Brèves économiques internationales

Cette veille économique est structurée par pays et par date, elle traite des actualités des entreprises, échanges, réglementation... et toute information influant la compétitivité des filières porcines.

Face à la concurrence, les opérateurs français ont besoin de connaître les évolutions qui touchent les pays producteurs de porc et d'en mesurer les conséquences.

Rechercher une brève internationale

Brésil : perspectives d’augmentation de la consommation de viande de porc (30 Septembre 2010)

Selon l’association brésilienne des éleveurs de porcs, la consommation de viande de porcs pourrait augmenter de 2 kg par habitant au cours des trois prochaines années. Aujourd’hui, la consommation reste faible, proche de 13 kg par habitant (la moyenne européenne est de 44 kg). Pour répondre à cette augmentation, l’association estime que les producteurs doivent investir 1 milliard de reals (environ 436 millions d’euros). En cas d’absence de développement de la production, les exportations pourraient être divisées par deux dans les années à venir, tombant à 300 000 tonnes environ.
Source : IFIP d’après Markedsnyt, sources nationales

Danemark : TiCan réfléchit à un changement de statut (28 Septembre 2010)

Dans le sillage de Danish Crown, TiCan mène une réflexion sur un éventuel abandon de son statut de coopérative pour devenir une société à actions afin de faciliter les fusions ou partenariats dans l’avenir. TiCan est le deuxième abatteur danois avec une activité de 1,8 million de porcs.
Source : IFIP d’après BPEX

Royaume-Uni : les distributeurs britanniques réduisent les emballages (27 Septembre 2010)

La chaîne de distribution britannique Waitrose a adopté un nouveau type d’emballage souple pour ses produits de viande fraîche. Appelé « Snip and Slide » (coupez et laissez glisser), le système devrait permettre de réduire de 90 tonnes la quantité de déchets plastiques émise par les foyers britanniques. Outre Manche, d’autres initiatives ont été prises par les enseignes de distribution pour réduire les emballages des viandes : réduction de l’épaisseur des barquettes chez Marks et Spencer, recours accru aux usines de recyclage pour Tesco…
Source : IFIP d’après presse professionnelle

Canada : création d’une agence de promotion de la viande (24 Septembre 2010)

À l’initiative du Conseil Canadien du Porc, le Canada s’est doté d’une nouvelle organisation de promotion de la viande de porc destinée au marché national. Le programme de marketing met en avant les qualités actuelles de la production (génétique, classement). L’Agence doit identifier les nouvelles opportunités et fédérer les partenaires de la filière. Elle fonctionnera à l’image de Canada Porc International (CPI) chargé de promouvoir l’exportation de produits de porcs canadiens.
Source : IFIP d’après La terre

Mexique : introduction des tarifs à l’importation provenant des Etats-Unis (23 Septembre 2010)

Des mésententes commerciales entre le Mexique et les États-Unis dans divers secteurs économiques ont conduit à l’introduction d’une taxe d’importation de 5% sur le jambon et d'autres produits du porc en provenance des États-Unis. Le Mexique est devenu la première destination des produits de porc américain depuis 2009. Compte tenu de la forte concurrence entre ces deux partenaires de l’ALENA, ce taux risque de réduire les flux vers le Mexique. Les producteurs de porcs américains (NPPC) reprochent à Washington de ne pas respecter leurs obligations commerciales dans le cadre de l’ALENA.
Source : IFIP d’après La terre

Brésil : JBS veut fusionner avec sa filiale (22 Septembre 2010)

Le brésilien JBS, principale entreprise de viande mondiale, envisage de fusionner avec sa filiale « Fabrica de Produtos Alimenticios Vigor », important opérateur de produits laitiers au Brésil. Cette opération permettrait de réduire les coûts de transaction entre ces deux entreprises, ainsi que la charge fiscale. Les actionnaires sont appelés à approuver la fusion lors d'une réunion extraordinaire prévue le 30 septembre prochain.
Source : IFIP d’après meattradenewsdaily

Pologne : la reprise des effectifs se confirme (20 Septembre 2010)

L’effondrement du cheptel porcin polonais s’est arrêté depuis début 2009. En août 2010, les effectifs totaux étaient de 14,9 millions de têtes, en hausse de 4% par rapport à la même période de 2009. Le nombre de reproducteurs approche 1,4 million de têtes, en progression de 1,6% en un an. Le nombre de truies saillies reste stable.
Source : IFIP d’après BERD

Autriche : la baisse du cheptel se poursuit (17 Septembre 2010)

Les résultats de l’enquête de cheptel de juin 2010 indiquent une baisse de 1% du cheptel total à 3,12 millions de têtes par rapport à juin 2009, et un recul de 2% du nombre de truies et truies saillies à 285 700 animaux. La répartition géographique change peu, les régions de Styrie, Haute et Basse Autriche comptant pour près de trois quarts des élevages et 93% des animaux. La concentration structurelle des élevages se poursuit.
Source : IFIP d’après Statistik Austria

Russie : plusieurs entreprises brésiliennes sont privées d’exportations (16 Septembre 2010)

Plusieurs entreprises brésiliennes doivent interrompre leurs exportations vers la Russie : début septembre, les services vétérinaires russes ont découvert des traces d’antibiotiques, de la bactérie E. coli et de listeria dans les importations de bœuf, de volaille et de porc. L’entreprise brésilienne JBS est particulièrement touchée par cette interdiction, avec plusieurs outils concernés.
Source : IFIP d’après Markedsnyt

Allemagne : Topigs reprend Sachsen AI. (15 Septembre 2010)

Le leader néerlandais de la génétique porcine, Topigs, marque du groupe Pigture Group, vient de renforcer sa position en Allemagne avec l’achat du centre d’insémination « Sachsen IA », à l’est du pays. La station compte 150 verrats. En Allemagne, la part de marché des semences de Topigs avoisine actuellement 10%. L’achat pourrait aussi conduire à l’exportation de semences vers l’Europe centrale.
Source : IFIP d’après BPEX

Danemark : débat sur la raison sociale chez Danish Crown (14 Septembre 2010)

Pour faciliter les fusions ou partenariats futurs, le Conseil de Danish Crown s’interroge sur son statut juridique : une forme juridique transformant la coopérative en entreprise avec actionnaires serait à l’étude. Selon le président de Danish Crown, dans la préparation du plan stratégique « DC2015 », « il est naturel de discuter de la façon dont la croissance future doit être financée ». Les activités étrangères en cours (en Pologne, Royaume-Uni, Suède et Allemagne) contribuent très positivement à sa performance globale.
Source : IFIP d’après Danish Crown

Inde : Carrefour va ouvrir son premier magasin (13 Septembre 2010)

Carrefour a l’intention d’ouvrir son premier hypermarché à New Delhi d’ici novembre 2010. Le groupe envisage par la suite la création de 150 magasins en 5 ans. Le marché indien de la distribution, estimé à 500 milliards de dollars, attire la convoitise des géants mondiaux comme Wal-Mart, Tesco ou Carrefour.
Source : IFIP d’après LSA

Russie : Cherkizovo va construire deux nouveaux sites (10 Septembre 2010)

chacun dans les régions de Tambov et Voronezh. Les cochettes seront de génétique danoise, distribuée par DanBred. Le montant de l’investissement s’élève à 110 millions de dollars (environ 86 millions d’euros), financé pour 80% par des banques et pour 20% par leurs fonds propres.
Source : IFIP d’après Markedsnyt

Allemagne : EGO poursuit sa croissance (10 Septembre 2010)

En 2010, l’organisation de producteurs de porcs EGO (Erzeuger Gemeinschaft Oldenburg) prévoit de produire 550 000 porcs, un chiffre en hausse de 6% par rapport à 2009. Les porcs sont destinés à l’abattoir appartenant au groupe. De prochains investissements doivent porter sa capacité d’abattage à plus de 700 000 porcs par an. L’abattage de bovins est de 8 300 têtes. L’excédent des porcelets d’EGO est commercialisé auprès des engraisseurs de la région.
Source : IFIP d’après TopAgrar

Danemark : Jutland Meat emploie 140 étrangers (09 Septembre 2010)

Au Danemark, une discussion est lancée autour de la main d’œuvre étrangère dans les abattoirs. L’entreprise Jutland Meat à Struer, créée en 2004 par un ancien dirigeant de Dumeco aux Pays-Bas, emploie 180 personnes, dont 140 sont étrangères, en particulier de l’Europe de l’Est. Les étrangers travaillent selon les mêmes conditions salariales et de travail que leurs collègues danois. Selon Jutland Meat, les étrangers sont « plus résistants au travail et acceptent plus facilement de travailler plus longtemps ». Selon le syndicat ouvrier des abattoirs (NNF), Jutland Meat devrait privilégier la main d’œuvre danoise : « dans la région, 160 ouvriers danois des abattoirs seraient au chômage ». En 2009, l’abattoir a abattu 500 000 porcs.
Source : IFIP d’après DR

Pays-Bas : Deen passe au durable (08 Septembre 2010)

Le distributeur néerlandais, Deen, a décidé de ne vendre que de la viande fraîche de porc issue de la chaîne de production porcine durable (Keten Duurzaam Varkensvlees (KDV). KDV est un label garantissant le respect de l’environnement, avec des exigences diverses : par exemple des « jouets » pour les porcs pour stimuler leur comportement naturel, des mâles qui ne sont pas castrés ou l’utilisation réduite d’antibiotiques. La chaine de distribution Deen compte 61 supermarchés aux Pays-Bas.
Source : IFIP d’après Vleesmagazine

Russie : Peste porcine africaine, encore 15 000 porcs à détruire (08 Septembre 2010)

Dans la région de Rostov, l’exploitation de porcs CJSC, touchée par la peste porcine africaine fin août doit détruire la totalité des porcs restants, soit encore 15 000 têtes environ. Dès la déclaration de la maladie, fin août, 5 000 porcs avaient déjà été détruits. Depuis le début de l’année, la Russie a recensé 70 foyers contaminés, dont la moitié dans la région de Rostov.
Source : IFIP d’après BPEX

Royaume-Uni : une vague de construction d’élevages de porcs en vue (01 Septembre 2010)

Après plusieurs années de réduction, puis de stabilisation, la forte demande de construction de bâtiments d’élevage de porcs pourrait conduire à une relance de la production porcine. Selon BPEX, les demandes concernent le naissage et l’engraissement, surtout pour l’agrandissement des exploitations, et dans une moindre mesure, pour le remplacement.
Source : IFIP d’après PigProgress

Danemark : accord pour exporter les produits transformés vers la Chine (31 Août 2010)

La Chine a signé un nouvel accord commercial avec le Danemark, qui ouvre la voie aux exportations de produits transformés vers la Chine. Actuellement, 11 sites d’abattage danois n’ont accès au marché chinois que pour les co-produits de porc, comme la queue, les pieds et la tête. D’autres entreprises danoises s’ajouteront donc à cette liste pour exporter des produits transformés.
Source : IFIP d’après Landbrugsavisen

Pologne : « Ferma-Pol » est à vendre (25 Août 2010)

Le Ministère polonais des finances souhaite vendre le complexe de production porcine « Ferma-Pol ». Ferma-Pol dispose de 756 hectares de cultures, produit annuellement 15 000 tonnes de céréales et de colza et 36 000 porcs charcutiers. Les porcs sont abattus dans l’abattoir sur le site. Les carcasses sont vendues aux salaisonniers polonais. Le prix s’élève à 7,3 millions d’euros. Les offres nationales et étrangères sont étudiées.
Source : IFIP d’après Portalspozywczy

Russie : Peste porcine africaine dans un élevage commercial (25 Août 2010)

Mi-août, dans la région de Rostov, au sud de la Russie, est apparu un nouveau cas de peste porcine africaine. Il s’agit cette fois d’un élevage commercial de grande taille alors qu’elle avait précédemment touché des fermes de très petites tailles (ménages agricoles).
Source : IFIP d’après TopAgrar

Belgique : Certus gagne en parts de marché (25 Août 2010)

En Belgique, en 2009, le signe de qualité Certus a totalisé 1,77 million de porcs, en croissance de 23,5% par rapport à 2008. 317 nouveaux élevages ont été certifiés. Le programme compte désormais 2011 producteurs.
Source : IFIP d’après Agrarisch Dagblad

Italie : Cremonini pourrait racheter les parts de JBS dans Inalca (23 Août 2010)

Depuis 2007, le Groupe Italien Cremonini et JBS, entreprise brésilienne de viande bovine et porcine, partagent les actions d’Inalca, leader en Italie dans la production et la transformation de viande bovine. Depuis juillet, un conflit juridique entre ces deux partenaires pourrait conduire à une séparation. Cremonini envisage de racheter les parts de JBS.
Source : IFIP d’après Rural Globo

Pologne : Changement du taux de TVA pour la viande (18 Août 2010)

En Pologne, le processus d'harmonisation des taux de TVA dans les pays de l'Union européenne impose une augmentation du taux de TVA de la viande, passant de 3% à 5% à partir du 1er janvier 2011. Avant l’élargissement de l’UE en 2004, la Pologne avait négocié une période de transition, qui expire fin 2010. Il est difficile de prévoir l’incidence sur les prix payés par les consommateurs et les prix perçus par les producteurs.
Source : IFIP d’après Bank Gospodarki Żywnościowej

Finlande : Résultats de HK Scan en baisse au premier semestre 2010 (18 Août 2010)

L’entreprise finlandaise de viande (porc, bovin et volaille) HK Scan a publié ses résultats pour la période de janvier à juin 2010. Le chiffre d'affaires a baissé de 4% à 986 millions d’euros et le bénéfice a diminué de 20% pour tomber à 8,9 millions d’euros. Les grèves généralisées sur le marché du travail finlandais au printemps dernier expliquent une partie importante de cette évolution. A l’étranger, en Suède, le marché de viande bovine était difficile. L’entreprise a obtenu de bons résultats dans les pays baltes. En Pologne, l’entreprise Sokolow (détenue conjointement avec l’abatteur danois Danish Crown) a atteint un bénéfice record, malgré la baisse du chiffre d'affaires, due à la concurrence accrue sur ce marché et les inondations récentes. Selon nos estimations, en 2009, HK Scan a abattu 875 000 porcs en Finlande, 1,7 million de porcs en Suède et 245 000 porcs en Estonie.
Source : IFIP d’après HKScan et autres sources

Etats-Unis : AgFeed reprend M2P2 (17 Août 2010)

AgFeed Industries, une des principales entreprises de production de porcs et d’aliment de bétail en Chine, reprend les sites de production de porcs de l’intégrateur américain LLC. M2P2 LLC est basé à Ames en Iowa et figure parmi les 25 principaux producteurs américains avec 27 600 truies. Le montant de l’acquisition s’élève à 26 millions de dollars.
Source : IFIP d’après AgFeed Industries

Thailande : Casino pourrait s’intéresser à des actifs asiatiques de Carrefour (16 Août 2010)

Fidèle à sa volonté de concentrer son activité sur les marchés où il est leader, le groupe Carrefour pourrait céder une partie de ses actifs en Asie, situés dans les pays où il n’occupe pas la première place : en Thaïlande (40 hypermarchés), en Malaisie (23 hypermarchés) et à Singapour (seulement 2 hypermarchés). Plusieurs sociétés seraient intéressées par l’acquisition, dont les distributeurs français Casino et britannique Tesco. Casino possède déjà 67 hypermarchés et 30 supermarchés en Thaïlande.
Source : IFIP d’après presse professionnelle, Linéaires

Grèce : Aldi se retire (05 Août 2010)

Le hard discounter allemand envisage de se séparer de sa branche grecque. Aldi était présent dans le pays depuis 2008 et y compte 38 magasins, employant 700 salariés. Le groupe belge Delhaize, qui possède déjà 200 magasins en Grèce, pourrait se porter acquéreur. Aldi envisage par ailleurs de renforcer son activité dans les pays où il est déjà présent.
Source : IFIP d’après Lebensmittelzeitung

Allemagne : Westfleisch peut exporter vers la Chine (30 Juillet 2010)

Après quatre années de discussions, l’abattoir de Westfleisch à Croesveld vient d’obtenir l’autorisation d’exporter de la viande vers la Chine. Westfleisch est le troisième abatteur de porc allemand avec une activité de plus de 6 millions de porcs par an. Seulement 4 entreprises sur un total de 25 qui ont fait une demande ont obtenu l’accréditation.
Source : IFIP d’après ISN

Pologne : Les charcutiers artisanaux réaffirment la qualité de leurs produits (30 Juillet 2010)

L’association des bouchers et charcutiers polonais met en place un programme de travail nommé Jakość i Tradycja (Qualité et Tradition), dans le but de promouvoir la qualité de leurs charcuteries traditionnelles. Celles-ci connaissent une popularité croissante auprès des consommateurs, mais le manque de normes de fabrication permet une utilisation abusive du terme « traditionnel ». Le programme vise donc à élaborer des cahiers des charges et à communiquer auprès des consommateurs. L’initiative s’inscrit dans l’objectif plus général de renforcer les liens entre les maillons de la filière autour de la production et de la transformation de porcs de qualité.
Source : IFIP d’après presse professionnelle

Pages