APPLIS IFIP

Matières premières et aliment

Articles de conjoncture

10/11/2022 11:12 | Place des marchés Il y a 1 an et 11 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Meric Tuna Ce1ovmrzumq Unsplash

la géopolitique gouverne le marché

A la rentrée, les cours avaient entamé une décrue après les pics atteints au printemps à la suite du déclenchement du conflit russo-ukrainien. En octobre, les prix restent élevés et fluctuants en blé comme en maïs dépendant des prévisions de récolte, des risques climatiques ainsi que du contexte géopolitique.

Céréales

Blé : au cœur de la géopolitique

La suspension de la participation russe dans l’accord d’export de céréales par la mer Noire a de nouveau enflammé les cours fin octobre. Les marchés physiques réagissent fortement aux annonces géopolitiques alors que les bilans mondiaux sont déjà tendus. Environ 9 Mt de céréales ukrainiennes ont déjà été exportées depuis le début de l’accord fin juillet. De l’autre côté de l’Atlantique, c’est le blé argentin qui inquiète, de nouveau soumis à un important déficit hydrique alors que l’Australie est touchée par de fortes pluies, compromettant la fin du remplissage des grains. L’USDA n’a pour l’instant pas revu à la baisse son estimation de production mondiale, alors que ces matières devraient arriver sur les marchés en début d’année 2023.

Maïs : baisse de surface en Argentine

La sécheresse reste marquée en Argentine, la bourse des céréales de Buenos Aires a réduit son estimation de surface de maïs. Seulement 7,3 Mha sont attendus en maïs contre presque 8 Mha lors de la campagne précédente. Aux Etats-Unis, les pluies bénéfiques réhaussent le niveau d’eau du Mississippi, principale voie d’export de maïs de la Corn Belt. Les exportations physiques retrouvent une certaine fluidité. En France, FranceAgriMer estime les disponibilités suffisantes en maïs grain pour répondre aux besoins de l’alimentation animale malgré un recul de la collecte de 4 Mt par rapport à la campagne 2021/22.

Matières azotées

Soja : bonne récolte aux Etats-Unis

Les conditions climatiques aux Etats-Unis sont favorables à la récolte du soja qui est en avance par rapport aux campagnes précédentes. Les marchés s’attendent aussi à une excellente récolte en Amérique du Sud tirant les prix à la baisse. En effet, l’USDA a augmenté en octobre son estimation de la production brésilienne à 152 Mt, soit + 30 Mt par rapport à la moyenne quinquennale. Cela impacte les exports, 53 % des exportations mondiales de soja pourrait être brésiliennes. La Chine développe d’ailleurs son partenariat commercial pour diminuer sa dépendance au soja étatsunien.

Colza : léger recul des prix

Comme les céréales, le complexe oléagineux réagit à la suspension de l’accord d’exportation en mer Noire. Pour autant, les cours des tourteaux étaient à la baisse durant le mois d’octobre. L’arrivée de la récolte de canola canadien sur les marchés internationaux a permis une légère détente des prix de la graine de colza ainsi que des tourteaux. Les marchés restent attentifs à l’évolution des évènements climatiques liés à La Niña en Indonésie. Si la production locale de palmiers, soumis aux inondations, est réduite, la demande se reportera sur les graines européennes et américaines entraînant les cours à la hausse.

Prix mensuels

Octobre 2022Moyenne (€/t)% en 1 mois
Blé Eure et Loir323,9+ 0,5
Blé Ille et Vilaine338,9+ 1,2
Orge Eure-et-Loir292,7– 0,3
Maïs Eure-et-Loir333,8– 4,5
Maïs Ille et Vilaine349,7– 4,1
Pois Eure-et-Loir392,2+ 2,7
T. Soja Montoir559,8– 0,6
T. Colza Montoir377,3+ 1,9
T. Tournesol Lorient396,3+ 8,0
Graine colza 627,4+ 4,8
Son fin région Paris234,8+ 11,9
Aliment tous porcs1419– 0,2
Aliment IFIP1394– 0,3
Céréales : Majorations mensuelles comprises.
T. de Soja et T. de Colza : rapproché, Tournesol : rapproché, Aliment tous animaux dans les élevages NE estimé par la GTE
1 Données du mois précédent

Auteur

Leboulch

Ingénieure d'étude - Experte sur l'économie des marchés et des matières premières

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus