APPLIS IFIP
Apport d’azote, phosphore et potassium par les déchets organiques méthanisés. Comparaison de deux méthodes d’estimation des flux annuels

Apport d’azote, phosphore et potassium par les déchets organiques méthanisés. Comparaison de deux méthodes d’estimation des flux annuels

Ajouter à ma liste
Auteurs : Levasseur P, Cagnat E, Rugani A, Loussouarn A, Bonhomme S, Deplaude L
L’élevage s’achemine vers une agriculture de précision, cela concerne également les apports d’éléments fertilisants aux cultures sous forme de digestat. La fiabilité des méthodes de détermination des flux d’azote, phosphore et potassium se pose compte tenu de la diversité et de l’évolution des approvisionnements d’intrants au cours du temps, mais aussi des diffi cultés d’échantillonnage de matières hétérogènes, y compris des digestats. L’apport des co-substrats extérieurs au site d’exploitation pourrait par ailleurs s’avérer contraignant dans les zones à forte pression environnementale.

Fiche technique

Titre :

Apport d’azote, phosphore et potassium par les déchets organiques méthanisés. Comparaison de deux méthodes d’estimation des flux annuels

Date sortie / parution :

2016

Auteur

Levasseur

Ingénieur d’étude - Expert dans la gestion des effluents et la méthanisation

Quelques mots clés

Environnement Méthanisation
Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus