Brèves économiques internationales

Cette veille économique est structurée par pays et par date, elle traite des actualités des entreprises, échanges, réglementation... et toute information influant la compétitivité des filières porcines.

Face à la concurrence, les opérateurs français ont besoin de connaître les évolutions qui touchent les pays producteurs de porc et d'en mesurer les conséquences.

Rechercher une brève internationale

Russie : Cherkizovo va construire deux nouveaux sites (10 Septembre 2010)

chacun dans les régions de Tambov et Voronezh. Les cochettes seront de génétique danoise, distribuée par DanBred. Le montant de l’investissement s’élève à 110 millions de dollars (environ 86 millions d’euros), financé pour 80% par des banques et pour 20% par leurs fonds propres.
Source : IFIP d’après Markedsnyt

Allemagne : EGO poursuit sa croissance (10 Septembre 2010)

En 2010, l’organisation de producteurs de porcs EGO (Erzeuger Gemeinschaft Oldenburg) prévoit de produire 550 000 porcs, un chiffre en hausse de 6% par rapport à 2009. Les porcs sont destinés à l’abattoir appartenant au groupe. De prochains investissements doivent porter sa capacité d’abattage à plus de 700 000 porcs par an. L’abattage de bovins est de 8 300 têtes. L’excédent des porcelets d’EGO est commercialisé auprès des engraisseurs de la région.
Source : IFIP d’après TopAgrar

Danemark : Jutland Meat emploie 140 étrangers (09 Septembre 2010)

Au Danemark, une discussion est lancée autour de la main d’œuvre étrangère dans les abattoirs. L’entreprise Jutland Meat à Struer, créée en 2004 par un ancien dirigeant de Dumeco aux Pays-Bas, emploie 180 personnes, dont 140 sont étrangères, en particulier de l’Europe de l’Est. Les étrangers travaillent selon les mêmes conditions salariales et de travail que leurs collègues danois. Selon Jutland Meat, les étrangers sont « plus résistants au travail et acceptent plus facilement de travailler plus longtemps ». Selon le syndicat ouvrier des abattoirs (NNF), Jutland Meat devrait privilégier la main d’œuvre danoise : « dans la région, 160 ouvriers danois des abattoirs seraient au chômage ». En 2009, l’abattoir a abattu 500 000 porcs.
Source : IFIP d’après DR

Pays-Bas : Deen passe au durable (08 Septembre 2010)

Le distributeur néerlandais, Deen, a décidé de ne vendre que de la viande fraîche de porc issue de la chaîne de production porcine durable (Keten Duurzaam Varkensvlees (KDV). KDV est un label garantissant le respect de l’environnement, avec des exigences diverses : par exemple des « jouets » pour les porcs pour stimuler leur comportement naturel, des mâles qui ne sont pas castrés ou l’utilisation réduite d’antibiotiques. La chaine de distribution Deen compte 61 supermarchés aux Pays-Bas.
Source : IFIP d’après Vleesmagazine

Russie : Peste porcine africaine, encore 15 000 porcs à détruire (08 Septembre 2010)

Dans la région de Rostov, l’exploitation de porcs CJSC, touchée par la peste porcine africaine fin août doit détruire la totalité des porcs restants, soit encore 15 000 têtes environ. Dès la déclaration de la maladie, fin août, 5 000 porcs avaient déjà été détruits. Depuis le début de l’année, la Russie a recensé 70 foyers contaminés, dont la moitié dans la région de Rostov.
Source : IFIP d’après BPEX

Royaume-Uni : une vague de construction d’élevages de porcs en vue (01 Septembre 2010)

Après plusieurs années de réduction, puis de stabilisation, la forte demande de construction de bâtiments d’élevage de porcs pourrait conduire à une relance de la production porcine. Selon BPEX, les demandes concernent le naissage et l’engraissement, surtout pour l’agrandissement des exploitations, et dans une moindre mesure, pour le remplacement.
Source : IFIP d’après PigProgress

Danemark : accord pour exporter les produits transformés vers la Chine (31 Août 2010)

La Chine a signé un nouvel accord commercial avec le Danemark, qui ouvre la voie aux exportations de produits transformés vers la Chine. Actuellement, 11 sites d’abattage danois n’ont accès au marché chinois que pour les co-produits de porc, comme la queue, les pieds et la tête. D’autres entreprises danoises s’ajouteront donc à cette liste pour exporter des produits transformés.
Source : IFIP d’après Landbrugsavisen

Pologne : « Ferma-Pol » est à vendre (25 Août 2010)

Le Ministère polonais des finances souhaite vendre le complexe de production porcine « Ferma-Pol ». Ferma-Pol dispose de 756 hectares de cultures, produit annuellement 15 000 tonnes de céréales et de colza et 36 000 porcs charcutiers. Les porcs sont abattus dans l’abattoir sur le site. Les carcasses sont vendues aux salaisonniers polonais. Le prix s’élève à 7,3 millions d’euros. Les offres nationales et étrangères sont étudiées.
Source : IFIP d’après Portalspozywczy

Russie : Peste porcine africaine dans un élevage commercial (25 Août 2010)

Mi-août, dans la région de Rostov, au sud de la Russie, est apparu un nouveau cas de peste porcine africaine. Il s’agit cette fois d’un élevage commercial de grande taille alors qu’elle avait précédemment touché des fermes de très petites tailles (ménages agricoles).
Source : IFIP d’après TopAgrar

Belgique : Certus gagne en parts de marché (25 Août 2010)

En Belgique, en 2009, le signe de qualité Certus a totalisé 1,77 million de porcs, en croissance de 23,5% par rapport à 2008. 317 nouveaux élevages ont été certifiés. Le programme compte désormais 2011 producteurs.
Source : IFIP d’après Agrarisch Dagblad

Italie : Cremonini pourrait racheter les parts de JBS dans Inalca (23 Août 2010)

Depuis 2007, le Groupe Italien Cremonini et JBS, entreprise brésilienne de viande bovine et porcine, partagent les actions d’Inalca, leader en Italie dans la production et la transformation de viande bovine. Depuis juillet, un conflit juridique entre ces deux partenaires pourrait conduire à une séparation. Cremonini envisage de racheter les parts de JBS.
Source : IFIP d’après Rural Globo

Pologne : Changement du taux de TVA pour la viande (18 Août 2010)

En Pologne, le processus d'harmonisation des taux de TVA dans les pays de l'Union européenne impose une augmentation du taux de TVA de la viande, passant de 3% à 5% à partir du 1er janvier 2011. Avant l’élargissement de l’UE en 2004, la Pologne avait négocié une période de transition, qui expire fin 2010. Il est difficile de prévoir l’incidence sur les prix payés par les consommateurs et les prix perçus par les producteurs.
Source : IFIP d’après Bank Gospodarki Żywnościowej

Finlande : Résultats de HK Scan en baisse au premier semestre 2010 (18 Août 2010)

L’entreprise finlandaise de viande (porc, bovin et volaille) HK Scan a publié ses résultats pour la période de janvier à juin 2010. Le chiffre d'affaires a baissé de 4% à 986 millions d’euros et le bénéfice a diminué de 20% pour tomber à 8,9 millions d’euros. Les grèves généralisées sur le marché du travail finlandais au printemps dernier expliquent une partie importante de cette évolution. A l’étranger, en Suède, le marché de viande bovine était difficile. L’entreprise a obtenu de bons résultats dans les pays baltes. En Pologne, l’entreprise Sokolow (détenue conjointement avec l’abatteur danois Danish Crown) a atteint un bénéfice record, malgré la baisse du chiffre d'affaires, due à la concurrence accrue sur ce marché et les inondations récentes. Selon nos estimations, en 2009, HK Scan a abattu 875 000 porcs en Finlande, 1,7 million de porcs en Suède et 245 000 porcs en Estonie.
Source : IFIP d’après HKScan et autres sources

Etats-Unis : AgFeed reprend M2P2 (17 Août 2010)

AgFeed Industries, une des principales entreprises de production de porcs et d’aliment de bétail en Chine, reprend les sites de production de porcs de l’intégrateur américain LLC. M2P2 LLC est basé à Ames en Iowa et figure parmi les 25 principaux producteurs américains avec 27 600 truies. Le montant de l’acquisition s’élève à 26 millions de dollars.
Source : IFIP d’après AgFeed Industries

Thailande : Casino pourrait s’intéresser à des actifs asiatiques de Carrefour (16 Août 2010)

Fidèle à sa volonté de concentrer son activité sur les marchés où il est leader, le groupe Carrefour pourrait céder une partie de ses actifs en Asie, situés dans les pays où il n’occupe pas la première place : en Thaïlande (40 hypermarchés), en Malaisie (23 hypermarchés) et à Singapour (seulement 2 hypermarchés). Plusieurs sociétés seraient intéressées par l’acquisition, dont les distributeurs français Casino et britannique Tesco. Casino possède déjà 67 hypermarchés et 30 supermarchés en Thaïlande.
Source : IFIP d’après presse professionnelle, Linéaires

Grèce : Aldi se retire (05 Août 2010)

Le hard discounter allemand envisage de se séparer de sa branche grecque. Aldi était présent dans le pays depuis 2008 et y compte 38 magasins, employant 700 salariés. Le groupe belge Delhaize, qui possède déjà 200 magasins en Grèce, pourrait se porter acquéreur. Aldi envisage par ailleurs de renforcer son activité dans les pays où il est déjà présent.
Source : IFIP d’après Lebensmittelzeitung

Allemagne : Westfleisch peut exporter vers la Chine (30 Juillet 2010)

Après quatre années de discussions, l’abattoir de Westfleisch à Croesveld vient d’obtenir l’autorisation d’exporter de la viande vers la Chine. Westfleisch est le troisième abatteur de porc allemand avec une activité de plus de 6 millions de porcs par an. Seulement 4 entreprises sur un total de 25 qui ont fait une demande ont obtenu l’accréditation.
Source : IFIP d’après ISN

Pologne : Les charcutiers artisanaux réaffirment la qualité de leurs produits (30 Juillet 2010)

L’association des bouchers et charcutiers polonais met en place un programme de travail nommé Jakość i Tradycja (Qualité et Tradition), dans le but de promouvoir la qualité de leurs charcuteries traditionnelles. Celles-ci connaissent une popularité croissante auprès des consommateurs, mais le manque de normes de fabrication permet une utilisation abusive du terme « traditionnel ». Le programme vise donc à élaborer des cahiers des charges et à communiquer auprès des consommateurs. L’initiative s’inscrit dans l’objectif plus général de renforcer les liens entre les maillons de la filière autour de la production et de la transformation de porcs de qualité.
Source : IFIP d’après presse professionnelle

Pologne : Poldanor équipe ses élevages d’usines de biogaz (26 Juillet 2010)

En juin 2010, à Nacław en Pologne, le groupe Poldanor a ouvert sa cinquième usine de biogaz d’une puissance électrique de 625 kW et d’une puissance thermique de 686 kW. La construction a coûté 6,5 millions de zloty (environ 1,6 millions d’euros) dont une partie subventionnée par l'UE. Poldanor prévoit de construire six autres unités entre 2011 et 2013, représentant une capacité totale d'environ 7 MW. Ainsi, les grands élevages de porcs du groupe disposeront d’une usine de biogaz. Au total, Poldanor détient 18 000 truies sur une trentaine de fermes.
Source : IFIP d’après Poldanor

Chine : DSM a inauguré sa nouvelle usine de prémix (26 Juillet 2010)

DSM vient de démarrer son quatrième site de fabrication de prémix en Chine, dans la région de Jilin. La capacité s’élève à 15 000 tonnes. Les autres sites se trouvent dans les régions de Shanghai, Shandong et Hunan. Le début Le construction d’un cinquième outil doit démarrer au troisième trimestre 2010. L’entité Animal Nutrition de la division DSM Nutritional Products est le premier fournisseur de vitamines, de ingrédients nutritionnels et de prémix destinés à l'alimentation animale dans le monde.
Source : IFIP d’après Feedstuffs

Pays-Bas : concentration récente de production dans le sud du pays (26 Juillet 2010)

Depuis 2008, le commerce des droits de détention de porcs est devenu national, contre un partage en 3 zones auparavant. En juin 2010, le Brabant septentrional et le Limbourg comptaient 5,3 millions de droits contre 4,9 millions en 2007, soit une croissance de 9% sur la période. Par conséquent, les autres régions ont vu diminuer le nombre de leurs droits à produire. Pour contrer ce mouvement, les autorités ont réintroduit le partage en zones géographiques depuis avril 2010.
Source : IFIP d’après Agrarisch Dagblad

Chine : C.P. Pokphand cède 11% de ses actions à Carlyle (22 Juillet 2010)

C.P. Pokphand, second fabricant d’aliment de bétail chinois (porcs, volaille, bovins et poissons), a accepté de vendre 11% de parts à Carlyle Group, une entreprise d’investissement basée à Hong-Kong. Le montant de la transaction s’élève à 175 millions de dollars US. En 2009, C.P. Pokphand a enregistré un bénéfice de 9,5 millions de dollars US. L’actionnaire principal, CP Group, détient 57 usines d’aliment, réparties dans 26 provinces en Chine.
Source : IFIP d’après meattradenewsdaily

Pays-Bas : l’arrêt de la castration rapporte 4,40 euros par porc charcutier (22 Juillet 2010)

Selon une étude du LEI portant sur 12 élevages engraisseurs, l’arrêt de la castration de porcelets conduit à une économie de 4,40 euros par porc charcutier, due essentiellement à la réduction des coûts alimentaires. Les producteurs ont plus de difficulté avec le comportement des verrats, plus agressifs que les porcs castrés ou les cochettes. Néanmoins, ils sont favorables à la production de mâles entiers.
Source : IFIP d’après Agrarisch Dagblad

Ukraine : Alpcot Agro rachète les sites de PKM Duda (22 Juillet 2010)

Le Suédois Alpcot Agro reprend les entreprises Rogatyń Ltd. et Rosana Agro Ltd en Ukraine, jusqu’alors dans les mains du Groupe d’abattage polonais PKM Duda. Ce dernier est en restructuration et doit redresser sa trésorerie. Les acquisitions de Alpcot comprennent des dépôts de stockage, une usine d’aliment de bétail, un silo pour 50 000 tonnes de céréales, des équipements et de machines et du foncier à l’Ouest du pays.
Source : IFIP d’après The Swedish Wire

Danemark : Danish Crown obtient de bons résultats avec DC Futur (22 Juillet 2010)

Depuis l’introduction en 2009 de son plan ambitieux de réduction des coûts appelé « DC Futur », les efforts de Danish Crown semblent payer. Les coûts d’abattage-découpe ont baissé de 4 centimes/kg de carcasse de porc. La meilleure compétitivité permet de payer un prix plus élevé aux producteurs, freinant ainsi le départ des porcs pour l’abattage en Allemagne. Ces derniers mois, les abattages danois sont en hausse, traduisant plus de travail. Après une période de licenciements, l’entreprise va réemployer 300 personnes. Cependant, les objectifs de DC Futur restent à atteindre : les coûts de main d’œuvre doivent être réduits de 10% en rationalisant la chaîne d’abattage-découpe.
Source : IFIP d’après Danish Crown

Brésil : Brazil Foods va construire un nouvel abattoir (06 Juillet 2010)

Brazil Foods (issue de la fusion en 2009 entre Perdigão et Sadia) et la coopérative Coopercampos vont ensemble construire un nouvel abattoir dans l’État de Santa Catarina. La capacité d'abattage sera de 7000 porcs par jour, soit environ de 1,75 million de porcs par an. Le coût de l’investissement s’élève à 145 millions de Reals (environ 64 millions d’euros). L’outil entrera en service début 2011.
Source : IFIP d’après landbrug-fødevarer

Canada : un tiers des actions de Maple Leaf vont changer de main (06 Juillet 2010)

Le groupe Maple Leaf est détenu par deux principaux actionnaires : la famille McCain (pommes de terre) et le régime de retraite des enseignants de l’Ontario (« Teachers’ »), chacun à hauteur d’un tiers du total des actions. Ce dernier, « Teachers’ », souhaite vendre ses parts. Pour éviter une OPA hostile, les deux actionnaires se sont entendus pour se vendre des actions à la moitié de leur valeur si un acquéreur non souhaité se présente pour acheter 20% ou plus d’actions.
Source : IFIP d’après écho-PORC

Pays-Bas : Vion reprend Weyl Beef (06 Juillet 2010)

Début juillet, Vion a signé la reprise de Weyl Beef, abatteur de bovins qui a déposé le bilan fin mai. Ce dernier a une activité hebdomadaire de 6000 à 7000 bovins dans les sites d’Enschede et Gronau, proche de la frontière avec l’Allemagne. Weyl emploie 650 personnes, dont environ 200 sont des intérimaires. Après l’accord des autorités de la concurrence, Vion renforcera sa position aux Pays-Bas pour avoisiner 35% des abattages nationaux, soit près de 720 000 bovins par an (estimation basée sur l’activité des deux entreprises en 2009). Les abattages de porcs de Vion regroupent environ 7,6 millions de têtes, soit près de 55% du total néerlandais.
Source : IFIP d’après Vion, NRC Handelsblad

Belgique : Colruyt et OKay arrêtent de vendre la viande « castrée » (05 Juillet 2010)

Fin 2010, Colruyt et OKay, deux chaines de distribution belges, arrêteront la vente de viande des mâles castrés. Ces deux détaillants vont se tourner vers la vente de viande provenant de mâles vaccinés avec Improvac de Pfizer. Les autorités européennes ont approuvé ce médicament en juin 2009. Ensemble avec ses fournisseurs, Colruyt a effectué avec succès 2600 tests. En septembre, les producteurs partenaires démarreront la vaccination.
Source : IFIP d’après Vleesmagazine

Pologne : Pini Polonia peut exporter vers l'Ukraine (05 Juillet 2010)

Le groupe Bresaola Pini a reçu l’agrément pour exporter vers l’Ukraine à partir de son nouveau site d’abattage à Kutno en Pologne, ouvert au printemps dernier.
Source : IFIP d’après Portalspozywczy.pl

Pages