APPLIS IFIP

Marché des pièces de découpe : reprise modérée des cours de la viande en mars

Articles de conjoncture

07/04/2024 09:18 | Place des marchés Il y a 1 mois et 15 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Jambon Cuit.jpg

Le marché des viandes ne parvient pas totalement à répercuter les hausses de prix pratiquées sur le marché des porcs vivants. La période de Pâques a permis de redynamiser le marché mais les opérateurs attendent une hausse plus forte de la demande. En France, le prix du jambon a fortement augmenté en mars.

La période de Pâques a permis de redynamiser le marché des viandes en France et en Europe. Toutefois, il ne semble pouvoir suivre le marché des porcs vivants que partiellement et les opérateurs européens témoignent d’une réduction des marges en abattoir. Une dynamique plus forte de la demande est attendue.

En France, durant le mois de mars, le marché de Rungis a connu une hausse significative des prix. L’IMR (indice du marché de Rungis) a progressé de 4,4 % en un mois, stimulé par les prix de la longe (+2,6 %) et du jambon (+6,7 %). Du côté de l’épaule, ou encore de la poitrine, les hausses de prix sont plus modérées. Pour rappel, le mois de février a été marqué par une stabilité des prix des pièces de découpe, en particulier pour les longes, épaules et maigres. L’indice de prix d’achat FranceAgrimer de la poitrine de porc a même accusé une baisse de 1,1 % en un mois. Seuls les indices de prix des jambons étaient déjà en hausse à ce moment.

Sur le marché de Hambourg, les prix des pièces affichent des hausses de 2,5 à 3,5 % en un mois. Sur le marché de Barcelone, les cours de la longe, de la poitrine et de

Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous! Sinon abonnez-vous pour voir le contenu.

Se connecter / S’abonner

Auteur

Elisa Husson

Ingénieure d’études - Experte en charge de l’analyse des marchés du porc et du commerce international

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus