APPLIS IFIP

Italie : les charcutiers-salaisonniers en difficulté

Actualités

07/09/2023 14:18 | Place des marchés Il y a 3 mois et 3 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Italie

Entre 2021 et 2022, la production de charcuterie italienne s’est rétractée sous l’effet de la baisse de la demande intérieure et extérieure. Le jambon cuit représente près de 25,4 % de la production de charcuterie et le jambon sec 24,4 %. Les premiers cas de FPA en janvier 2022 ont fait chuter la demande extérieure. L’inflation et la hausse des coûts de production des charcutiers se sont également répercutées sur les prix des produits. En 2023, la situation ne semble pas s’améliorer.

La production italienne de produits carnés en conserve s’est réduite à 1,393 Mt en 2022 (- 2,8 % sur un an), mais son chiffre d’affaires a augmenté à 8 964 M€ en 2022 (+ 2,2 %). De même, la production italienne de charcuterie a baissé à 1,143 Mt en 2022 (- 2,2 % sur un an) et son chiffre d’affaires a progressé à 8 522 M€ en 2022 (+ 1,2 %). Les augmentations des chiffres d’affaires sont le résultat de la hausse des coûts de production, répercutée sur les prix de vente des produits.

Production de charcuterie en Italie entre 2020 et 2022 (milliers de

Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous! Sinon abonnez-vous pour voir le contenu.

Se connecter / S’abonner

Auteur

Rouault

Ingénieur agroéconomiste - Expert en charge de la veille internationale sur l’aval de la filière porcine

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus