APPLIS IFIP

La mutagénèse hors du champ des OGM

Actualités

14/03/2023 14:45 | Place des marchés Il y a 6 mois et 28 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Medical Research

En février, la Cour de justice européenne a exclu de la réglementation OGM les plantes issues de techniques aléatoires de mutagénèse in vitro. La mutagenèse in vitro correspond à l’application de mutagènes physiques et/ou chimiques augmentant la fréquence de mutation du génome et ainsi accélérant la sélection de variétés végétales aux caractéristiques agronomiques favorables (adaptation climatique, rendement augmenté …).

En 2020, le Conseil d’Etat français avait initialement soumis les organismes obtenus par ces techniques à la réglementation OGM, directive aujourd’hui désavouée par l’Union européenne.

Le débat reste houleux au sujet des OGM, mais cette annonce peut être vu en accord avec la politique du Green Deal de l’UE, le développement de la culture de protéagineux adaptés aux conditions climatiques européennes et ainsi améliorer l’autosuffisance protéique.

La FEFAC, le syndicat européen des fabricants d’aliment du bétail, s’est prononcé en faveur de ces nouvelles technologies du génome dans le but de stimuler le potentiel de production de protéines végétales de l’UE et de sécuriser les sources de matières premières des fabricants.

Pour rappel, la production d’OGM est interdite sur le territoire de l’Union européenne mais l’incorporation dans l’alimentation animale est autorisée pour certains produits issus de l’importation.

 

Source : Commission européenne

Auteur

Leboulch

Ingénieure d'étude - Experte sur l'économie des marchés et des matières premières

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus