APPLIS IFIP

Matières premières : des évolutions de prix face aux vents contraires

Articles de conjoncture, Vidéos

05/12/2023 09:08 | Place des marchés Il y a 2 mois et 25 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Meric Tuna Ce1ovmrzumq Unsplash

Les marchés des matières premières ont connu peu de changements ces dernières semaines. Faute d’éléments haussiers majeurs, les cours des céréales évoluent toujours à la baisse alors que les prix des tourteaux sont quant à eux en hausse.

Céréales : la baisse se poursuit

En novembre, les facteurs de baisse des cours ont dominé les marchés, permettant aux céréales de franchir le seuil de 200 €/T.

En effet, le marché du blé rencontre des éléments baissiers majeurs : une faible demande notamment en provenance d’Europe, une forte concurrence avec les origines mer Noire et une importante disponibilité des grains sur la scène internationale, accentuée par une révision à la hausse de la production étatsunienne dans le dernier rapport de l’USDA. Les blés européens sont, de surcroit, pénalisés par le renforcement de l’euro face au dollar et peinent à trouver des débouchés à l’export. Ces facteurs générateurs de détente des cours rencontrent peu d’opposition. Toutefois, l’état des stocks finaux, la dégradation des conditions climatiques au Brésil ces dernières semaines et les difficultés de semis en Europe ont limité le mouvement de recul. D’après FranceAgriMer, seuls 74 % des semis étaient réalisés au 24 novembre en France (contre 98 % l’an dernier à la même date). Les semis achevés au-delà de la mi-novembre présentent de réels risques en termes de rendement et la prochaine récolte pourrait en être affectée.

Le maïs a lui aussi évolué dans un contexte baissier, sans pour autant marquer un franc recul sur les marchés à terme. Alors que les moissons touchent à leur fin dans l’hémisphère nord et que les semis ont débuté en Amérique du Sud, la production pour cette campagne s’annonce excellente. Malgré des conditions peu favorables observées sur la Corn Belt cet été, la production étatsunienne devrait s’établir à

Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous.

Se connecter

Auteur

Dsc 8680

Ingénieure d'études - Experte en charge de l’analyse de la conjoncture alimentation animale et matières premières

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus