APPLIS IFIP

Point de vue : l’administration Biden renforce la concurrence entre abattoirs

Points de vue de l'IFIP

23/04/2024 14:42 | Place des marchés Il y a 2 mois et 19 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Usa

Aux Etats-Unis, l’administration Biden-Harris a renforcé la loi encadrant les pratiques d’achat entre abattoirs et éleveurs, afin de favoriser la concurrence entre abattoirs et ainsi tirer les prix vers le haut pour mieux rémunérer les éleveurs. Ce renforcement de la législation s’inscrit dans un contexte où la concentration des activités d’abattage, parmi quelques entreprises, induit un déséquilibre des pouvoirs de négociation.

Aux Etats-Unis, l’administration Biden-Harris souhaite favoriser la concurrence entre les abattoirs en renforçant la loi « Packers and Stockyard Act », qui encadre notamment les pratiques d’achat et d’approvisionnement des abattoirs auprès des éleveurs. Le but est de protéger davantage les éleveurs dans les relations commerciales avec l’abattoir. Une vingtaine de règles ont ainsi été introduites début mars, dont :

  • L’interdiction de mesures de rétorsion à l’encontre d’un éleveur qui explorerait de nouvelles relations commerciales avec une entité concurrente ; d’un éleveur qui refuserait de participer à des communications avec l’acheteur qui ne sont pas obligatoires dans la loi ; ou encore d’un éleveur qui témoignerait dans toute procédure se rapportant à une violation présumée d’une loi par une entité ;
  • L’interdiction d’entraver les droits de l’éleveur, ainsi que sa participation à des associations et groupements ;
  • L’interdiction

Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous! Sinon abonnez-vous pour voir le contenu.

Se connecter / S’abonner

Auteur

Rouault

Ingénieur agroéconomiste - Expert en charge de la veille internationale sur l’aval de la filière porcine

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus