APPLIS IFIP

Production globale d’aliment pour bétail en recul en 2023

Actualités

21/05/2024 10:02 | Place des marchés Il y a 1 mois et 1 jour

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Dsc 4471

En 2023, la production globale d’aliment pour bétail s’est stabilisée, à – 0,01 % par rapport à 2022, d’après le groupe international Alltech, dont l’étude s’est portée sur les données issues de 142 pays et plus de 27 000 entreprises de fabrication.

Trois principaux facteurs expliqueraient la légère baisse : un gain d’efficacité dans l’utilisation des aliments, un ralentissement de la production de protéines animales et enfin une évolution des modes de consommation, conséquence de l’inflation et de nouvelles tendances alimentaires.

Après la filière bovin viande, c’est la filière porcine qui enregistre le plus fort recul en volume par rapport à 2022 avec -4,14 Mt (-1,3 %). Par zones de production, les tendances sont assez similaires. Seule l’Amérique Latine tire son épingle du jeu et voit son secteur de la fabrication d’aliment pour porc poursuivre sa croissance en 2023 à +2,4 %. La filière porcine sudaméricaine, en particulier brésilienne, est très compétitive notamment grâce à des coûts de production avantageux ce qui lui permet de poursuivre son développement. La situation est plus compliquée dans les autres régions productrices qui font face à de nombreux défis. L’Europe, deuxième producteur d’aliment pour porc derrière l’Asie-Pacifique, a vu sa production baisser le plus fortement en volume (-3,37 %), pour s’établir à 74,85 Mt. Parmi les raisons de ce recul, le renforcement des mesures environnementales dans certains pays (Danemark par exemple) ou encore la perte d’opportunités à l’export. L’Espagne, 1er producteur européen d’aliment pour porc, ne fait pas exception et sa production d’aliment a baissé de 1,08 Mt en un an. En Amérique du Nord, la demande en aliment a fléchi avec la contraction du cheptel truie, conséquence de marges négatives en élevage.

Source : Alltech

Auteur

Dsc 8680

Ingénieure d'études - Experte en charge de l’analyse de la conjoncture alimentation animale et matières premières

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus