APPLIS IFIP

Vers une prédiction précoce de la qualité de la viande de porc en abattoir grâce à la spectroscopie Raman

Actualités

04/07/2024 14:25 | Articles Il y a 2 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Fotosearch K34972773

Vient de paraître dans les Cahiers de l’Ifip, la revue de la R&D de la filière porcine française : « Amélioration de la robustesse de la prédiction précoce du pH ultime de la viande de porc par spectroscopie RAMAN sur chaîne d’abattage ».

En 2017, l’IFIP a réalisé des premiers essais de performance d’un spectroscope Raman pour prédire la qualité de la viande de porc (pH ultime et exsudat) sur des porcs abattus en France, en collaboration avec l’université de Bayreuth. Le prototype a confirmé son aptitude à être utilisé en abattoir. Ce second projet de l’IFIP vise à enrichir la base de données de 2017 en sélectionnant des carcasses avec des pH24 extrêmes. Une pression de sélection a été appliquée pour obtenir une population de calibration avec une forte variabilité. En effet, c’est un élément important pour pouvoir améliorer la précision des prédictions.

Cette étude a permis de développer des calibrations précises et robustes pour prédire le pH ultime des carcasses. Néanmoins, des modifications importantes du matériel seront nécessaires pour le rendre compatible avec les conditions de mesures en ligne en abattoir, notamment en termes de temps d’intégration du signal et de rapport signal/bruit.

« Amélioration de la robustesse de la prédiction précoce du pH ultime de la viande de porc par spectroscopie RAMAN sur chaîne d’abattage »
« Improving the robustness of early prediction of pork ultimate pH using Raman spectroscopy on the slaughter line »

Contact : antoine.vautier@ifip.asso.fr

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus