Races locales porcines et leurs systèmes de production : résultats du projet européen Treasure

Dans le projet européen TREASURE qui se termine, 20 races locales porcines européennes ont été étudiées dans leurs systèmes de production spécifiques. Parmi elles, la race Gascon et, dans une moindre mesure, la race Basque.
Une réunion de clôture a été organisée par l’IFIP et l’INRA fin janvier pour restituer à la filière Noir de Bigorre qui valorise la race Gascon, les résultats des différents travaux réalisés avec leur contribution. 

L’expérimentation menée par l’INRA et l’IFIP sur la race Gascon a montré l’impact de la saison de finition des animaux sur la qualité de la viande. La viande des porcs abattus au printemps et à l’automne présente un pH ultime plus élevé (longe et jambon), une couleur plus rouge et moins claire (longe) et une teneur en lipides intramusculaires plus élevée (jambon) que pour les abattages d’hiver. En outre, un effet favorable du pâturage sur les teneurs en acides gras polyinsaturés et en vitamine E de la viande a été observé. Des leviers d’amélioration de la conduite alimentaire ont été mis en évidence pour réduire le gaspillage et l’impact environnemental. Une étude menée auprès de consommateurs souligne leur attachement aux produits issus de race locale et l’excellente appréciation de son produit phare, le jambon AOP Noir de Bigorre affiné 24 mois.

Sur le volet génétique, les premières analyses de données de génotypage et de séquençage mettent en évidence l’origine commune des races Basque et Gascon et leur diversité génétique plutôt faible. Une diversité à exploiter existe au niveau des gènes associés à la qualité de viande.
Pour encourager le recueil de phénotypes utilisables en sélection, une base de données et un site web traduit en 6 langues ont été développés sous la responsabilité de l’IFIP. Les filières de races locales disposent désormais d’outils pour recueillir en routine et de façon standardisée des performances de croissance, de carcasse et de qualité de viande.

Le projet a donné une vision globale des caractéristiques des races locales, de leurs filières de production, des attentes des consommateurs et des pistes de stratégies marketing. Un ouvrage en accès libre synthétise les données de la littérature disponibles sur ces races (https://www.intechopen.com/books/european-local-pig-breeds-diversity-and-performance-a-study-of-project-treasure). Un chapitre du livre est consacré à chacune d’elles.

Une session des JRP 2019 était également dédiée au projet : cliquez ici et voir ci-contre quelques résultats présentés aux 51e Journées de la Recherche Porcine sous forme de résumés ou posters

Contact Projet Treasure : marie-jose.mercat@ifip.asso.fr - Contact suivi des races locales françaises : herveline.lenoir@ifip.asso.fr