Brèves économiques internationales

Cette veille économique est structurée par pays et par date, elle traite des actualités des entreprises, échanges, réglementation... et toute information influant la compétitivité des filières porcines.

Face à la concurrence, les opérateurs français ont besoin de connaître les évolutions qui touchent les pays producteurs de porc et d'en mesurer les conséquences.

Rechercher une brève internationale

Etats-Unis : une loi renforce la protection des producteurs (30 Juin 2010)

Aux Etats-Unis, le Packers and Stockyards Act (P&S Act) a été promulgué en 1921 afin d’éviter le monopole du secteur de la viande et de protéger plus efficacement les éleveurs contre les pratiques frauduleuses. Depuis, plusieurs modifications ont été apportées et depuis le 22 juin, de nouvelles propositions sont à l’étude : •Les abattoirs concurrents ne peuvent plus échanger des animaux ou des informations sur les prix. •Assistance juridique pour les producteurs en cas de violation de contrat de livraison ou pour résoudre un conflit. •Des contrats types de ventes d’animaux sont disponibles sur le site internet du GIPSA afin d’améliorer la transparence du marché. Les entreprises manifestent leur désaccord.
Source : IFIP d’après USDA, écho-Porc

Pays-Bas : Albert Heijn paye les coûts supplémentaires du concept « Star » (28 Juin 2010)

Depuis janvier 2010, l’abatteur néerlandais Vion a signé un accord d’approvisionnement de viande de porcs avec la principale chaîne de distribution « Albert Heijn ». Les porcs doivent provenir des exploitations durables respectant des normes de bien-être. Le programme « Good Farming Star » remplace progressivement l’estampillage « porcs fermiers ». Les produits sont ornés d'une étoile par l’organisation de défense des animaux. Le concept est évolutif, soumis à des modifications régulières. Les coûts supplémentaires sont calculés par le bureau de Conseil DLV. Selon la situation de l’élevage, ils varient de 3 à 15 centimes le kilo. Les producteurs adhérents au « Good Farming Star » de Vion, reçoivent un bonus de 2,3 centimes nets après 17 semaines consécutives de livraison. Vion refacture ce supplément à Albert Heijn. Courant 2011, la production doit atteindre 20 000 porcs par semaine, soit un million de porcs sur la base annuelle. Le site d’abattage à Druten est totalement dédié à cette production.
Source : IFIP d’après Vion, Agrarisch Dagblad

Russie : nouveau foyer de Peste Porcine Africaine (28 Juin 2010)

Dans la province de Rostov, un nouveau cas de Peste Porcine Africaine a été détecté. Depuis 2008, des contaminations sont régulièrement détectées. Le Ministre de l'agriculture, Elena Skrynnik, a rappelé les conséquences dévastatrices de la maladie pour laquelle il n’existe pas de vaccin. Elle a demandé aux autorités compétentes de prendre des mesures afin d’éviter la propagation vers la province de Belgorod, qui regroupe 20% de la production nationale.
Source : IFIP d’après TopAgrar

Danemark : l’abattoir Danish Crown à Esbjerg passe à une équipe d’abattage (25 Juin 2010)

Comme annoncé précédemment, Danish Crown vient de fermer sa salle de découpe à Skaerbeak (35 employés ont été licenciés). A Esbjerg, l’abattoir passera de 2 à 1 équipe d’abattage par jour dans les prochaines semaines (arrêt des équipes de découpe et d’emballage de l’après-midi : 100 licenciements). La capacité d’abattage de l’outil pour 2 équipes était de 2,75 millions de porcs en 2009.
Source : IFIP d’après Danish Crown

Etats-Unis : Smithfield Foods toujours dans le rouge (24 Juin 2010)

Le premier producteur et abatteur mondial de viande de porc a déclaré une perte nette de 4,6 millions de dollar pour le trimestre en cours comparée à une perte nette de 81,2 millions de dollars pour la période avril -juin 2009. Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre de l'exercice 2009/10 était de 2,9 milliards de dollars, en hausse de 2% par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2009. Pour l'exercice de l’année fiscale 2009/10, le chiffre d’affaires a été de 11,2 milliards de dollars contre 12,5 milliards de dollars l'an dernier. Ceci est dû aux prix moyens de vente plus faibles, aux fluctuations monétaires et à la baisse des volumes. La perte totale s’élève à 101,4 millions de dollars contre une perte de 198,4 millions de dollars dans l'exercice précédent.
Source : IFIP d’après Smithfield Foods, Inc

Etats-Unis : Reprise de Designed Genetics par Hypor (23 Juin 2010)

En mai dernier, Hypor, appartenant à l’entreprise néerlandaise Hendrix Genetics, a racheté l’entreprise canadienne Designed Genetics. Designed Genetics, spécialisée dans la sélection de la race Duroc fera totalement parti de Hypor. L’acquisition devrait permettre de renforcer la position de Hypor en Amérique du Nord.
Source : IFIP d’après Feedstuffs

Philippines : Topigs forme un partenariat avec Monterey Foods (23 Juin 2010)

Aux Philippines, l’entreprise néerlandaise de génétique porcine Topigs a conclu un partenariat avec Monterey Foods Corporation. Selon l'accord, Monterey utilisera la génétique Topigs dans ses activités dans la région Mindanao. Monterey Foods, filiale de San Miguel Corporation, est active dans la production et l’abattage porcin et bovin aux Philippines. Elle souhaite produire ses propres reproducteurs avec la génétique, le savoir-faire et l’appui de Topigs. Les résultats techniques
Source : IFIP d’après WATTAgNet

Pays-Bas : le système de traçabilité doit être simple (22 Juin 2010)

En réponse aux propositions de la Commission sur la traçabilité des animaux, le lobbyiste Frans van Dongen, de l’interprofession néerlandaise de la viande, plaide pour un système d’enregistrement simple des animaux, indiquant seulement le lieu où l’animal a été élevé et engraissé. Selon Van Dongen, le consommateur s’intéresse surtout aux conditions de détention des animaux.
Source : IFIP d’après Agrarisch Dagblad

Brésil : Marfrig achète Keystone Foods (22 Juin 2010)

L’abatteur et transformateur de viande brésilien Marfrig Alimentos vient d’acquérir l’entreprise américaine Keystone. La convention d'achat a été signée avec le fond d'actions Lindsay Goldberg. Keystone Foods est une société privée, basée à West Conshohocken, en Pennsylvanie. Keystone est présent dans la commercialisation et la distribution des produits à base de viande de poulet, de porc et de bœuf. L’entreprise dispose de 54 installations de production en Amérique du Nord, Europe, Moyen-Orient, Asie, Australie et Nouvelle-Zélande. En 2009, elle comptait 12 900 employés et a enregistré un chiffre d'affaires net de 6,4 milliards de dollars. Par cet achat Marfrig devient un fournisseur important des chaînes internationaux telles que McDonald's, Campbell's, Subway, ConAgra, Yum Brands et Chipotle. Avec Keystone, Marfrig souhaite renforcer sa présence en Asie, en Chine en particulier.
Source : IFIP d’après Suinoculturaindustrial

Pays-Bas : VION ferme l’usine à Beuningen (22 Juin 2010)

VION a décidé de concentrer sa production de bacon dans deux sites, à Scherpenzeel et à Doetinchem. L’entreprise ferme ainsi l’usine de Beuningen, en août prochain. 30 employés peuvent être replacés dans d’autres sites et 36 emplois seront perdus. La restructuration doit conduire à plus d’efficacité, plus de flexibilité et à de meilleurs rendements.
Source : IFIP d’après Vleesmagazine

Chine: Zhongpin va construire un nouvel abattoir. (22 Juin 2010)

Parmi les principaux opérateurs d’abattage découpe et transformation de porc en Chine, Zhongpin démarrera en août 2010 la construction d’un abattoir à Jiangyan, au nord de Shanghai sur la côte est. La chaîne d’abattage devrait être fonctionnelle au 3ème trimestre 2011. L’unité de transformation sera mise en service début 2012. L’investissement est budgété à 63 millions de dollars. La capacité sera proche de 130 000 tonnes par an.
Source : Ifip d’après ThePigSite

Chine : Auchan veut introduire sa filiale chinoise en bourse (10 Juin 2010)

Dans le but de financer leur stratégie de développement sur le marché chinois, au potentiel encore important, le groupe Auchan et son partenaire taïwanais Ruentex souhaitent coter, à partir de 2011, leur activité chinoise à la bourse de Hong Kong. Cette opération permettrait de lever 600 à 800 millions de dollars. Jusqu’à présent, la stratégie du groupe français excluait la capitalisation boursière. Le réseau chinois d’Auchan et Ruentex, géré au travers de la coentreprise Sun Holding détenue à parts égales par les deux protagonistes, totalise 156 hypermarchés, dont 35 sous l’enseigne Auchan et 121 sous l’enseigne RT Mart (3,75 milliards de chiffre d’affaires, numéro 1 de la distribution dans le pays devant Carrefour). Auchan prévoit en 2010 une hausse de 25% de ses ventes en Chine.
Source : IFIP d’après LSA et Le Figaro

Chine : fièvre aphteuse (08 Juin 2010)

Depuis avril, une dizaine de cas de fièvre aphteuse a été détectée. Environ 9 000 porcs et 600 bovins ont été abattus.
Source : IFIP d’après écho-PORC

Canada : Maple Leaf Foods souhaite vendre son abattoir à Burlington (08 Juin 2010)

L’amélioration de la conjoncture de la filière porcine canadienne pousse Maple Leaf à reprendre la recherche d’un acquéreur pour son abattoir de Burlington, un des plus grands sites du pays. La capacité de l’outil est de 30 000 porcs par semaine. En cas d’échec de vente, et donc de fermeture, les capacités disponibles dans les autres abattoirs de la province d’Ontario sont suffisantes pour absorber les porcs.
Source : IFIP d’après Maple Leaf

Pays-Bas : Vion Boxtel déréférencé pour la Russie (08 Juin 2010)

Les viandes provenant de l'usine de Vion à Boxtel, le plus important site d’abattage aux Pays-Bas, ont été interdites par la Russie, à la suite de la découverte de traces de l’antibiotique « oxytétracycline » dans la viande.
Source : IFIP d’après Pigworld

Japon : fièvre aphteuse (08 Juin 2010)

Depuis fin mai, plus de 100 foyers de fièvre aphteuse ont été détectés. Au total, plus de 28 000 porcs et 21 000 bovins contaminés ont été abattus. Un programme de vaccination a démarré dans la région de Miyazaki : 120 000 animaux ont été vaccinés et seront abattus par la suite.
Source : IFIP d’après écho-PORC

Pays-Bas : Vion investit aux Etats-Unis (08 Juin 2010)

VION a signé un accord auprès de Land O’Lakes pour l’acquisition d’Innovative Proteins à Maquoketa (USA). Innovative Proteins produit de la poudre de plasma de haute qualité destinée à l’alimentation animale. Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de VION Ingredients visant à se développer géographiquement sur des segments de marché sélectifs, porteurs de valeur ajoutée. Avec sa filiale Sonac, VION Ingredients était déjà actif dans la production de poudres de plasma. Cette acquisition permet à Sonac de faire son entrée sur le marché américain et de mieux répondre aux demandes de partenariats mondiaux de ses clients.
Source : IFIP d’après VION

Pologne : De Heus renforce sa position (11 Mai 2010)

Après la modernisation de l’usine à Łomża, la firme familiale néerlandaise De Heus est devenue le deuxième fabricant d’aliment de bétail en Pologne. L’outil a une capacité d'environ 240 000 tonnes d'aliments par an. Présente en Pologne depuis 1990, De Heus possède six unités de fabrication d’aliment dont la production totale s’élève à 730 000 tonnes par an. L’entreprise est aussi présente en Egypte, en Ethiopie, en Afrique du Sud, au Vietnam et en Chine.
Source : IFIP d’après sources nationales

Etats-Unis : Le gouvernement n’approuve pas les accords de libre échange (11 Mai 2010)

Les autorités des États-Unis n’ont pas approuvé les accords de libre-échange avec la Colombie, le Panama et la Corée du Sud. Selon le conseil national américain des producteurs de porcs, le NPPC, les Etats-Unis perdraient ainsi ces débouchés dans les prochaines années ce qui occasionnerait la perte de milliers d’emplois.
Source : Source : IFIP d’après NPPC

Brésil : Union européenne et États-Unis, des destinations de viande de porc fin 2010 ? (11 Mai 2010)

Selon le Président de l'organisation brésilienne Abipecs, les exportations brésiliennes de viande de porc pourraient augmenter en 2010, passant de 609 000 tonnes en 2009 à 650 000 tonnes en 2010. Ces prévisions se basent uniquement sur les marchés d'exportation existants. Avant la fin de l’année, il espère l’ouverture des marchés des États-Unis et de l'Union européenne, et aussi du Japon, de la Corée du Sud et de la Chine, en particulier à partir de l’Etat de Santa Catarina.
Source : IFIP d’après Abipecs

Allemagne: Toennies Fleisch prévoit une croissance en 2010 (11 Mai 2010)

Selon Clemens Toennies, propriétaire de l’entreprise Toennies Fleisch, l’activité devrait atteindre 15 millions de porcs abattus en 2010, soit une croissance de 1,8 million de porcs par rapport à 2009. En 2009, le Chiffre d’Affaires était de 3,9 milliards d’euros. L’objectif est de dépasser 5 milliards d’euros dans les cinq prochaines années. En 2010, les exportations devraient représenter la moitié du CA et les ventes sur le marché allemand se stabiliseraient.
Source : IFIP d’après Vleesmagazine

Vietnam : le delta touché par la maladie SDRP (11 Mai 2010)

Selon le Ministère vietnamien de l’Agriculture, 12 provinces sont touchées par le SDRP, y compris les 11 provinces du delta de la Rivière Rouge. Le Delta concentre 25% de la production vietnamienne avec 7 millions de porcs. Plus de 50 000 porcs sont contaminés et 21 000 sont morts de la maladie ou abattus. La propagation du SDRP est attribuée à une anomalie de la situation météorologique, associée à une mauvaise connaissance de la maladie chez les éleveurs de porcs et un manque de vaccinations.
Source : IFIP d’après Danish Meat

Danemark : nouveaux licenciements (11 Mai 2010)

Les restructurations se poursuivent chez Danish Crown afin de réduire les coûts. En avril, l’abatteur a licencié 580 employés, dont 328 dans l’abattoir d’Esbjerg. Pourtant, au cours du premier semestre de l’année fiscale par rapport à la même période précédente, Danish Crown a amélioré son bénéfice de 21 millions d’euros à 81 millions d’euros. Selon, le directeur, un an après l’introduction du plan DC-Futur, les coûts ont été réduits de 4 cents par kg de viande de porc.
Source : IFIP d’après Danish Crown

Pologne : poursuite des restructurations chez Provimi Polska (11 Mai 2010)

Provimi Polska, le leader dans la production d'aliments industriels en Pologne poursuit son programme de restructuration commencé en 2009. L’entreprise souhaite concentrer la production dans des usines disposant de réserves de capacité de production. Elle s’efforce, ainsi, de mieux contrôler la qualité des produits et d’assurer une meilleure réactivité face aux besoins des clients. En 2009, le groupe a fermé ses usines de Baborowo et de Brzesko. 118 employés ont été licenciés. En janvier 2010, l’unité de production à Łobza a également été fermée (40 licenciements). Fin mai, l’unité de fabrication d’aliment pour animaux domestiques, Provimi Pet Food Polska, sera délocalisée en République Tchèque pour des raisons économiques.
Source : IFIP d’après sources nationales

Pologne : Cargill consolide face à la baisse de production de porcs (11 Mai 2010)

En raison de la réduction significative du nombre de porcs produits en 2008 et en 2009, Cargill Pologne a fortement restructuré son industrie d’aliment de bétail. Malgré la volatilité du marché du porc polonais, l’entreprise table sur de bonnes perspectives. La priorité est d'assurer la sécurité et l'efficacité de la production dans toutes les usines du groupe.
Source : IFIP d’après portalspozywczy.pl

Pologne : importantes restructurations chez PKM Duda (26 Mars 2010)

En 2009, le troisième abatteur polonais, PKM Duda, a enregistré une perte de 191 millions de Zlotys sur un CA de 1,58 milliard de Zlotys. Les banques ont accepté de sauver l’entreprise à condition de mettre en place un plan de restructuration : en 1 an et demi, 30 entreprises de Pologne et d’Ukraine devront être réorganisées. Le groupe y emploie 2 500 personnes. Il ne conservera vraisemblablement qu’une quinzaine d’unités en Pologne, la branche ukrainienne sera probablement vendue. De plus, PKM Duda doit regagner la confiance des investisseurs, mais aussi des fournisseurs de porcs. La concurrence est importante : en Pologne, l’entreprise Pini Polonia va prochainement ouvrir un nouvel abattoir dans sa propre zone de collecte…
Source : IFIP d'après presse polonaise

Roumanie : Smithfield prévoit une croissance modérée en 2010 (22 Mars 2010)

En 2010, Smithfield Roumanie souhaite développer de près de 10% sa production de porcs et d’abattage/découpe/transformation. La chaîne d’abattage atteint une vitesse de 600 porcs à l’heure. En 2009, 18 millions d’euros ont été investis pour construire de nouvelles unités d’engraissement et 22 millions d’euros pour financer 12 sites de naissage. Le groupe compte actuellement 50 000 truies et 850 000 places d’engraissement en Roumanie, ainsi que 2 usines d’aliment.
Source : IFIP d’après TopAgrar

Brésil : encore des reprises (22 Mars 2010)

Le brésilien JBS, premier groupe mondial de viande, présent dans les secteurs bovin, porcin et de la volaille, reprend l’entreprise australienne Rockdale Beef aux entreprises japonaises Itoham Foods et Mitsubishi Trading. De son côté, Mafrig, deuxième groupe brésilien de la viande, négocie la reprise de son concurrent national Minerva.
Source : IFIP d’après Vleesmagazine

Espagne : Cárnicas Vilaró en difficulté (22 Mars 2010)

Le premier exportateur espagnol de viande fraîche de porc éprouve des difficultés conjoncturelles : des concours bancaires viennent de lui être retirés. C’est une conséquence de la crise économique et financière qui touche durement le pays, mais c’est aussi le résultat de besoins financiers élevés suite à la reprise en 2008 de l’abattoir de Primayor à Mollerusa (près de Lérida). L’activité de découpe va y être momentanément arrêtée et rapatriée dans l’atelier principal du groupe à Sils, près de Gérone. On peut y voir une des premières manifestations des difficultés de l’abattage en Espagne et l’explication de la chute de presque 5 centimes d’euros de la cotation de Mercolerida en 3ème semaine de mars. Cárnicas Vilaró représente un débouché de 25 000 à 30 000 porcs abattus par semaine.
Source : IFIP d’après La Mañana et Boletín de Mercolleida

Danemark : restructuration suite… (22 Mars 2010)

Dans le cadre du plan de réduction des coûts, DC-Futur, la direction de Danish Crown procède maintenant au licenciement de 600 personnes. Le syndicat ouvrier NNF n’a pas accepté le gel des salaires. De nouveaux licenciements ne sont pas exclus. Ainsi davantage d’activités d’abattage-découpe vont sans doute être délocalisées en Allemagne.
Source : IFIP d’après Maskinbladet

Pages