La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 281 à 300 de 545 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

RMT Florepro : les flores protectrices pour la conservation des aliments

Consulter le resumé

Le réseau mixte technologique a été labellisé par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche en octobre 2009 pour une durée de 3 ans.

Il fédère un groupe d’experts avec une reconnaissance nationale autour de la thématique « Flores Protectrices pour la Conservation des Aliments ».

La pertinence de ce réseau repose également sur la collaboration entre les trois filières agro-alimentaires principales (produits carnés, produits fromagers et produits de la mer).
PDF icon RMT Florepro : les flores protectrices pour la conservation des aliments
2010

Mise au point d'une méthode de contrôle visuel semi-quantitatif du nettoyage des salles d'élevages

Consulter le resumé

La notation de la propreté visuelle est peu précise et subjective, elle peut varier de façon importante d’un observateur à l’autre.

La méthode de contrôle par boîtes contact flore totale est simple, rapide, fiable et discriminante.

Cependant, son coût et ses contraintes logistiques font qu’elle est peu employée.

L’objectif de cette étude est de proposer une méthode alternative, plus précise que la notation visuelle classique et plus pratique que les boîtes contacts.


PDF icon tp6correge10.pdf
2010

Autocontrôles microbiologiques sur carcasses et pièces de découpe : optimisation des méthodes et valorisation des résultats

Consulter le resumé

Les entreprises d’abattage-découpe mutualisent auprès de l’IFIP les résultats de leurs autocontrôles internes sur les carcasses et pièces de découpe depuis 1995.
PDF icon Autocontrôles microbiologiques sur carcasses et pièces de découpe : optimisation des méthodes et valorisation des résultats
2010

Impact des baisses en sel et gras sur des paramètres de conservation des produits transformés

Consulter le resumé

Depuis plusieurs années, par la volonté des professionnels, mais également pour répondre aux incitations des pouvoirs publics depuis 2002 via les plans nationaux nutrition santé (PNNS 1 et PNNS 2), les fabricants ont réduits la teneur en sodium et en matière grasse dans certains produits à base de viandes. D’autres modifications de formulation sont intervenues, par exemple pour les nitrites et nitrates il y eu un changement de leurs conditions d’utilisation par l’application de la directive 2006/52/ CE. Pour ces additifs des solutions innovantes de remplacement ont émergé.
PDF icon Impact des baisses en sel et gras sur des paramètres de conservation des produits transformés
2010

Impact des procédés de cuisson sur le devenir du virus de l’hépatite E

Consulter le resumé

Le virus de l’hépatite E (VHE) est responsable chez l’homme, d’hépatites aiguës à transmission entérique dans les régions où il est endémique et de cas sporadiques en régions non endémiques (cas de la France).

Ce virus est présent chez de nombreuses espèces animales et le porc est son principal réservoir animal. Lorsque l’animal est infecté, l’organe cible est le foie.

En France, au moment de l’abattage le VHE peut être retrouvé dans les foies, avec une prévalence de 4 % (résultats d’une étude récente HEVZOONEPI financée par l’ANR).

PDF icon Impact des procédés de cuisson sur le devenir du virus de l’hépatite E
2010

Utilisation raisonnée de la flore naturelle de viande de porc fraîche pour améliorer sa qualité sanitaire

Consulter le resumé

Malgré l’application des bonnes pratiques d’hygiène et des principes HACCP, l’altération microbiologique des produits carnés est un phénomène épisodique auxquels sont confrontés les professionnels de la filière.

Ces altérations sont souvent associées à un développement abondant de bactéries lactiques, d’entérobactéries ou de Pseudomonas.
PDF icon Utilisation raisonnée de la flore naturelle de viande de porc fraîche pour améliorer sa qualité sanitaire
2010

Efficacité du nettoyage-désinfection des camions frigorifiques

Consulter le resumé

Lors d’une précédente étude (2003), les contrôles réalisés après nettoyage-désinfection des camions frigorifiques avaient fait apparaître une situation préoccupante avant chargement: les deux tiers des prélèvements étaient jugés comme microbiologiquement sales, et 15% des sites étaient contaminés en Listeria monocytogenes.

Les protocoles mis en place étaient donc apparus comme insuffisants pour assurer le chargement des viandes dans des camions suffisamment nettoyés et désinfectés, au regard en particulier du danger

Listeria monocytogenes.
PDF icon Efficacité du nettoyage-désinfection des camions frigorifiques
2010

RMT Chlean : « Conception hygiénique des lignes et des équipements et amélioration de la nettoyabilité »

Consulter le resumé

Le réseau mixte technologique CHLEAN, pour «conception hygiénique des lignes et des équipements et amélioration de la nettoyabilité», a été labellisé par le Ministère de l’Agriculture le 9 octobre 2009.

Un RMT est un dispositif de la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) visant à favoriser une synergie entre différents organismes de recherche, de développement, de transfert et d’enseignement, par la mise en réseau de ressources humaines et matérielles. Chaque RMT est ciblé sur une thématique propre.
PDF icon RMT Chlean : « Conception hygiénique des lignes et des équipements et amélioration de la nettoyabilité »
2010

Staphylococcus aureus état des lieux dans la filière porcine

Consulter le resumé

Sur la période 1996-2006, les staphylocoques représentent la deuxième cause des TIAC (toxi-infection alimentaire collective) en France recensées par l’Institut de veille sanitaire derrière les salmonelles.

En Europe, en 2006, S. aureus représentait le quatrième agent responsable de TIAC avec 4,1 % des foyers. L’incidence peut varier de façon importante d’un pays à un autre selon le système de surveillance mis en place.
PDF icon Staphylococcus aureus état des lieux dans la filière porcine
2010

RMT : expertise pour la détermination de la durée de vie microbiologique des aliments

Consulter le resumé

La détermination de la durée de vie microbiologique des aliments est une problématique constante des professionnels, renforcée par l’application du paquet Hygiène depuis le 1er janvier 2006.

En effet, les fabricants d’aliments, les services chargés de l’inspection, tout comme les laboratoires d’analyses ont besoin d’outils d’aide à la décision, pour valider/ contrôler la qualité microbiologique des aliments tout au long de leur durée de vie.
PDF icon RMT : expertise pour la détermination de la durée de vie microbiologique des aliments
2010

Mise au point d'une méthode de contrôle visuel semi-quantitatif du nettoyage des salles en élevage porcin

Consulter le resumé

PDF icon Mise au point d'une méthode de contrôle visuel semi-quantitatif du nettoyage des salles en élevage porcin
2010

Yersinia enterocolitica dans la filière porcine : étude des niveaux de prévalence au sein de la filière

Consulter le resumé

Yersinia enterocolitica est la troisième bactérie cause de pathologies digestives et extra-digestives d’origine alimentaire, derrière Campylobacter et Salmonella (EFSA, 2009).

Récemment, le taux d’incidence des cas de yersinioses humaines attribuables à la consommation de porc a été estimé à 2,8 cas pour 100 000 habitants par an en Europe (Fosse et al. 2008).

Ce germe est donc, pour le porc, placé en deuxième position après Salmonella (3,4/100 000 habitants) et avant Campylobacter (2,2/100 000 habitants).

PDF icon Yersinia enterocolitica dans la filière porcine : étude des niveaux de prévalence au sein de la filière
2010

Surveillance et maîtrise des salmonelles dans la filière porcine

Consulter le resumé

Salmonella est le deuxième agent zoonotique au niveau Européen et le premier agent identifié dans les foyers de toxi-infections alimentaires. La réglementation Européenne prévoit à l’horizon 2012 ou 2013, la mise en place par chaque Etat-membre de dispositifs de surveillance adaptés aux différents maillons de la chaîne de production.
PDF icon Surveillance et maîtrise des salmonelles dans la filière porcine
2010

Validation d'une approche stochastique de modélisation pour la croissance de Listeria monocytogenes dans les aliments réfrigérés

Consulter le resumé

A stochastic modelling approach was developed to describe the distribution of Listeria monocytogenes contamination in foods throughout their shelf life.
2010

Impact des procédés de cuisson sur le devenir du virus de l'hépatite E. Evaluation du pouvoir infectieux résiduel par bio-essai

Consulter le resumé

Le virus de l’hépatite E (VHE) est responsable chez l’homme, d’hépatites aiguës à transmission entérique dans les régions où il est endémique et de cas sporadiques en régions non endémiques (cas de la France). Ce virus est présent chez de nombreuses espèces animales et le porc est son principal réservoir animal. Lorsque l’animal est infecté, l’organe cible est le foie. En France, au moment de l’abattage, le VHE peut être retrouvé dans les foies, avec une prévalence de 4% (résultats d’une étude récente financée par l’ANR).

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2010

Focus : Contribuer dans les filières animales à la maîtrise des risques de Toxi-Infections Alimentaires Collectives (TIAC) et des zoonoses

Consulter le resumé

PDF icon Focus : Contribuer dans les filières animales à la maîtrise des risques de Toxi-Infections Alimentaires Collectives (TIAC) et des zoonoses
2010

Le bien-être animal : positionnement et rôle des Instituts techniques agricoles auprès des filières et des pouvoirs publics

Consulter le resumé

Depuis le début des années 90, les citoyens européens se montrent de plus en plus sensibles à la question du bien-être des animaux d’élevage. Cette préoccupation est reprise au niveau communautaire par le Conseil de l’Europe qui établit des recommandations, et l’Union Européenne qui produit les Règlements et Directives fixant des normes applicables aux élevages.

Au sein de ces textes, un processus auto-évolutif est défini en prévision de leur propre révision, instruite par la rédaction de rapports d’experts scientifiques relativement aux différentes thématiques liées au bien-être.
PDF icon Le bien-être animal : positionnement et rôle des Instituts techniques agricoles auprès des filières et des pouvoirs publics
2010

Les toxi-infections alimentaires collectives en France entre 2006 et 2008

Consulter le resumé

Dans le contexte actuel où la sécurité des aliments est très présente, il paraît intéressant de reprendre dans cette synthèse les grandes lignes d’un article paru dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire de juillet 2010 relatifs aux foyers de toxi-infections alimentaires collectives (Tiac) déclarés en France entre 2006 et 2008. Parmi les Tiac à Salmonella, les aliments les plus fréquemment mis en cause sont les oeufs et les préparations à base d’oeufs peu cuits (41 %).
PDF icon tp5correge10.pdf
2010

Yersinia enterocolitica Prevalence in the French Pig And Pork Industry: First results of the French Task Group

Consulter le resumé

PDF icon Yersinia enterocolitica Prevalence in the French Pig And Pork Industry: First results of the French Task Group
2010

Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI (poster n° 2/2)

Consulter le resumé

Cette étude a pour objectif de quantifier l’impact de l’environnement gazeux sur le développement microbien dans la viande de porc conditionnée en unités de vente de consommateur industrielles (UVCI). Après une première phase d’acquisition des données (Poster ½), les modèles de microbiologie prévisionnelle ont été utilisés pour simuler l’évolution de la flore d’altération selon deux types d’environnements gazeux et pour différents scénarii thermiques.
PDF icon Incidence du mode de conditionnement sur la durée de vie de la viande de porc en UVCI (poster n° 2/2)
2010

Pages