocolitica; mainly for biotype 4 (serotype O:3). Biotype 2 (serotype O:9) has been isolated from other animal species, such as cattle, sheep and goats. The pigs develop no clinical signs, but carry Y. enterocolitica on the tongue, tonsils and in the lymph nodes and excrete the bacterium in their feces (Nesbakken et al., 2003). Moreover, seasonal trends in the carriage of Y. enterocolitica by pigs have been identifi ed, with winter identifi ed as a risk period in the UK (Milnes et al., 2009) and Germany (Weber & Knapp, 1981). In this study, we assessed the Y. enterocolitica prevalence on carcasses at the end of the slaughtering process, together with the determination of pathogenic and non-pathogenic biotypes, in order to better characterize the importance of the hazard for pork. To this end, parallel samples were made on tonsils, feces and carcass of the same pig in a winter period in order to evaluate the risk of cross-contamination. Unrelated feces and tonsils samples were also collected in summer, as this season is considered to be rather unfavorable to Y. enterocolitica. These data were compared to tonsils and feces results obtained during the cold period.

PDF icon Poster de Carole Feurer et al.
2011

Bilan des zoonoses alimentaires dans l'Union Européenne en 2009

Consulter le resumé

Cette synthèse présente les statistiques sur les cas humains de zoonoses, sur les fréquences d’isolement des agents zoonotiques dans les produits alimentaires, sans lien avec les cas humains et également sur les foyers de toxi-infections alimentaires. Salmonella Enteritidis est le sérotype majoritaire et les œufs et ovoproduits restent les aliments les plus souvent incriminés dans les cas humains. Les plans de maitrise mis en œuvre dans les filières avicoles portent leur fruit et entraine une diminution du nombre total de cas humains.
PDF icon tp03correge11.pdf
2011

Improving working conditions by using medium pressure (40 bars) during cleaning in pig farms

Consulter le resumé

Poster. The objective of this study is to compare cleaning with a medium-pressure nozzle (Fitjet® nozzle, 40 bars) to a conventional cleaning with a high pressure (rotary nozzle, 160 bars).
PDF icon Improving working conditions by using medium pressure (40 bars) during cleaning in pig farms
2011

Improving working conditions by using medium pressure (40 bars) during cleaning in pig farms

Consulter le resumé

Cleaning with a medium-pressure nozzle (Fitjet® nozzle, 40 bars) was compared to conventional cleaning at high pressure with a rotary nozzle (160 bars), based on criteria such as working time, water consumption, cost, difficulty of work and cleaning efficiency.
PDF icon Improving working conditions by using medium pressure (40 bars) during cleaning in pig farms
2011

Shelf-life evaluation of pork meat stored under different packaging atmospheres(Évaluation de la durée de conservation de viande de porc conditionnée sous différentes atmosphères)

Consulter le resumé

The objective of this study is to evaluate the possibility of a 4 day shelf-life extension for pork meat, stored at refrigeration temperatures, when stored under modified atmosphere packaging (MAP). Three batches of fresh pork meat packed under air or MAP (70% O2 – 30% C02) were studied. The evolutions of the pH, the water activity and the gas composition of the batches during storage were monitored and the evolutions of the spoilage microflora (lactic acid bacteria, enterobacteriacae and Pseudomonas) were also evaluated.
PDF icon Shelf-life evaluation of pork meat stored under different packaging atmospheres(Évaluation de la durée de conservation de viande de porc conditionnée sous différentes atmosphères)
2011

Shelf-life evaluation of pork meat stored under different packaging atmospheres(Évaluation de la durée de conservation de viande de porc conditionnée sous différentes atmosphères)

Consulter le resumé

Poster.
PDF icon Shelf-life evaluation of pork meat stored under different packaging atmospheres(Évaluation de la durée de conservation de viande de porc conditionnée sous différentes atmosphères)
2011

Pages