APPLIS IFIP
Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs

Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs

Ajouter à ma liste
Auteurs : Boulot S, Dubroca S, Badouard B
Une enquête a été conduite en 2004 auprès de 200 troupeaux français, afin de préciser les pratiques en matière de gestion pharmacologique de la reproduction. Ces élevages avaient un niveau d’efficacité technico-économique global élevé. 82 % des éleveurs pratiquent la synchronisation hormonale des cochettes lors de leur introduction, mais sans contrôle préalable de la puberté pour 40 % d’entre eux. Plus de 45 % des éleveurs utilisent occasionnellement des traitements hormonaux en cas de non venue en chaleur des cochettes ou truies sevrées. L’induction de mise bas est pratiquée dans 82 % des troupeaux et 5 % des éleveurs retardent occasionnellement les mises bas. L’ocytocine est utilisée par 86 % des éleveurs, mais le plus souvent occasionnellement. L’insémination artificielle est pratiquée par 98 % des troupeaux, à raison de 2,5 doses par chaleur et ce en présence d’un verrat dans 65% des cas. Peu de produits sont utilisés à l’occasion de l’insémination, à l’exception des lubrifiants et des antiseptiques.

Fiche technique

Titre :

Gestion pharmacologique de la reproduction : le point sur les pratiques des éleveurs

Date sortie / parution :

2005

Titre de périodique :

TECHNI PORC (FRA)

Auteurs

Boulot

Docteur Ingénieure, PhD - Experte en reproduction

Badouard

Ingénieure d’étude - Références techniques et technico-économiques

Quelques mots clés

élevage Reproduction Gte Gestion technico-économique Truie Antibiotique Mise bas
Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus