APPLIS IFIP

L’édito du mois de mars 2023

Articles de conjoncture

29/03/2023 18:36 | Place des marchés Il y a 1 an et 21 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Dsc 0040 (1)

En février, la filière porcine assiste à une accélération de la montée des prix du porc et des pièces de découpe, dans un contexte où les coûts liés à l’alimentation animale restent élevés et stables.

La décrue de l’offre en porc et des cheptels dans toute l’Europe participe à la croissance des prix et laisse entrevoir une poursuite de ces niveaux de prix dans les prochains mois. Cette situation met en exergue des enjeux majeurs : rentabilité aux différents stades de la filière, répercussion des coûts, maintien d’une compétitivité à l’international, équilibre entre prix et consommation, etc. Cette situation de marché apporte peu de visibilité pour l’ensemble des acteurs de la filière. L’équation semble de plus en plus difficile à résoudre pour les charcutiers-salaisonniers pris entre les coûts des matières premières et les difficultés à les répercuter aux distributeurs dans un contexte inflationniste qui rogne le pouvoir d’achat.

Ainsi, au lendemain de la clôture des négociations commerciales annuelles, l’équipe de rédaction vous propose un article synthétique pour mieux comprendre la loi Egalim et ses implications au maillon de l’élevage.

Auteur

Elisa Husson

Ingénieure d’études - Experte en charge de l’analyse des marchés du porc et du commerce international

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus