APPLIS IFIP
Les toxi-infections alimentaires collectives en France entre 2006 et 2008

Les toxi-infections alimentaires collectives en France entre 2006 et 2008

Ajouter à ma liste
Auteur : Corrégé I
Dans le contexte actuel où la sécurité des aliments est très présente, il paraît intéressant de reprendre dans cette synthèse les grandes lignes d’un article paru dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire de juillet 2010 relatifs aux foyers de toxi-infections alimentaires collectives (Tiac) déclarés en France entre 2006 et 2008. Parmi les Tiac à Salmonella, les aliments les plus fréquemment mis en cause sont les oeufs et les préparations à base d’oeufs peu cuits (41 %). Parmi les Tiac dues à l’entérotoxine staphylococcique, la consommation de plats cuisinés a été très fréquemment retrouvée. 75 % des Tiac à virus entériques pour lesquelles un aliment a été retrouvé ou suspecté, ont incriminé les coquillages. Ces résultats sont comparables à ceux des périodes précédemment étudiées. 46 % des foyers sont liés à une erreur dans la préparation ou un délai excessif entre la préparation et la consommation des aliments. Le non respect des températures (chaînes du chaud ou du froid) de conservation des aliments (43 %), l’équipement en cuisine inadéquat (34 % dont 61 % en restauration collective et 30 % en restauration familiale) sont les principaux facteurs contributifs identifiés lors de l’investigation de ces foyers.

Fiche technique

Titre :

Les toxi-infections alimentaires collectives en France entre 2006 et 2008

Date sortie / parution :

2010

Référence :

Techni Porc (FRA), 2010, V. 33, n° 5, septembre-octobre, p. 3-6, Techni Porc (FRA), 2010, V. 33, n° 5, septembre-octobre, p. 3-6

Auteur

Corrégé

Docteur Vétérinaire, DVM - Experte sur les problématiques de santé animal, hygiène et de biosécurité

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus