Brèves économiques internationales

Cette veille économique est structurée par pays et par date, elle traite des actualités des entreprises, échanges, réglementation... et toute information influant la compétitivité des filières porcines.

Face à la concurrence, les opérateurs français ont besoin de connaître les évolutions qui touchent les pays producteurs de porc et d'en mesurer les conséquences.

Rechercher une brève internationale

Danemark : faible demande pour le label bien-être animal (14 Novembre 2019)

D’après la presse allemande, le label « bien-être animal » officiel danois semble montrer des signes de fatigue, contrairement aux communications enthousiastes des autorités et médias danois. Faute de débouchés, Danish Crown, 1er abatteur de porcs du pays, aurait résilié des contrats avec des producteurs de porcs produisant selon les règles du label à 3 niveaux. Pourtant, à son lancement en 2017 pour le porc, le label Bedre Dyrevelfaerd avait reçu un accueil très positif des distributeurs et consommateurs, sans qu’une réelle mesure de sa part de marché n’ait été réalisée. En octobre dernier, le Ministre de l’Agriculture danois a annoncé l’extension du label en boeuf et veau en 2020. Pour les produits marqués d’1 seul coeur, les éleveurs doivent laisser les truies en liberté, renoncer à la coupe des queues, fournir aux animaux plus d’espace et de la paille, respecter une limite maximale de 8 h pour le transport. Pour les produits étiquetés avec 2 et 3 coeurs, la fourniture d’espace et de paille pour les porcs augmente encore. 

 

Source : Baromètre Porc Nov 2019 selon diverses presses allemande et danoise