close
Recherche
APPLIS IFIP
Impact de l'âge au sevrage sur la santé digestive et les performances de croissance en post-sevrage

Impact de l'âge au sevrage sur la santé digestive et les performances de croissance en post-sevrage

Connectez-vous pour ajouter à votre liste

Auteurs : Corrégé I, Quiniou N, Gaudré D, Le Floch N

La réglementation européenne établissant les normes minimales relatives à la protection des porcs (Directive 2008/120/CE) recommande « qu’aucun porcelet ne doit être séparé de sa mère avant d’avoir atteint l’âge de 28 jours ». Pourtant, la pratique du sevrage à 21 jours d’âge s’est fortement développée en France ces dernières années (45 % des élevages de la base G3T de l’Ifip) pour répondre à des contraintes d’organisation et de conduite d’élevage, d’adéquation de la chaine de bâtiments mais également à des contraintes technico-économiques (productivité des truies). D’après Madec et al. (1), le sevrage à 28 jours d’âge est un facteur protecteur vis à vis de l’expression des pathologies digestives en post-sevrage. Cependant, peu de données récentes sont disponibles sur l’impact d’un sevrage réalisé plus tôt, à 21 jours en comparaison de 28 jours. L’objectif de cette étude est d’actualiser les connaissances sur l’incidence d’un sevrage des porcelets à 21 ou 28 jours d’âge sur la santé (mortalité, diarrhées) et les performances techniques des animaux pendant la période de post-sevrage.

Fiche technique

Titre :

Impact de l'âge au sevrage sur la santé digestive et les performances de croissance en post-sevrage

Date sortie / parution :

2021

Quelques mots clés

Porcelet
Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus