Interface Web pour le contrôle des dangers chimiques et physiques dans les viandes porcines : PDC

 En 2015, financé par l’interprofession porcine INAPORC, l’IFIP a conçu PDC, une plateforme web pour la collecte, l’analyse et la diffusion des résultats des autocontrôles des entreprises, avec la mise au point de quelques outils d’interprétation personnalisée (carte de contrôle, comparaison statistique de prévalence en Salmonelles,…).

Au regard de l’intérêt porté par les entreprises d’abattage-découpe au site PDC (http://pdc.ifip.asso.fr), l’IFIP a développé une interface complémentaire pour la collecte et le traitement des analyses réalisées par les industriels concernant les dangers chimiques et physiques.

L’IFIP a développé un module qui permet aux entreprises d’abattage-découpe de porcs de saisir les résultats de leurs contrôles concernant les contaminants chimiques (métaux lourds, radionucléides, les résidus médicamenteux), les contaminants microbiologiques et les dangers physiques (corps étrangers). Annuellement, une synthèse des données collectées est réalisée. Ce module a été testé auprès d’entreprises d’abattage-découpe.

En 2018, une présentation à distance (Webinaire) a été organisée en collaboration avec les des représentants des abattoirs (CultureViande, FedeV, FNEAP). A l’issue de cette démonstration 'on line', les entreprises ont pu faire une demande à l’IFIP et leur compte a été étendu gratuitement à l’interface "dangers chimiques et physiques".

Grâce à cette base de données sur les dangers chimiques et physiques, les abatteurs-découpeurs de porc disposent d’un outil indispensable pour répondre tant aux Pouvoirs publics qu’aux différents maillons de la filière.

De plus, grâce à sa conception évolutive, l’outil permet de suivre les évolutions législatives ou les demandes complémentaires des industriels.

Contact : alain.leroux@ifip.asso.fr