APPLIS IFIP

Point de vue : Marges des éleveurs européens en hausse en 2023

Points de vue de l'IFIP

21/11/2023 11:37 | Place des marchés Il y a 7 mois et 19 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Saving

La hausse des prix perçus à l’échelle européenne en 2023 soulage les éleveurs de porcs. Les marges sur coût alimentaire des naisseurs-engraisseurs s’améliorent significativement.

Les marges sur coût alimentaire (1) des éleveurs naisseurs engraisseurs se redressent en 2023 sur les 9 premiers mois de l’année. En moyenne, sur les 5 pays étudiés ici, les marges ont plus que doublé : elles atteignent 2 570 €/truie en production/an, contre seulement 1 020 €/truie/an sur les neuf premiers mois de l’année 2022.

Ces bons résultats s’expliquent principalement par la très large hausse des prix perçus (2) qui atteignent courant 2023 des niveaux inédits : ils ont dépassé 2,5 €/kg carcasse en France, en Allemagne et en Espagne. Les élévations de prix au cours des neuf premiers mois de l’année ont atteint 22 % au Danemark, 29 % en France et jusqu’à 35 % aux Pays-Bas.

En parallèle, les prix de l’aliment restent relativement stables voire diminuent, parfois très fortement, comme en Allemagne (-16 %). Le prix danois continue d’augmenter légèrement (+4 %) probablement du fait de contrats qui s’étalent sur une durée de 6 mois et sont susceptibles de réagir avec retardement aux évolutions de prix des matières premières.

Prix de l’aliment supplémenté, sur les 9 premiers mois
En

Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous! Sinon abonnez-vous pour voir le contenu.

Se connecter / S’abonner

Auteur

Le Clerc

Ingénieure d’étude - Experte sur l'économie des élevages, des coûts et de la performance des élevages

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus