La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 221 à 240 de 545 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

The preventive role of feeding practices

Consulter le resumé

2013

Development of a new anti microbial edible film for fresh meat products

Consulter le resumé

Food waste has become a major issue worldwide. According to FAO, about a third of the food for human consumption is wasted globally, representing around 1.3 billion tons a year. The food that costs the most because it is thrown away without being consumed is fresh meat. The development of an anti-microbial and edible film for this food would help reduce meat waste and will also be a good alternative to reduce packaging costs and cut the environmental impact.

PDF icon meatcoat_dicfs_vf_2013.pdf
2013

Calcium inhibits promotion by hot dog of 1,2-dimethylhydrazine-induced mucin-depleted foci in rat colon

Consulter le resumé

Epidemiology suggests that processed meat is associated with colorectal cancer risk, but few experimental studies support this association. We have shown that a model of cured meat made in a pilot workshop promotes preneoplastic lesions, mucin-depleted foci (MDF) in the colon of rats. This study had two aims: to check if real store-bought processed meats also promote MDF, and to test if calcium carbonate, which suppresses heme-induced promotion, can suppress promotion by processed meat. A 14-day study was done to test the effect of nine purchased cured meats on fecal and urinary biomarkers associated with heme-induced carcinogenesis promotion. Fecal water from rats given hot dog or fermented raw dry sausage was particularly cytotoxic. These two cured meats were thus given to rats pretreated with 1,2-dimethylhydrazine, to evaluate their effect on colorectal carcinogenesis. After a 100-days feeding period, fecal apparent total N-nitroso compounds (ATNC) were assayed and colons were scored for MDF. Hot dog diet increased fecal ATNC and the number of MDF per colon compared with the no-meat control diet (3.0 ± 1.7 vs. 1.2 ± 1.4, p < 0.05). In a third study, addition of calcium carbonate (150 µmol/g) to the hot dog diet decreased the number of MDF/colon and fecal ATNC compared with the hot dog diet without calcium carbonate (1.2 ± 1.1 vs. 2.3 ± 1.4, respectively, p < 0.05). This is the first experimental evidence that a widely consumed processed meat promotes colon carcinogenesis in rats. It also shows that dietary prevention of this detrimental effect is possible.

2013

Prévention des effets possibles des charcuteries sur le cancer colorectal

Consulter le resumé

Depuis 2005, l’IFIP est associé avec la Fict et l’INRA de Toulouse à plusieurs études ANR (Hèmecancer et Sécuriviandes) visant à explorer la mécanique de déclenchement des lésions précancéreuses colorectales sur des rats ayant consommé de fortes quantités de produits carnés.
Les connaissances acquises permettent de tester des modèles de charcuterie réduisant l’apparition de lésions colorectales sur les rats expérimentaux.

PDF icon bilan_2012web_24.pdf
2013

Virus de l’hépatite E dans la filière porcine : prévalence et maîtrise du danger

Consulter le resumé

Le nombre de cas d’hépatite E autochtones diagnostiquées en France a augmenté depuis la mise en place en 2002 d’un système de surveillance par le centre national de référence. Le virus est présent chez de nombreuses espèces animales et le porc est son principal réservoir. Lorsque l’animal est infecté, l’organe cible est le foie.

PDF icon bilan_2012web_23.pdf
2013

Projet BrAviPorc : Prévenir la contamination des produits animaux par des polluants émergents, les retardateurs de flamme bromés

Consulter le resumé

Selon les autorités sanitaires européennes et nord américaines, l’alimentation est la principale source d’exposition humaine aux retardateurs de flamme bromés, dont les hexabromocyclododécanes (HBCD). Leur fréquence de détection dans les produits animaux est faible, mais les plans de surveillance révèlent des concentrations 7000 fois supérieures à la concentration médiane dans certains échantillons d’oeufs et de viandes de porc et de volaille. Même si ces molécules ne sont pas réglementées, de telles concentrations pourraient représenter un danger pour la santé des consommateurs et nuire à l’image des filières animales. Cependant, ni les sources de contamination, ni les niveaux d’exposition en élevage ne sont connus. De plus, les processus d’absorption, métabolisation, stockage et excrétion de ces polluants émergents, qui conditionnent le niveau de contamination des produits, ne sont que très partiellement élucidés. Cette méconnaissance place les opérateurs des filières et les autorités de surveillance dans l’impossibilité de prévenir la contamination des produits. Le programme BrAviPorc, co-financé par le Ministère de l’Agriculture et de l’alimentation pour la période 2013-2016 (CAS DAR projet n°1256) 1, met en oeuvre des actions visant à détecter puis à hiérarchiser les facteurs d’élevage à risque de façon à garantir la qualité de la production d’oeufs ou de viande. En premier lieu, des enquêtes en élevages de porcs, de poules pondeuses et de poulets, élevés en bâtiment ou en plein air, permettront d’identifier les sources possibles d’exposition des animaux au cours de leur élevage. Dans un second temps, la production de données in vivo permettra d’estimer les paramètres toxicocinétiques qui régissent le transfert à l’échelle de l’animal et de mettre en évidence des biomarqueurs d’exposition via des techniques de métabolomique. L’intégration de ces données dans des modèles mathématiques de type PBPK permettra d’identifier les facteurs de risque liés aux caractéristiques de l’animal (poids d’abattage, durée d’élevage, performances de ponte etc), elles-mêmes dépendantes du système d’élevage.

1Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Appel à projet de développement agricole et rural

PDF icon travel2013.pdf, PDF icon travel2013-2.pdf
2013

Surveillance et maîtrise des salmonelles dans la filière porcine

Consulter le resumé

La réglementation européenne prévoit la mise en place de dispositifs de surveillance et de lutte aux différents maillons de la chaîne de production, mais les autorités européennes reportent depuis 2009 la mise en place des programmes de contrôle des salmonelles dans la filière porcine.

PDF icon bilan_2012web_59.pdf
2013

Calcium and a-tocopherol suppress cured-meat promotion of chemically induced colon carcinogenesis in rats and reduce associated biomarkers in human volunteers1–3

Consulter le resumé

Background: Processed meat intake has been associated with increased colorectal cancer risk. We have shown that cured meat promotes carcinogen-induced preneoplastic lesions and increases specific biomarkers in the colon of rats.
Objectives: We investigated whether cured meat modulates biomarkers of cancer risk in human volunteers and whether specific agents can suppress cured meat–induced preneoplastic lesions in rats and associated biomarkers in rats and humans.
Design: Six additives (calcium carbonate, inulin, rutin, carnosol, a-tocopherol, and trisodium pyrophosphate) were added to cured meat given to groups of rats for 14 d, and fecal biomarkers were measured. On the basis of these results, calcium and tocopherol were kept for the following additional experiments: cured meat, with or without calcium or tocopherol, was given to dimethylhydrazine-initiated rats (47% meat diet for 100 d) and to human volunteers in a crossover study (180 g/d for 4 d). Rat colons were scored for mucin-depleted foci, putative precancer lesions. Biomarkers of nitrosation, lipoperoxidation, and cytotoxicity were measured
in the urine and feces of rats and volunteers.
Results: Cured meat increased nitroso compounds and lipoperoxidation in human stools (both P , 0.05). Calcium normalized both biomarkers in rats and human feces, whereas tocopherol only decreased nitro compounds in rats and lipoperoxidation in feces of volunteers (all P , 0.05). Last, calcium and tocopherol reduced the number of mucin-depleted foci per colon in rats compared with nonsupplemented cured meat (P = 0.01).
Conclusion: Data suggest that the addition of calcium carbonate to the diet or a-tocopherol to cured meat may reduce colorectal cancer risk associated with cured-meat intake. This trial was registered at clinicaltrials. gov as NCT00994526.

2013

La biosécurité : L'Ifip vous accompagne

Consulter le resumé

2013

Risque parasitaire associé aux produits à base de porc ou de sanglier

Consulter le resumé

Afin de mieux appréhender le risque associé à ces dangers parasitaires, une revue exhaustive des connaissances actuelles a été effectuée, mettant l’accent sur les aspects épidémiologiques, les moyens de diagnostic et les moyens prophylactiques. Ce travail devrait permettre la mise en place d’une démarche d’analyse des risques au sein de la filière porcine.

PDF icon bilan_2012web_22.pdf
2013

Tester l’efficacité de nouvelles technologies de nettoyage-désinfection

Consulter le resumé

Cette étude a pour objectif de recenser les technologies innovantes qui peuvent répondre aux spécificités de l’industrie de la viande pour le nettoyage-désinfection quotidien des outils.

PDF icon bilan_2012web_17.pdf
2013

Ecobiopro : amélioration de la conservation de la viande grâce aux bactéries utiles

Consulter le resumé

La conservation des produits produits de la mer et des produits carnés résulte d’une stratégie de maîtrise de leur écosystème, c’est à dire des flores bactériennes présentes. Pour cela, le recours à des cultures protectrices visant à limiter le développement de bactéries indésirables est envisagé depuis quelques années mais n’a pas réellement abouti, en partie faute de connaissances sur les écosystèmes de ces produits.

PDF icon bilan_2012web_20.pdf
2013

Enjeux et stratégies de maîtrise de Salmonella dans la filière porcine : une analyse prospective

Consulter le resumé

Les infections à Salmonella constituent une des principales zoonoses alimentaires en Europe et en France, et les œufs et ovo-produits en restent la principale source. L’émergence de nouveaux sérovars, les récents cas de toxi-infections alimentaires dues à des produits de salaisons sèches, la multiplicité des réservoirs, le développement des résistances aux antibiotiques ainsi que les enjeux commerciaux incitent la filière porcine et les pouvoirs publics à accentuer lavigilance et à mettre en oeuvre des mesures de maîtrise.
La réglementation européenne prévoit la mise en place de dispositifs de surveillance aux différents maillons de la chaîne de production, mais les autorités européennes reportent depuis 2009 la mise en place des programmes de contrôle des salmonelles en filière porcine. Pour tous les spécialistes, la réduction de la prévalence des salmonelles dans les produits remis aux consommateurs passe par la mise en place d’actions de maîtrise à tous les stades, de l’alimentation animale jusqu’à la transformation. En revanche, lorsque le rapport coût/bénéfice est pris en compte, les avis divergent quant à l’importance qui doit être accordée à chacun de ces maillons.
Cette synthèse aborde les enjeux de la maîtrise des salmonelles dans la filière porcine, synthétise les connaissances épidémiologiques aux différents stades et analyse les stratégies de lutte et leurs effets attendus.
Une approche globale et transversale de moyen-long terme, avec une mise en place progressive et programmée de mesures de maîtrise à tous les maillons de la filière, devraient permettre une réduction significative et durable du nombre de cas de salmonellose associés à la consommation de porc.

2013

Predictive microbiology combined with metagenomic analysis targeted on the 16S ribosomal DNA: A new approach for food quality

Consulter le resumé

The food spoilage process is mainly caused by alteration micro-organisms and classical culture-based methods have therefore been used to assess the microbiological quality of food. These techniques are simple to implement but may not be relevant to understand the modifications of the microbial ecology which occur in the food product in response to different changes in the environmental conditions. Metagenomic analysis targeted on 16S ribosomal DNA can bring about a solution to this new need and elucidate microbial community structures, including the identification and quantification of culturable and non-culturable organisms, at a much higher resolution than was previously possible with culture-based methods to provide a picture of the microbial community. Combined with predictive microbiological models, a new approach was investigated to take into account the dynamics of the evolutions of the microbial community in food products. This work describes the application of a metagenomic analysis and predictive microbiology in order to study bacterial populations dynamics in perishable foods under different environmental conditions.

PDF icon delhalle2013.pdf
2013

Enjeux et stratégies de maîtrise de Salmonella dans la filière porcine : une analyse prospective

Consulter le resumé

Synthèse : Les infections à Salmonella constituent une des principales zoonoses alimentaires en Europe et en France, et les œufs et ovoproduits en restent la principale source. L'émergence de nouveaux sérotypes, les récentes épidémies dues à des produits de salaisons sèches, la multiplicité des réservoirs, le développement des résistances aux antibiotiques ainsi que les enjeux commerciaux incitent la filière porcine et les Pouvoirs Publics à accentuer la vigilance et à mettre en œuvre des mesures de maîtrise.

PDF icon jrp-2013-qualite08.pdf
2013

Plomo y cadmio, un riesgo controlado en el porcino

Consulter le resumé

Los casos  de contaminacion por metales pesados que superan los valores maximos reglamentarios para el consumo humano son escasos, pero las regulaciones se vuelven mas rigurosas.

2013

Applications de la biopréservation via des cultures microbiennes dans la filière des produits carnés (chapitre 4)

Consulter le resumé

Flores protectrices pour la conservation des aliments

Alternative innovante à l’utilisation de conservateurs dits « chimiques », la bioconservation ou biopréservation fait appel à des micro-organismes, appelés encore cultures protectrices, ou à leurs métabolites naturels. Comme toute autre méthode de conservation, elle permet de maîtriser la croissance de flores pathogènes ou d’altération, tout en préservant les qualités organoleptiques et nutritionnelles du produit. La fermentation est l’une des plus anciennes applications de la bioconservation. Aujourd’hui, la potentialité des cultures protectrices ne concerne plus seulement les produits fermentés mais devient prometteuse pour différentes denrées transformées ou fraîches.

Pourtant, en Europe, les applications industrielles restent limitées en raison de l’absence d’une définition claire du statut légal des flores protectrices, d’un manque de connaissances de l’impact sur l’évolution de l’écologie microbienne et des mécanismes impliqués, et de recul sur la réelle efficacité de ces flores.

Synthèse bibliographique consacrée à l’évaluation de flores protectrices pour améliorer la qualité microbiologique des aliments, cet ouvrage recense les espèces bactériennes et les mécanismes mis en jeu pour lutter contre les flores indésirables, principalement pathogènes. Les critères requis pour la sélection de flores protectrices efficaces ainsi que des exemples dans les principales filières alimentaires sont présentés.

Rédigé par un ensemble d’experts scientifiques (membres du réseau mixte technologique Florepro), cet ouvrage est destiné aux chercheurs, enseignants et professionnels des filières agroalimentaires.



ISBN : 978-2-7592-1920-9

160 pages

2013

Effets de la phytase, de la vitamine C et du cuivre sur la rétention du cadmium chez le porc charcutierorc en croissance et ses caractéristiques de carcasse

Consulter le resumé

Poster. Dans les conditions usuelles d’alimentation des porcs, une contamination modérée au cadmium (Cd), proche des limites réglementaires, et pendant la totalité de la période d’élevage, peut provoquer des concentrations en Cd dans les reins supérieures à la limite réglementaire pour la consommation humaine (Royer et Lebas, 2010a, b).
Les objectifs de l’étude sont de mesurer les effets de plusieurs paramètres de la formulation des aliments (présence ou non de phytase, teneur en cuivre, supplémentation en vitamine C) sur les concentrations finales dans les reins des porcs.

PDF icon jrp-2013-alimentation10.pdf
2013

Besoins et pratiques pour la quantification des salmonelles

Consulter le resumé

Le but de cette étude est de recenser les pratiques et besoins des laboratoires et des industriels pour la quantification des salmonelles et de mettre en place un cahier des charges pour une méthode de quantification des salmonelles.
PDF icon Besoins et pratiques pour la quantification des salmonelles
2013

Pilotage de l'hygiène des procédés : les cartes de contrôles en filière porc

Consulter le resumé

visuel d'intervention.

PDF icon Pilotage de l'hygiène des procédés : les cartes de contrôles en filière porc
2012

Pages