Brèves économiques internationales

Cette veille économique est structurée par pays et par date, elle traite des actualités des entreprises, échanges, réglementation... et toute information influant la compétitivité des filières porcines.

Face à la concurrence, les opérateurs français ont besoin de connaître les évolutions qui touchent les pays producteurs de porc et d'en mesurer les conséquences.

Rechercher une brève internationale

Russie : reprise de la discussion sur les quotas à l’importation de la viande (08 Septembre 2009)

Pour l’année prochaine, la Russie a prévu d'augmenter les quotas pour les importations de la viande bovine de 100 000 tonnes pour s’établir à 550 000 tonnes. Les quotas de porc pourraient être réduits à 500 000 tonnes (baisse de 32 000 tonnes) et ceux de volaille diminueraient de 100 000 tonnes, à 850 000 tonnes.
Source : Source : ThePigSite

Etats-Unis : JBS entre dans la volaille (08 Septembre 2009)

L’entreprise brésilienne JBS a l’intention de reprendre Pilgrim's Pride, en difficultés financières, et entre ainsi dans le secteur de la volaille. Les autorités de la concurrence doivent encore donner leur accord. Ainsi, aux Etats-Unis, JBS deviendrait le 2ème opérateur de volaille après Tyson, avec environ 18% du marché. JBS est déjà le 3ème plus grand acteur de viande bovine, derrière Tyson et Cargill, et le troisième plus grand opérateur de porc, derrière Smithfield et Tyson. A l’échelle mondiale, JBS est la première entreprise de viande bovine et conforte sa position à la première place toutes viandes.
Source : Source : Reuters

Etats-Unis : achat public de viande de porc (08 Septembre 2009)

L’USDA soutient le secteur porcin avec l’achat de viande et de produits de porc à hauteur de 31 millions de dollars. Les marchandises seront redistribuées dans le cadre du programme national d’aide alimentaire. Depuis le début de l’année, au total, les interventions de l’USDA d’achat public de viande et produits de porc s’élèvent à 151 millions de dollars environ.
Source : Source : Meat International

Danemark : Tulip ferme une usine de production (08 Septembre 2009)

Dans le cadre de « DC Future », programme de restructuration et de réduction des coûts, Tulip, la division de transformation de Danish Crown, ferme l’usine à Borup au Danemark. Tulip conservera ses six unités de production au Danemark, deux en Allemagne et celui de Suède.
Source : Source : Danish Crown

Espagne/Portugal : Nutreco reprend les usines d’aliment de Cargill (24 Août 2009)

L’entreprise néerlandaise Nutreco projette de reprendre les douze unités de production d’aliment de bétail de Cargill en Espagne et au Portugal. Le montant de la transaction est de 40 millions d’euros. Les autorités de concurrence européennes doivent encore donner leur accord. En Espagne, le groupe Nutreco est présent avec les entreprises Nanta et Agrovic.
Source : IFIP d’après Financieel Management

Vietnam : projet de construction d’un nouvel abattoir (24 Août 2009)

Au Vietnam, dans la province de Long An, Vissan Co. Ltd a obtenu l’autorisation de construire le plus gros complexe d’abattage de porcs, de bovins et de volailles du pays sur un site de 22 ha. La production avoisinera 360 porcs, 35 bovins et de 2 000 poules par heure. Les viandes seront transformées sur place.
Source : IFIP d’après PigProgress

Canada : le cheptel porcin poursuit son recul (24 Août 2009)

En juillet dernier, le cheptel canadien a reculé à 12,1 millions de têtes, en baisse de 7% par rapport à juillet 2008. Le nombre de truies a baissé de 4,4% en un an. Les principales provinces de production, Québec et Ontario résistent relativement bien, respectivement en baisse de -1et - 2,5%. Au Saskatchewan, le nombre de truies recule de 22%, passant de 120 000 à 93 000 têtes. L’Alberta a perdu 5% des reproducteurs en un an et le Manitoba 3%.
Source : IFIP d’après StatCan

Etats-Unis : les organisations professionnelles appellent à l’aide (24 Août 2009)

Plusieurs organisations de producteurs de porcs américains (Producers Livestock Marketing Association, National Farmers Organization et Allied Producers Cooperative) estiment que le cheptel de truies doit reculer de 10% pour permettre aux producteurs de renouer avec des bénéfices. De lourdes pertes se sont accumulées depuis deux ans. Actuellement, les producteurs perdent 30 dollars par porc. Selon les prévisions, elles dépasseraient les 50 dollars à l’automne prochain. Ces derniers mois, la consommation américaine est en baisse et les exportations ont fortement chutées comparées à la même période de 2008. Ces organisations demandent à l’USDA d’étudier l’effet économique d’un programme de rachat public de 500 0000 reproducteurs avec un budget de 200 millions de dollars, soit 400 dollars par truies.
Source : IFIP d’après NFO

Royaume-Uni : Vion développe sa filiale Key Country Foods (24 Août 2009)

Après les fermetures de plusieurs sites de production au Royaume-Uni, Vion crée 120 emplois dans les deux sites de sa filiale britannique Key Country Foods. Les deux sites regrouperont 700 employés.
Source : IFIP d’après Meat and Meal

Canada : le gouvernement apporte 92 millions de dollars au secteur porcin (24 Août 2009)

Le gouvernement canadien va soutenir le secteur porcin avec un budget de 92 millions de dollars, dont 75 destinés à financer la cessation d’activité volontaire des producteurs de porcs. Le montant de l’indemnité sera variable selon la situation du marché et la taille de l’élevage du participant. Les 17 millions de dollars restants sont alloués aux institutions financières pour faciliter l’accès aux crédits, dont le gouvernement se porte garant en cas de non-paiement et pour participer au financement des restructurations des entreprises de l’aval de la filière.
Source : IFIP d’après La Terre

Etats-Unis : Tyson réduit son cheptel de truies (16 Juillet 2009)

Après une diminution en cours de 3% chez Smithfield Foods, Tyson Foods va réduire ses effectifs de truies de 20 000 têtes. La faible rentabilité de la production qui dure depuis trop longtemps, et la baisse de la consommation sont à l’origine de cette décision. Le nombre de reproducteurs passera ainsi de 70 000 à 50 000 têtes. Cinq élevages seront vendus dans l’Arkansas et le Missouri, situés trop loin des abattoirs du groupe.
Source : IFIP d’après PigProgress

Brésil : Marfrig entre dans la dinde (07 Juillet 2009)

Marfrig continue sa diversification. La société vient de reprendre les activités de dinde du Groupe DOUX Francosul au Brésil, pour un montant total de 65 millions de dollars. Le transfert comprend un couvoir, une usine d’aliment, 4 fermes, avec 1 million d'animaux de boucherie et 50 000 animaux pour la reproduction, et un abattoir dans la ville de Caxias do Sul (RS) d’une capacité journalière de 30 000 dindes. Marfrig a également repris les contrats de 300 producteurs intégrés.
Source : Source : IFIP d’après Marfrig

Sadia se sépare de son outil en Russie (07 Juillet 2009)

En Russie, l’entreprise brésilienne Sadia a cédé la totalité de ses parts, 60% de l’usine de transformation de viandes de porc et de poulet, à son partenaire russe, Miratorg. L'outil, situé à Kaliningrad, a été inauguré en décembre 2008. La vente, qui s’est élevée à 77,5 millions de dollars, a été décidée pour récupérer des liquidités après les fortes pertes dues à des spéculations monétaires. Les négociations de fusion entre Sadia et Perdigão, qui ont abouti à la création du groupe Brasil Foods, avaient retardé la concrétisation de la vente. Le groupe Miratorg, déjà distributeur des produits exportés par Sadia, maintiendra probablement les marques de Sadia sous licence.
Source : Source : IFIP d’après O Estado de São Paulo

Allemagne : Toennies reprend un abattoir de bovins (07 Juillet 2009)

Toennies Fleisch, le premier abatteur allemand de porcs, poursuit le développement de sa branche bovine avec la reprise de l’abattoir Jade à Wilhelmshaven, situé une cinquantaine de km au nord de Brème. Toennies a acquis les parts du Groupe Vosding. La ville de Wilhelmshaven, qui détient les 60% restant de l’outil, a donné son accord. L’activité passe à 1200 têtes en 4 jours d’abattage par semaine, contre 2 jours auparavant.
Source : Source : IFIP d’après NWZonline

Russie : création d’une fédération de grands producteurs de porcs (07 Juillet 2009)

En Russie, les grands producteurs de porcs se sont fédérés pour défendre leurs intérêts économiques dans une Union nationale des producteurs de porcs. Actuellement, ces grands complexes agricoles représentent environ un quart de la production porcine nationale. En 2008, leur développement était de 8% en un an, croissance qui se maintiendrait en 2009… En Russie, plus de la moitié des porcs est encore détenue par des petites structures ou ménages agricoles.
Source : Source : IFIP d’après MeatRussia

Brésil : Marfrig va construire un abattoir dans le Mato Grosso (07 Juillet 2009)

Présent dans le secteur porcin depuis 2007, le Groupe Marfrig, l'une des plus grandes entreprises agro-alimentaire au Brésil, va construire une usine d’abattage découpe transformation de porcs dans l’État de Mato Grosso. L’outil sera dimensionné pour une activité annuelle de 750 000 porcs. Le montant de l’investissement s’élève à 128 millions de Real. La mairie de Rosario Oeste a mis à disposition une parcelle de 200 ha pour son implantation. De plus, le gouvernement de l'État de Mato Grosso donnera des avantages fiscaux. Pour assurer son approvisionnement, Marfrig développe ses élevages, passant de 12 500 à 22 000 truies.
Source : Source : IFIP d’après Marfrig

Pays-Bas : Vion obtient l’exclusivité chez le distributeur SPAR (17 Juin 2009)

À partir de juin 2009, Vion devient l’unique fournisseur de viande de bœuf et de porc de la chaîne de distribution néerlandaise SPAR. Interchicken fournira la volaille. Les activités de logistique de volaille, viandes et poisson seront regroupées dans l’entreprise DistriFresh. SPAR souhaite ainsi augmenter fortement la part des produits frais dans son chiffre d’affaire. L’assortiment deviendra plus large et devrait conduire à plus d’efficacité
Source : IFIP d’après Meat&Meal

Allemagne : Le marché à terme de Hanovre déménage à Francfort (17 Juin 2009)

En Allemagne, Eucomex AG a trouvé un successeur pour sa filiale Risk Management Exchange (RMX) à Hanovre, insolvable depuis longtemps. Le RMX exploite le marché à terme des porcs, des porcelets et des pommes de terre. A partir du 20 juillet 2009, Eurex, la bourse à terme internationale basée à Francfort, élargit son offre avec ces produits agricoles. Cette démarche s’inscrit dans sa stratégie de couvrir tous les secteurs de l’économie. Eurex a préparé son entrée dans ce segment, en menant des entretiens avec des acteurs du marché, surtout allemands et néerlandais, qui, selon lui, expriment un grand intérêt. Une extension vers d’autres produits dérivés de l’agriculture est prévue pour 2010.
Source : IFIP d’après Eurex

Royaume-Uni : Vion ferme une usine de saucisses à Shape (17 Juin 2009)

Depuis la reprise de Grampian, Vion poursuit sa restructuration au Royaume-Uni. Cette fois, l’entreprise ferme l’usine de fabrication de saucisses à Shape, sur la côte nord-ouest de l’Angleterre. La production sera transférée à Hull, dans le nord-est du pays. Une centaine d’emplois est menacée.
Source : IFIP d’après Meat&Meal

Pologne : Pini Polonia investit dans un abattoir (17 Juin 2009)

L’entreprise Pini Polonia, au capital italien et présente également en Hongrie, projette de construire le plus grand abattoir de porcs de Pologne. L’abattoir sera dimensionné pour 2 millions de porcs par an. Il emploiera 800 personnes. La mise en service est programmée en 2010. L’annonce crée des tensions dans le secteur de la viande en Pologne : on estime que les capacités d’abattage représentent déjà le double de l’offre de porcs.
Source : IFIP d'après Portalspozywczy

Pays Bas : Van Rooi Meat, fournisseur exclusif de Jumbo (17 Juin 2009)

Depuis le 15 juin, Van Rooi Meat est devenu l’unique fournisseur du distributeur au détail Jumbo. Ce dernier souhaite, comme Aldi et Lidl, cesser la vente de viande provenant de porcs castrés. Van Rooi Meat étudie les possibilités.
Source : IFIP d’après Meat&Meal

Brésil : les entreprises face à la contrainte de la déforestation (17 Juin 2009)

Greenpeace et le Ministério Pùblico Federal (MPF) du Brésil ont accusé onze abattoirs de bovins et plusieurs fermes bovines de participer à la déforestation de la région amazonienne. Le MPF a publié la liste de tous les abattoirs implantés dans la région, ainsi que de ceux qui achètent des bovins auprès des élevages de la région. Sur la liste figurent les abattoirs Bertin et Minerva, qui disposent d’autres sites dans le pays, ainsi que Vulcabras (fabricant de chaussures) et la chaîne de restauration Gran Sapore. En réponse, les trois principaux distributeurs brésiliens (Pão-de-açucar, Carrefour et Wal-Mart) ont arrêté les achats de viande en provenance de ces abattoirs. Ils réclament un audit indépendant, reconnu à l’échelle internationale, qui informe sur l’origine des produits. De plus, la Banque Mondiale exige le remboursement anticipé d’un prêt qu’elle a accordé à Bertin : il n’aurait pas respecté ses engagements de ne pas s’en servir pour des investissements en zone amazonienne
Source : IFIP d’après beefpoint.com.br

Canada : Stomp doit arrêter le naissage (17 Juin 2009)

Des difficultés financières contraignent l’entreprise canadienne Stomp Pork Farm (SPF), basée dans la province du Saskatchewan, à fermer prochainement ses maternités. En 2008, Stomp détenait encore 15 000 truies. Les porcelets étaient essentiellement transportés vers les États-Unis. Les bâtiments de naissage seront vidés dans les semaines à venir.
Source : IFIP d’après ECHO-porc

États-Unis : Smithfield, dans le rouge, réduit sa production (17 Juin 2009)

Au quatrième trimestre de son année fiscale, Smithfield Foods a subi une perte de 79 millions de dollars. Sur l’année fiscale 2008/09, la perte totale était de 190 millions de dollar. La restructuration en cours va se poursuivre. Ces derniers mois, Smithfield a déjà réduit ses effectifs de truies de 10 %. Dans les mois à venir, l’entreprise va encore les diminuer de 3 %
Source : IFIP, d’après Reuters

États-Unis : le numéro un américain, Pilgrim’s Pride, en difficulté (15 Mai 2009)

Le premier producteur de volailles aux Etats-Unis, Pilgrim’s Pride, est au bord de la faillite. L’entreprise produit un quart des poulets du total américain. Les coûts des matières premières et la chute de la demande sont à l’origine des difficultés financières. Le cours des actions de Tyson Foods, numéro 2 américain et de Smithfield Foods sont en hausse.
Source : IFIP d’après USA Today

États-Unis : Smithfield réorganise et ferme six outils (15 Mai 2009)

Le groupe Smithfield regroupe et réorganise en trois entités ses sept entreprises de production qui jusqu’alors avaient un fonctionnement autonome. Ces trois restants sont The Smithfield Packing Company, John Morrell & Co. et Farmland Foods. Elles intègreront Patrick Cudahy, Inc., Carando Foods, North Side Foods Corp. et Cumberland Gap Provision Co. Courant 2009, six établissements de production seront fermés et les activités transférées vers d’autres sites. Environ 1 800 emplois seront supprimés. Les activités d’exportation se concentreront toutes dans la division Smithfield Foods International Group.
Source : IFIP d’après Smithfield Foods

Allemagne : projet de recherche sur les verrats (30 Avril 2009)

Le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire allemand finance un projet visant à éliminer l’hormone responsable de l’odeur dans la viande des mâles entiers. Les travaux seront menés par la faculté d’agriculture de l’Université de Bonn. Le budget s’élève à 1,2 million d’euros. La recherche doit déterminer les responsables héréditaires de l’odeur des verrats et développer un « nez électronique » susceptible d’identifier l’odeur des verrats.
Source : IFIP d’après Top Agrar

Russie : De Heus acquiert Neokorm en Russie (30 Avril 2009)

De Heus, un fabricant néerlandais d’aliment pour le bétail, a engagé une joint venture avec MKorma en Russie pour exploiter l’entreprise Neokorm à Laginsk, dans la région de Vladimir, à environ 150 kilomètres à l’est de Moscou. La joint venture comprend les activités de fabrication d’aliment, des concentrés et des prémixes. De Heus développe une stratégie internationale, basée sur la production dans les pays cibles. Les produits seront commercialisés sous la marque Koudijs Mkorma. En février, De Heus a réalisé deux acquisitions au Vietnam, Indochine Feeds and PG Richfarm. En mars, il a acheté Zemědělské služby Běstovice a.s. (ZSB) à Chocen en République tchèque.
Source : IFIP d’après Pig Progress

Royaume-Uni : Vion ferme encore une usine (30 Avril 2009)

Depuis sa reprise du groupe Grampian, au milieu de l’année dernière, Vion poursuit sa restructuration en fermant l’usine de fabrication de bacon à Ashton-under-Lyne. La fermeture conduit au licenciement de 380 employés. Précédemment, Vion a annoncé des réorganisations et des licenciements dans les sites de Cambuslang, Malton et Haverhill. La production de bacon de Ashton-under-Lyne déménage à Malton et la découpe sera délocalisée à Scunthorpe.
Source : IFIP d’après Meat&Meal

Brésil : le secteur de la viande a déjà licencié 100 000 personnes (30 Avril 2009)

Suite à la crise financière et à la récession économique, les abattoirs brésiliens ont supprimé 100 000 emplois. Les vingt-et-une entreprises les plus importantes totalisent déjà plus de 50 000 licenciements. Sept d’entre elles se trouvent en grave difficulté financière. Le commerce reste difficile : malgré la petite reprise des exportations de bœuf au premier trimestre 2009 par rapport à la même période de 2008, les volumes restent inférieurs de 20 % à ceux de la même période de 2008.
Source : IFIP d’après ABIEC et Meat&Meal

Pages