APPLIS IFIP

Stabilité du commerce de la viande en janvier

Articles de conjoncture

09/02/2024 09:09 | Place des marchés Il y a 2 mois et 5 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Jambon Cuit.jpg

Le marché des pièces de découpe a été quelque peu perturbé en janvier par les mouvements de grèves. La baisse habituelle des prix a été très limitée, et toutes les coupes n’ont pas été concernées. Le commerce de la viande s’est globalement stabilisé.

En décembre, le marché des pièces de découpe témoignait d’un certain dynamisme et l’indice synthétique du marché de Rungis (IMR) affichait une stabilisation des cours. Toutefois, les indices FranceAgriMer apportent des éléments d’analyse supplémentaires. La demande des transformateurs en gras et maigres s’est redressée au cours du mois, entraînant une hausse significative des prix. Les charcutiers et salaisonniers français ont enregistré une reprise des prix à l’achat respectivement de +1 % et +4 % en moyenne entre novembre et décembre. A l’inverse, certaines coupes témoignent d’une moindre affection de la part des charcutiers en fin d’année, à l’instar du jambon sans mouille (-4,4 % en moyenne entre novembre et décembre).

Le mois de janvier est habituellement marqué par une contraction de la demande après les fêtes de fin d’année. Toutefois, le marché et la logistique ont été perturbés par les divers mouvements de grève à travers toute l’Europe, générateurs de délais et de hausses des coûts. Ainsi, sur le marché de Rungis, les prix des découpes primaires se sont stabilisés.  L’indice mensuel synthétique s’est très légèrement contracté (-0,2 % en un mois). Seul le prix de la poitrine n° 1

Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous! Sinon abonnez-vous pour voir le contenu.

Se connecter / S’abonner

Auteur

Elisa Husson

Ingénieure d’études - Experte en charge de l’analyse des marchés du porc et du commerce international

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus