La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 321 à 340 de 545 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Virus de l’hépatite E dans la filière porcine : prévalence et maîtrise du danger

Consulter le resumé

Le nombre de cas d’hépatite E autochtones diagnostiquées en France a augmenté depuis la mise en place en 2002 d’un système de surveillance par le centre national de référence. Le virus est présent chez de nombreuses espèces animales et le porc est son principal réservoir. Lorsque l’animal est infecté, l’organe cible est le foie.

PDF icon bilan_2012web_23.pdf
2013

Prévention des effets possibles des charcuteries sur le cancer colorectal

Consulter le resumé

Depuis 2005, l’IFIP est associé avec la Fict et l’INRA de Toulouse à plusieurs études ANR (Hèmecancer et Sécuriviandes) visant à explorer la mécanique de déclenchement des lésions précancéreuses colorectales sur des rats ayant consommé de fortes quantités de produits carnés.
Les connaissances acquises permettent de tester des modèles de charcuterie réduisant l’apparition de lésions colorectales sur les rats expérimentaux.

PDF icon bilan_2012web_24.pdf
2013

Calcium inhibits promotion by hot dog of 1,2-dimethylhydrazine-induced mucin-depleted foci in rat colon

Consulter le resumé

Epidemiology suggests that processed meat is associated with colorectal cancer risk, but few experimental studies support this association. We have shown that a model of cured meat made in a pilot workshop promotes preneoplastic lesions, mucin-depleted foci (MDF) in the colon of rats. This study had two aims: to check if real store-bought processed meats also promote MDF, and to test if calcium carbonate, which suppresses heme-induced promotion, can suppress promotion by processed meat. A 14-day study was done to test the effect of nine purchased cured meats on fecal and urinary biomarkers associated with heme-induced carcinogenesis promotion. Fecal water from rats given hot dog or fermented raw dry sausage was particularly cytotoxic. These two cured meats were thus given to rats pretreated with 1,2-dimethylhydrazine, to evaluate their effect on colorectal carcinogenesis. After a 100-days feeding period, fecal apparent total N-nitroso compounds (ATNC) were assayed and colons were scored for MDF. Hot dog diet increased fecal ATNC and the number of MDF per colon compared with the no-meat control diet (3.0 ± 1.7 vs. 1.2 ± 1.4, p < 0.05). In a third study, addition of calcium carbonate (150 µmol/g) to the hot dog diet decreased the number of MDF/colon and fecal ATNC compared with the hot dog diet without calcium carbonate (1.2 ± 1.1 vs. 2.3 ± 1.4, respectively, p < 0.05). This is the first experimental evidence that a widely consumed processed meat promotes colon carcinogenesis in rats. It also shows that dietary prevention of this detrimental effect is possible.

2013

Development of a new anti microbial edible film for fresh meat products

Consulter le resumé

Food waste has become a major issue worldwide. According to FAO, about a third of the food for human consumption is wasted globally, representing around 1.3 billion tons a year. The food that costs the most because it is thrown away without being consumed is fresh meat. The development of an anti-microbial and edible film for this food would help reduce meat waste and will also be a good alternative to reduce packaging costs and cut the environmental impact.

PDF icon meatcoat_dicfs_vf_2013.pdf
2013

The preventive role of feeding practices

Consulter le resumé

2013

Mémento viandes et charcuteries - Edition 2018

Consulter le resumé

A partir des savoirs de ses experts, l’IFIP propose un recueil de connaissances destiné aux professionnels des viandes et produits carnés. Il est constitué de 19 synthèses de 6 à 17 pages qui traitent chacune un sujet important pour le secteur carné. Ni publications scientifiques, ni vulgarisations, les synthèses du Mémento s’adressent aux services techniques et de R&D des entreprises de l'aval de la filière porcine. C'est un outil du quotidien pour mieux comprendre les technologies et les produits du porc.

Indispensable à tous les professionnels... pour préciser un point technique sur tous les domaines des viandes et produits carnés !

Le classeur complet et ses 19 cahiers (voir détail ci-dessous) : 200  € (frais de port compris)

Pour une information disponible immédiatement : téléchargez le cahier de votre choix au tarif unique de 35 €.

Voir un extrait

Au sommaire :


Principes et connaissances fondamentales
• La structure du muscle et son fonctionnement
• La capacité de rétention d’eau de la viande
• Le comportement du porc

 Les tissus adipeux du porc

• Evolution du muscle post mortem et qualité d'une viande

• Oxydation et qualité des viandes et produits carnés

 

Technologies et procédés
• Processus technologique de l’abattage-découpe des porcs
• Technologie des pièces cuites
• Les viandes déstructurées

• Hématomes et pétéchies, défauts de la viande de porc

• Technologie du jambon sec

• Technologie du saucisson sec

• Congélation et qualité de viande

 Risques d'odeurs des viandes de porcs mâles non castrés en abattoir et salaison

 

Emballages et environnement
• Les principaux procédés de conditionnement de la viande de porc

 

Epidémiologie et microbiologie
• Les salmonelles à l’abattoir
• Les dangers parasitaires associés aux produits porcins

 

Méthodes, techniques et tables de références
• Composition corporelle des porcs charcutiers

• Le typage bactérien

 
200,00 €
2014

Les salmonelles à l'abattoir (cahier du Mémento viandes et charcuteries)

Consulter le resumé

Cahier illustré tiré du Mémento viandes et charcuteries, disponible immédiatement en téléchargement.

A partir des savoirs de ses experts, l’IFIP propose un recueil de connaissances destiné aux professionnels des viandes et produits carnés. Il est constitué de 16 synthèses de 6 à 16 pages qui traitent chacune un sujet important pour le secteur porcin. Ni publications scientifiques, ni vulgarisations, les synthèses du Mémento s’adressent aux services techniques et de R&D des entreprises de l'aval de la filière porcine. C'est un outil du quotidien pour mieux comprendre les technologies et les produits du porc.

35,00 €
2014

Les dangers parasitaires associés aux produits porcins (cahier du Mémento viandes et charcuteries)

Consulter le resumé

Cahier illustré tiré du Mémento viandes et charcuteries, disponible immédiatement en téléchargement.

A partir des savoirs de ses experts, l’IFIP propose un recueil de connaissances destiné aux professionnels des viandes et produits carnés. Il est constitué de 16 synthèses de 6 à 16 pages qui traitent chacune un sujet important pour le secteur porcin. Ni publications scientifiques, ni vulgarisations, les synthèses du Mémento s’adressent aux services techniques et de R&D des entreprises de l'aval de la filière porcine. C'est un outil du quotidien pour mieux comprendre les technologies et les produits du porc.

35,00 €
2014

Les principaux procédés de conditionnement de la viande de porc (cahier du Mémento viandes et charcuteries)

Consulter le resumé

Cahier illustré tiré du Mémento viandes et charcuteries, disponible immédiatement en téléchargement.

A partir des savoirs de ses experts, l’IFIP propose un recueil de connaissances destiné aux professionnels des viandes et produits carnés. Il est constitué de 16 synthèses de 6 à 16 pages qui traitent chacune un sujet important pour le secteur porcin. Ni publications scientifiques, ni vulgarisations, les synthèses du Mémento s’adressent aux services techniques et de R&D des entreprises de l'aval de la filière porcine. C'est un outil du quotidien pour mieux comprendre les technologies et les produits du porc.

35,00 €
2014

Prevalence of pathogenic Yersinia enterocolitica in slaughter-aged pigs during a one-year survey, 2010–2011, France

Consulter le resumé

The prevalence of pathogenic Yersinia enterocolitica in French slaughter-aged pigs was estimated by sampling 3120 pigs from 96 batches in 16 slaughterhouses from January 2010 to February 2011. Respectively, 36 batches (20 pigs/batch) and 60 batches (40 pigs/batch) were considered during the cold period and the warm period. Tonsils were swabbed before the chilling step. Pathogenic Y. enterocolitica was detected after enrichment in ITC and streaking on CIN and YeCM media. Typical isolates were confirmed as Y. enterocolitica and biotyped by biochemical tests as described in the ISO 10273:2003 method.

Of the tested pigs, 13.7% (CI95% [10.1–17.3]) were found positive for pathogenic Y. enterocolitica and 74.3% (CI95% [64.8–83.8]) of the pig batches contained at least one positive pig. The percentage of positive pigs per batch was generally low; 60.3% of positive batches contained fewer than 5 positive pigs. The prevalence of the pathogen at the batch level remained unchanged throughout this one-year study, but the prevalence in pigs was significantly higher during the warm period than during the cold period. Biotype 4 was the most prevalent biotype among the 827 isolated strains (91.9% of the isolates), followed by biotype 3 (7.25% of the isolates). Six isolates were of biotype 5 and one of biotype 2. Biotype 4 was found in all the 16 participating slaughterhouses, biotype 3 in ten slaughterhouses and biotype 5 in four.

This study provides valuable recent figures for the prevalence of pathogenic Y. enterocolitica in French pigs. It also highlights the seasonal aspect of the carriage of this pathogen by pigs, a pattern which differs from those in other countries.

2014

Enquête sur la contamination en Salmonella des aliments fabriqués à la ferme et les facteurs de risque associés

Consulter le resumé

Poster.

Une expertise européenne (EFSA, 2008) a souligné qu’il existe peu de bibliographie sur la relation entre la fabrication à la ferme (FAF) et le risque d'introduction de Salmonella en élevage de porc. Les contrôles de matières premières et d’aliments sont rares et les pratiques de biosécurité associées peu documentées.

Une enquête a été effectuée afin d’évaluer la situation des ateliers de FAF au regard du risque salmonelles.

PDF icon Poster JRP d'Eric Royer et al.
2014

Contamination en Salmonella et facteurs de risque des aliments FAF

Consulter le resumé

Poster. La relation entre la fabrication à la ferme (FAF) et le risque d’introduction de Salmonella en élevage de porc est mal connue.

Une enquête a été effectuée afin d’évaluer la situation des ateliers de FAF au regard du risque salmonelles.

PDF icon jrp2014-sante-royer-poster.pdf
2014

Quantifier les Salmonelles : quelles performances pour les laboratoires ? : étude inter-laboratoires pour la quantification des salmonelles

Consulter le resumé

Dans le cadre du RMT Actia "Expertise pour la détermination de la durée de vie microbiologique des aliments", une étude inter-laboratoires pour la quantification des salmonelles a été menée. 
L'ENIL de Saint-Lô There et l'ENILBIO de Poligny sont également membres de ce RMT.
Ce projet a été piloté par Mariem ELLOUZE (E-mail : mariem.ellouze@ifip.asso.fr), ingénieur d'études en microbiologie et microbiologie prévisionnelle, de l'IFIP (Institut du porc).

2014

Etude de l’efficacité des opérations de nettoyage et désinfection dans la filière viande : mise au point d’un protocole spécifique et harmonisé

Consulter le resumé

Les opérations de nettoyage et de désinfection (N&D) nécessitent l’usage de produits détergents et désinfectants, dont l’efficacité est souvent mise à mal dans l’industrie agroalimentaire. Leur efficacité dépend de nombreux facteurs tels que la nature des souillures, le type et l’état des matériaux, la qualité de l’eau utilisée, les conditions d’application ou encore l’état physiologique des microorganismes. La plupart de ces paramètres ne sont pas pris en compte dans les protocoles normalisés utilisés pour valider l’efficacité de ces produits (NF EN 13 697 ou 1276).

PDF icon fremaux2014.pdf
2014

Optimiser le nettoyage-désinfection pour prévenir la propagation de la diarrhée épidémique porcine, DEP

Consulter le resumé

L’application d’un protocole de nettoyage-désinfection complet est particulièrement importante pour limiter la propagation de maladies infectieuses.
Les étapes du protocole de nettoyage-désinfection sont inchangées mais étant donné les caractéristiques particulières du virus de la DEP, il convient d’être extrêmement rigoureux et de renforcer certains points.

PDF icon dep_nettoyage-desinfection.pdf
2014

IQ-Freshlabel : outils innovants pour la traçabilité des produits réfrigérés et surgelés

Consulter le resumé

Fiche n° 12 : Implication dans l'innovation

Toutes les denrées alimentaires très périssables et sensibles à la température doivent être étiquetées d’une date limite de consommation (DLC) sous la responsabilité du conditionneur. Le principe de la DLC suppose que les produits sont conservés à température constante du producteur jusqu’au magasin. En réalité, la température fluctue dans la chaîne du froid, et la DLC peut donc donner au consommateur une fausse impression de sécurité sur la qualité réelle du produit.

Un ITT ou Intégrateur Temps Température est un outil qui permet de refléter l’historique cumulé du temps et de la température auquel l’aliment est exposé. Cela est indiqué par un changement d’aspect (notamment de couleur) de l’ITT.

Positionné sur l’emballage, l’ITT permet au consommateur de vérifier lui-même l’état de fraîcheur d’un aliment au moment de l’achat mais également lors du stockage domestique au réfrigérateur.

Dans le cadre de ce projet, des ITT ont été développés pour les produits surgelés.

Des indicateurs d’oxygène ont également été développés, ils ont pour principales application la détection de fuites pour certains emballages avec atmosphère protectrice.

PDF icon fiche_bilan2013_12.pdf
2014

MeatCoat : enrobage protecteur, antimicrobien et comestible pour les viandes fraîches

Consulter le resumé

Fiche n° 13 : Implication dans l'innovation

Le gaspillage alimentaire est devenu un enjeu majeur au niveau mondial. Selon la FAO, environ un tiers des aliments destinés à la consommation humaine sont gaspilles, représentant un volume de déchets de 1,3 milliard de tonnes par an.

La viande fraiche fait partie des aliments les plus gaspillés. L’utilisation d’un enrobage antimicrobien comestible pour ce produit serait un atout pour réduire le gaspillage alimentaire.

Au niveau européen, des directives ont été mises en place pour réduire l’utilisation des matières plastiques non recyclables.

Le film protecteur comestible MeatCoat répond à ces objectifs par la réduction de l’utilisation des matières plastiques, diminuant ainsi les coûts de conditionnement et l’impact environnemental de l’emballage.

Caractéristiques du film protecteur comestible MeatCoat :

Composition naturelle : Le film est composé de peptides et d’extraits végétaux déjà utilisés et agrées en industries alimentaires

Protection antimicrobienne : Un effet barrière limite le développement de la flore d’altération assurant la qualité de la viande et prolongeant sa durée de conservation.

Propriétés antioxydantes : Les réactions d’oxydation sont ralenties par la stabilisation et la désactivation de la formation des radicaux libres.

Effet barrière contre l’eau et l’air : La viande fraîche est protégée de l’air pour garantir sa fraîcheur et améliorer sa conservation.

Rapport qualité/prix : La composition du film a été développée de façon à allier protection et coût de production faible.

Facilité d’utilisation : Les viandes avec film Meat-Coat sont conservées, cuites et consommées sans étape de préparation supplémentaire.

PDF icon fiche_bilan2013_13.pdf
2014

SANBACT : conception de nouvelles surfaces à propriétés antibactériennes

Consulter le resumé

Fiche n° 11 : Implication dans l'innovation

Dans les industries agroalimentaires, la biocontamination surfacique des équipements par une flore négative peut être à l’origine d’une dégradation prématurée de l’aliment ou conduire à un risque sanitaire plus ou moins sévère lorsque des bactéries pathogènes sont impliquées.

Afin de lutter contre ces germes indésirables, les operateurs industriels ont recours aux détergents et aux substances biocides dont l’usage est de plus en plus contraint par les exigences réglementaires (Règlement REACH, Directive BIOCIDE 98/8/CE), le management environnemental et la sécurité du personnel.

Une solution alternative consiste à développer de nouvelles surfaces à propriétés anti-bioadhésives et/ou permettant l’inactivation de la flore négative par des substances bioactives greffées.

C’est le principal objectif vise par l’ANR SANBACT (2010 – 2014) pilote par l’équipe B2HM-MICALIS (INRA - AgroParisTech, Massy), et qui regroupe un large panel d’experts dans le domaine de la microbiologie et de la physico-chimie des matériaux.

PDF icon fiche_bilan2013_11.pdf
2014

Biosécurité : Où een est-on ? Efficacité, freins, limites

Consulter le resumé

Visuel d'intervention.

PDF icon correge2014b.pdf
2014

RMT Florepro, flores protectrices pour la conservation des aliments : efficacité et interactions dans l’écosystème microbien

Consulter le resumé

Fiche n° 32 : Maîtrise de l'hygiène des produits 

Le réseau mixte technologique a été labellisé par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche en octobre 2009 pour une durée de 3 ans puis renouvelé en 2012 pour 2 années supplémentaires.

Il fédéré un groupe d’experts avec une reconnaissance nationale autour de la thématique « Flores Protectrices pour la Conservation des Aliments ».

La pertinence de ce réseau repose également sur la collaboration entre les 3 filières agroalimentaires principales (produits carnés, produits fromagers et produits de la mer).

Son objectif général est d’apporter des éléments de réponse sur la maîtrise du procédé de bio conservation permettant une meilleure gestion de la qualité et du risque sanitaire des produits.

Au travers de ce RMT « Flores Protectrices », les organismes de recherche et centres ITAI aux compétences variées et complémentaires souhaitent mettre à profit leurs compétences acquises au cours des dernières années de recherche pour :

- (1) mieux comprendre l’action des cultures bioprotectrices,

- (2) identifier les verrous qui freinent le développement des cultures protectrices en France afin de mettre en place des programmes de recherche adéquats,

- (3) développer des actions de formation, d’information auprès des industriels, des consommateurs et des pouvoirs publics,

- (4) doter les acteurs de la filière agroalimentaire française d’atouts nécessaires pour leur utilisation.

PDF icon fiche_bilan2013_32.pdf
2014

Pages