Brèves économiques internationales

Cette veille économique est structurée par pays et par date, elle traite des actualités des entreprises, échanges, réglementation... et toute information influant la compétitivité des filières porcines.

Face à la concurrence, les opérateurs français ont besoin de connaître les évolutions qui touchent les pays producteurs de porc et d'en mesurer les conséquences.

Rechercher une brève internationale

Etats-Unis : Le gouvernement n’approuve pas les accords de libre échange (11 Mai 2010)

Les autorités des États-Unis n’ont pas approuvé les accords de libre-échange avec la Colombie, le Panama et la Corée du Sud. Selon le conseil national américain des producteurs de porcs, le NPPC, les Etats-Unis perdraient ainsi ces débouchés dans les prochaines années ce qui occasionnerait la perte de milliers d’emplois.
Source : Source : IFIP d’après NPPC

Brésil : Union européenne et États-Unis, des destinations de viande de porc fin 2010 ? (11 Mai 2010)

Selon le Président de l'organisation brésilienne Abipecs, les exportations brésiliennes de viande de porc pourraient augmenter en 2010, passant de 609 000 tonnes en 2009 à 650 000 tonnes en 2010. Ces prévisions se basent uniquement sur les marchés d'exportation existants. Avant la fin de l’année, il espère l’ouverture des marchés des États-Unis et de l'Union européenne, et aussi du Japon, de la Corée du Sud et de la Chine, en particulier à partir de l’Etat de Santa Catarina.
Source : IFIP d’après Abipecs

Vietnam : le delta touché par la maladie SDRP (11 Mai 2010)

Selon le Ministère vietnamien de l’Agriculture, 12 provinces sont touchées par le SDRP, y compris les 11 provinces du delta de la Rivière Rouge. Le Delta concentre 25% de la production vietnamienne avec 7 millions de porcs. Plus de 50 000 porcs sont contaminés et 21 000 sont morts de la maladie ou abattus. La propagation du SDRP est attribuée à une anomalie de la situation météorologique, associée à une mauvaise connaissance de la maladie chez les éleveurs de porcs et un manque de vaccinations.
Source : IFIP d’après Danish Meat

Danemark : nouveaux licenciements (11 Mai 2010)

Les restructurations se poursuivent chez Danish Crown afin de réduire les coûts. En avril, l’abatteur a licencié 580 employés, dont 328 dans l’abattoir d’Esbjerg. Pourtant, au cours du premier semestre de l’année fiscale par rapport à la même période précédente, Danish Crown a amélioré son bénéfice de 21 millions d’euros à 81 millions d’euros. Selon, le directeur, un an après l’introduction du plan DC-Futur, les coûts ont été réduits de 4 cents par kg de viande de porc.
Source : IFIP d’après Danish Crown

Pologne : poursuite des restructurations chez Provimi Polska (11 Mai 2010)

Provimi Polska, le leader dans la production d'aliments industriels en Pologne poursuit son programme de restructuration commencé en 2009. L’entreprise souhaite concentrer la production dans des usines disposant de réserves de capacité de production. Elle s’efforce, ainsi, de mieux contrôler la qualité des produits et d’assurer une meilleure réactivité face aux besoins des clients. En 2009, le groupe a fermé ses usines de Baborowo et de Brzesko. 118 employés ont été licenciés. En janvier 2010, l’unité de production à Łobza a également été fermée (40 licenciements). Fin mai, l’unité de fabrication d’aliment pour animaux domestiques, Provimi Pet Food Polska, sera délocalisée en République Tchèque pour des raisons économiques.
Source : IFIP d’après sources nationales

Pologne : Cargill consolide face à la baisse de production de porcs (11 Mai 2010)

En raison de la réduction significative du nombre de porcs produits en 2008 et en 2009, Cargill Pologne a fortement restructuré son industrie d’aliment de bétail. Malgré la volatilité du marché du porc polonais, l’entreprise table sur de bonnes perspectives. La priorité est d'assurer la sécurité et l'efficacité de la production dans toutes les usines du groupe.
Source : IFIP d’après portalspozywczy.pl

Pologne : De Heus renforce sa position (11 Mai 2010)

Après la modernisation de l’usine à Łomża, la firme familiale néerlandaise De Heus est devenue le deuxième fabricant d’aliment de bétail en Pologne. L’outil a une capacité d'environ 240 000 tonnes d'aliments par an. Présente en Pologne depuis 1990, De Heus possède six unités de fabrication d’aliment dont la production totale s’élève à 730 000 tonnes par an. L’entreprise est aussi présente en Egypte, en Ethiopie, en Afrique du Sud, au Vietnam et en Chine.
Source : IFIP d’après sources nationales

Pologne : importantes restructurations chez PKM Duda (26 Mars 2010)

En 2009, le troisième abatteur polonais, PKM Duda, a enregistré une perte de 191 millions de Zlotys sur un CA de 1,58 milliard de Zlotys. Les banques ont accepté de sauver l’entreprise à condition de mettre en place un plan de restructuration : en 1 an et demi, 30 entreprises de Pologne et d’Ukraine devront être réorganisées. Le groupe y emploie 2 500 personnes. Il ne conservera vraisemblablement qu’une quinzaine d’unités en Pologne, la branche ukrainienne sera probablement vendue. De plus, PKM Duda doit regagner la confiance des investisseurs, mais aussi des fournisseurs de porcs. La concurrence est importante : en Pologne, l’entreprise Pini Polonia va prochainement ouvrir un nouvel abattoir dans sa propre zone de collecte…
Source : IFIP d'après presse polonaise

Roumanie : Smithfield prévoit une croissance modérée en 2010 (22 Mars 2010)

En 2010, Smithfield Roumanie souhaite développer de près de 10% sa production de porcs et d’abattage/découpe/transformation. La chaîne d’abattage atteint une vitesse de 600 porcs à l’heure. En 2009, 18 millions d’euros ont été investis pour construire de nouvelles unités d’engraissement et 22 millions d’euros pour financer 12 sites de naissage. Le groupe compte actuellement 50 000 truies et 850 000 places d’engraissement en Roumanie, ainsi que 2 usines d’aliment.
Source : IFIP d’après TopAgrar

Brésil : encore des reprises (22 Mars 2010)

Le brésilien JBS, premier groupe mondial de viande, présent dans les secteurs bovin, porcin et de la volaille, reprend l’entreprise australienne Rockdale Beef aux entreprises japonaises Itoham Foods et Mitsubishi Trading. De son côté, Mafrig, deuxième groupe brésilien de la viande, négocie la reprise de son concurrent national Minerva.
Source : IFIP d’après Vleesmagazine

Espagne : Cárnicas Vilaró en difficulté (22 Mars 2010)

Le premier exportateur espagnol de viande fraîche de porc éprouve des difficultés conjoncturelles : des concours bancaires viennent de lui être retirés. C’est une conséquence de la crise économique et financière qui touche durement le pays, mais c’est aussi le résultat de besoins financiers élevés suite à la reprise en 2008 de l’abattoir de Primayor à Mollerusa (près de Lérida). L’activité de découpe va y être momentanément arrêtée et rapatriée dans l’atelier principal du groupe à Sils, près de Gérone. On peut y voir une des premières manifestations des difficultés de l’abattage en Espagne et l’explication de la chute de presque 5 centimes d’euros de la cotation de Mercolerida en 3ème semaine de mars. Cárnicas Vilaró représente un débouché de 25 000 à 30 000 porcs abattus par semaine.
Source : IFIP d’après La Mañana et Boletín de Mercolleida

Danemark : restructuration suite… (22 Mars 2010)

Dans le cadre du plan de réduction des coûts, DC-Futur, la direction de Danish Crown procède maintenant au licenciement de 600 personnes. Le syndicat ouvrier NNF n’a pas accepté le gel des salaires. De nouveaux licenciements ne sont pas exclus. Ainsi davantage d’activités d’abattage-découpe vont sans doute être délocalisées en Allemagne.
Source : IFIP d’après Maskinbladet

Rapprochement des groupes SARIA et Teeuwissen (10 Mars 2010)

Le groupe Saria, basé à Selm en Allemagne, et le groupe Teeuwissen, basé à Cuijk aux Pays-Bas, s’associent pour développer leurs activités dans la valorisation industrielle des produits de la biomasse,en particulier la collecte et le traitement des coproduits animaux. Saria détient désormais 25% de Teeuwissen. Il fait partie du groupe allemand Rethmann et emploie 4 000 personnes dans 9 pays européens dont la France avec sa filiale Saria Industries. Ces deux entreprises sont présentes sur de nombreux marchés mondiaux. Le groupe Teeuwissen emploie 3 100 personnes. Début mars 2010, il est devenu majoritaire dans les entreprises allemandes NWT GmbH et CT GmbH. NWT GmbH est spécialisé dans l’élaboration et l’emballage de co-produits. CT GmbH fournit des services logistiques.
Source : IFIP d’après Teeuwissen

Russie : nouveau cas de peste africaine (03 Mars 2010)

Depuis plus de deux ans, la Russie est régulièrement confrontée à de nouvelles contaminations de Peste Porcine Africaine. La dernière en date a été détectée dans la région de Rostov, proche de Gukovo, à 5 km de la frontière ukrainienne. Il n’existe pas de vaccin pour cette maladie, hautement contagieuse.
Source : IFIP d’après Agrarisch Dagblad

Danemark : résultats de Jutland Meat (03 Mars 2010)

Au Danemark, l’abatteur Jutland Meat A/S a augmenté son bénéfice brut, passant de 5 millions d’euros à 5,8 millions d’euros sur l’exercice 2008/2009. En revanche, le résultat d'exploitation a diminué de 100 000 euros pour s’établir à 1,3 million d’euros. En 2005, Danish Crown avait cédé l’abattoir de la ville de Struer à Frans Stortelder, fondateur de Jutland Meat, sous la pression des autorités de concurrence et avec quelques règles de transition. Après l’exercice 2008/2009, les entreprises seront débarrassées de leurs obligations mutuelles. Ainsi, Jutland Meat espère augmenter son chiffre d’affaires de 40% (à 67 millions d’euros pour l’exercice 2008/2009). La capacité de l'abattoir de Struer est de 14 000 porcs par semaine, soit 700 000 porcs par an.
Source : IFIP d’après Maskinbladet

Brésil : forte progression de Casino (03 Mars 2010)

Pao de Açucar, la filiale de Casino au Brésil, a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires de plus de 23 milliards de Réais (1 R$ = 0,36 euros en 2009), soit une hausse annuelle de 4,5%. Le résultat net s’est établi à 592 millions R$, en progression de 127%. L’activité au Brésil contribue aux bons résultats de Casino à l’international en 2009 (+ 6,7%).
Source : IFIP d’après presse professionnelle

Allemagne : Tönnies a dépassé 13 millions de porcs en 2009 (26 Février 2010)

En 2009, l’activité du principal abatteur allemand, Tönnies Fleisch, est passée à 13,2 millions de porcs, soit 23% des abattages du pays. L’opérateur abat aussi 300 000 bovins. Le chiffre d’affaires atteint 4 milliards d’euros. La moitié des volumes environ est exportée.
Source : IFIP d’après TopAgrar

Pays-Bas : Vion perd en parts de marché (26 Février 2010)

En 2009, les abattages néerlandais de porcs ont atteint 14,1 millions de porcs, en baisse de 240 000 têtes par rapport à 2008. Vion, le principal abatteur, a réduit son activité de 8,2 millions de porcs à 7,6 millions. Sa part de marché recule ainsi à 54% du total national. Loin derrière, le second abatteur néerlandais, Van Rooi, a abattu 1,4 million de porcs en 2009, en croissance de 23% en un an. Les autres grands abatteurs sont : Compaxo, 1,4 million de porcs ; Hilckmann, 1,3 million ;Westfort, 1 million, Gosschalk ; 0,7 million.
Source : IFIP d’après Vleesmagazine

Royaume-Uni : introduction d’un code d’étiquetage de pays d'origine pour le porc et les produits du porc. (25 Février 2010)

Les chaînes de distribution britanniques ont adopté un Code volontaire qui vise à donner une information claire et sans ambiguïté sur le pays d'origine sur les emballages de viande de porc, le bacon et le jambon. Lancé depuis le 23 février, le code a été élaboré par un groupe de travail, présidé par M. Jim Fitzpatrick, Ministre de l'alimentation et l'agriculture. Y étaient représentés toutes les parties prenantes de la filière, détaillants, sociétés de services alimentaires, consommateurs, abatteurs/transformateurs, organisations professionnelles, le gouvernement et ses organismes. Les entreprises adhérentes au nouveau code sont engagées à fournir des informations claires telles que «Produit au Royaume-Uni utilisant le porc du pays X.» Les enseignes participantes sont Asda, Baxter Storey, Marks and Spencer, Morrison, Sainsbury's, Tesco, The Co-operative, Waitrose et Whitbread.
Source : IFIP d’après BPEX

Carrefour ferme des magasins en Belgique (25 Février 2010)

Perdant des parts de marché face à la concurrence de Colruyt et Delhaize, le groupe Carrefour a l’intention de supprimer 21 points de vente en Belgique, sur les 630 qu’il exploite (enseignes Carrefour, Carrefour Express et GB). Une partie des magasins pourraient être repris par un distributeur belge, Mestdagh, qui gère l’enseigne Champion en Belgique. En 2007, Carrefour avait déjà supprimé 16 magasins dans le pays.
Source : d’après la Libre Belgique

Thaïlande : investissements dans le secteur porcin (15 Février 2010)

L’interprofession porcine thaïlandaise a obtenu un budget d’environ 32 millions d’euros pour développer la production porcine nationale d’ici 2014. L’amélioration de la situation sanitaire est prioritaire. La Thaïlande prévoit de produire 17,6 millions de porcs en 2010. Les échanges, avec les pays voisins surtout, devraient atteindre 500 000 porcs vivants et 16 000 tonnes de viande.
Source : IFIP d’après Asian Agribusiness, écho-PORC

Russie : Charoen Pokphand renforce sa présence (15 Février 2010)

L’entreprise thaïlandaise Charoen Pokphand Foods (CPF) projette d’investir 15 milliards de roubles (soit environ 350 millions d’euros) en Russie. Deux complexes seront mis en service en mai 2010 (un site de multiplication de 2400 truies et un site d'engraissement de 28 000 porcs). Ils s’ajouteront à une usine d’aliment, à des élevages de porcs et à un abattoir déjà présents dans le pays. De plus, le groupe va bientôt démarrer la construction de deux autres élevages de porcs, dans la région de Kaluga. L’objectif est de produire 1 million de porcs en Russie en 2013, se plaçant ainsi parmi les principaux opérateurs. CPF souhaite aussi lancer sa propre chaîne de distribution au détail en Russie.
Source : IFIP d’après Asian Agribusiness, PigProgress

Pays-Bas : fusion entre Cehave-Landbouwbelang et Agrifirm en perspective (15 Février 2010)

Selon une étude réalisée conjointement par les deux coopératives néerlandaises Cehave-Landbouwbelang et Agrifirm, leur fusion permettrait d’économiser 20 millions d’euros par an : réduction des coûts de gestion et d’approvisionnement et un renforcement de l’innovation. Ainsi, la première année, les coûts de la fusion seraient inférieurs aux avantages d’une telle opération. Une décision sera prise fin mars. Cehave Landbouwbelang est une coopérative de 6 000 membres environ, active dans les domaines de l'alimentation animale et des équipements, présente aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en Hongrie, en Pologne et en Chine et dans le monde pour l'exportation. Avec plus de 2 100 employés, elle réalise un chiffre d'affaires annuel de 1,2 milliard d’euros. Agrifirm est une coopérative de 15 000 membres de la production végétale et animale, aux Pays-Bas et en Allemagne. Agrifirm emploie 1 050 personnes et réalise un chiffre d'affaires de plus de 900 millions d’euros par an.
Source : IFIP d’après Cehave-Landbouwbelang

Australie : Burrangong Meat Processors a fermé (15 Février 2010)

L’entreprise Burrangong Meat Processors vient de fermer ses portes début février. Avec une activité estimée à 350 000 porcs par an, elle faisait partie des principaux opérateurs de porcs en Australie. Sont en cause, les réductions d’approvisionnement ainsi que la force du dollar australien, en particulier ces derniers mois : les importations ont été plus compétitives et les exportations sur les marchés asiatiques ont été pénalisées. Le secteur bovin rencontre les mêmes problèmes et est également confronté aux fermetures de sites tels que Killarney Abattoir et Pittsworth Food Processors. International
Source : IFIP d’après ABC Rural, Meat

Danemark : Danish Crown pourrait délocaliser l’abattage en Allemagne (15 Février 2010)

Après des fermetures d’outils en 2009, Danish Crown souffre toujours de coûts trop élevés par rapport à ses concurrents, dont l’Allemagne en particulier. La direction de Danish Crown souhaite réduire les coûts de main d’œuvre de 20% et menace de délocaliser l’abattage et la découpe en Allemagne si aucune solution n’est trouvée.
Source : IFIP d’après Danish Crown, Maskinbladet

Pologne : construction d'un nouvel abattoir (10 Février 2010)

En Pologne, la société Pini Polonia, d’origine italienne, est en train de construire un abattoir à Kutno (entre Poznan et Varsovie) d’une capacité d’abattage de 8000 à 12000 porcs par jour. Contesté dans un premier temps par les habitants, l’opportunité économique d’une telle structure a poussé la municipalité à donner son accord : 800 postes seront directement créés, pour des femmes essentiellement.
Source : IFIP d’après la presse polonaise

Allemagne : le Hard Discount a souffert en 2009 (10 Février 2010)

Très présentes Outre-Rhin, en 2009, les enseignes de hard discount ont souffert des effets de la crise financière. Selon GFK, leur part de marché sur le commerce alimentaire a stagné pour la première fois depuis 50 ans, à 44,6% (contre seulement 14% en France, selon TNS). Les difficultés pourraient s’expliquer par la forte concurrence que se livrent les distributeurs allemands sur les prix. Parmi les principales enseignes, Aldi a ainsi vu sa part de marché s’éroder de 19 à 18,4% entre 2008 et 2009, tandis que Lidl a stagné (9,8%).
Source : IFIP d’après Wirtschafts Woche

Pologne : vers une viande porc de qualité (10 Février 2010)

En décembre dernier, le Système de Qualité de la Viande de Porc (PQS) a été entériné par le Ministre de l’Agriculture polonais. Il s’agit d’un cahier des charges réalisé pour développer une production de viande de porc de qualité afin de mieux répondre à la demande des transformateurs et des consommateurs. Applicable à tous les maillons de la filière, le système garantie la traçabilité des animaux grâce à une méthode d’identification. La certification est confiée à un organisme indépendant. Créé par Polsus et Polskie Mieso, le système PQS accentuera le lien entre producteurs et transformateurs ; certains y voient d’ailleurs les prémices d’un esprit filière jusqu’alors inexistant en Pologne.
Source : IFIP d’après la presse polonaise

Bulgarie : Boni-Holding obtient un nouveau prêt (08 Février 2010)

La BERD (Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement) a accordé un nouveau prêt de 6,5 millions d’euros à Boni Holding, la principale compagnie de transformation de viande de porc en Bulgarie. Ce financement aidera l'entreprise à finaliser la remise en état des élevages de porcs et d'appliquer des mesures d'efficacité énergétique dans ses installations d’abattage découpe et transformation. Déjà en 2006, Boni Holding avait obtenu un prêt de 15 millions d’euros.
Source : Source : IFIP d’après BERD

Espagne : Frigorificos Costa Brava mise sur le Royaume-Uni (08 Février 2010)

Un des principaux fournisseurs des chaînes espagnoles de distribution, l’entreprise Frigorficos Costa Brava souhaite augmenter sa présence au Royaume-Uni. Actuellement, l’entreprise vend 80 tonnes par semaine de viande de porc (longes, jambons et poitrines) sur ce marché. Sa meilleure connaissance des spécifications et des exigences de ses clients britanniques devrait lui permettre de doubler ses volumes au cours de l’année.
Source : IFIP d’après Meat International

Pages