APPLIS IFIP
Observatoire des pH ultimes et du défaut «viande déstructurée» des jambons de porc abattus en France / Observatory on ultimate pH and the PSE-like ham defect in pigs slaughtered in France

Observatoire des pH ultimes et du défaut «viande déstructurée» des jambons de porc abattus en France / Observatory on ultimate pH and the PSE-like ham defect in pigs slaughtered in France

Ajouter à ma liste
Auteurs : Lhommeau T, Vautier A, Le Roux A
Les Cahiers de l'IFIP, 7(1), 25-33 - La revue R&D de la filière porcine française.
L’IFIP - Institut du porc a réalisé près de 25 000 mesures de pH et 10 000 notations du défaut déstructuré dans 5 entreprises du secteur abattage découpe au cours des saisons été et hiver de 2019. Ces cinq entreprises représentent environ 30% des porcs abattus en 2019 (zone Uniporc). Le niveau de pH moyen obtenu est de 5,69, avec un écart de type 0,16. La proportion de viandes normales (pH entre 5,6 et 6,0) est de 63 %, 32 % des viandes avaient des pH inférieurs à 5,6, et 5 % des pH supérieurs à 6,0. Nos données montrent une grande variabilité entre abattoirs ou entre jours de mesure pour un abattoir, ce qui suppose des marges de progression pour la filière. Nos résultats mettent en évidence une différence significative des résultats de pH entre les deux saisons étudiées et moyennés sur les 5 entreprises. Nous avons confirmé une meilleure qualité des viandes en saison hiver. La proportion moyenne dans l’étude de viandes touchées par le défaut déstructuré est de 19,3 %. Parmi les lots de jambons évalués, les lots triés pour une borne de tri de pH de 5,5 ou 5,6 présentaient des taux de viandes déstructurées de l’ordre de 15 à 17 %. Ce tri est donc peu efficace au regard des taux de viandes déstructurées de la population globale. En revanche, malgré le petit nombre de lots évalués, nous constatons qu’il y a un vrai apport de la sélection avec une borne de pH de 5,7 (7 à 9 % de viandes déstructurées), et que la sélection à une borne de pH de 5,8 n’apporte pas plus pour la sélection des jambons non déstructurés.

Fiche technique

Titre :

Observatoire des pH ultimes et du défaut «viande déstructurée» des jambons de porc abattus en France / Observatory on ultimate pH and the PSE-like ham defect in pigs slaughtered in France

Date sortie / parution :

2021

Titre de périodique :

LES CAHIERS DE L'IFIP

Auteurs

Lhommeau

Ingénieur d’étude - Expert sur les technologies de transformation des salaisons sèches

Vautier

Ingénieur d’étude - Expert sur la qualité technologique des viandes

Leroux

Ingénieur d’étude - Expert des bonnes pratiques d'hygiène et la maîtrise des process d'abattage-découpe

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus