APPLIS IFIP

Bonne nouvelle pour les filières viandes : transport possible à température dérogataire multiproduits et multichargement

Analyses et études

04/07/2024 17:25 | Articles Il y a 1 jour

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Carcasses

Les États membres ont voté le Règlement délégué (UE) 2024/1141 qui rend possible le transport à température dérogataire multiproduits et multichargement.

Si le règlement (CE) 2017/1981 autorise le transport des carcasses à températures dérogataires (entre 7°C et 15°C à cœur), il n’autorisait pas les transports multichargements (chargement progressif des camions avec des carcasses/quartiers dans plusieurs sites) ou multiproduits (chargement de carcasses à températures dérogataires et des produits de découpe ou abats à températures réglementaires dans le même espace réfrigéré). Or il s’agit là de pratiques usuelles des filières bovines et porcines françaises qui recherchent à optimiser les flux logistiques.

Dans le cadre de négociations européennes, Culture Viande a sollicité l’IFIP et l’Idele afin d’évaluer le transport de carcasses dérogataires dans le cas des transports multichargements pour le bovin et multiproduits pour le porc et le bovin. Cette étude intitulée « Evaluation de l’impact sanitaire de deux pratiques de transport non prévues par le Règlement (UE) 2017/1981 » a été financée par Interbev et Inaporc en 2020.

L’étude a permis de recueillir des données de température fiables et représentatives de ce type de transports sur un nombre représentatif d’itinéraires en France pour de camions transportant des carcasses dérogataires.
L’objectif était de mesurer, grâce à l’outil de modélisation Sym’previus, l’impact de ces conditions de transport sur la croissance des bactéries indicatrices d’hygiène de la viande et des abats.

Les résultats ont montré d’une part, une diminution régulière des températures à cœur des carcasses dérogataires transportées. D’autre part, les cinétiques de température sans effet sur la croissance des bactéries indicateurs d’hygiène sur les carcasses. Sur ces deux critères, le refroidissement en transport multichargements/multiproduits est équivalent à une réfrigération en chambre froide.

L’IFIP a accompagné Culture Viande à Bruxelles pour présenter ces résultats en février 2022 au Groupe d’experts sur l’hygiène alimentaire et le contrôle des aliments d’origine animale de l’EFSA ; puis le 2 juin 2022 auprès de la Commission Européenne, au Workshop : « Stratégie de la ferme à l’assiette : optimiser le cadre et les conditions de transport des carcasses pour avoir un impact plus important sur la durabilité dans l’UE » organisée sous la présidence française par l’UECBV. A l’issue de cette journée d’échange et à la vue des résultats, les services de la Commission se sont engagés à faire une proposition pour une modification du règlement.

Ainsi a été approuvé par la majorité des États membres, le Règlement délégué (UE) 2024/1141 de la Commission du 14 décembre 2023*. L’annexe 3 alinéa iv) de ce règlement prend désormais en considération le transport de carcasses à températures dérogataires avec des produits à températures réglementaires et dans l’alinéa ix) une définition de la prise de température de surface.

C’est donc une bonne nouvelle pour les filières viandes !

* Ce texte modifie les annexes II et III du règlement (CE) no 853/2004 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les exigences spécifiques en matière d’hygiène applicables à certaines viandes, aux produits de la pêche, aux produits laitiers et aux œufs.

Consulter ci-dessous le réglement délégué (UE) 2024/1141 de la Commission du 14/12/23 modifiant les annexes II et III du règlement (CE) no 853/2004 des exigences spécifiques en matière d’hygiène applicables à certaines viandes.

Référence : Évaluation de l’impact sanitaire de deux pratiques de transport non prévues par le règlement (UE) 2017/1981 – 22 octobre 2021 – Clémence Bièche-Terrier et Nicolas Rossi (Idele SQCV) / Sabine Jeuge et Alain Le Roux (Ifip).

Pour toute information complémentaire : alain.leroux@ifip.asso.fr

Auteurs

Leroux

Ingénieur d’étude - Expert des bonnes pratiques d'hygiène et la maîtrise des process d'abattage-découpe

Jeuge

Ingénieure - Responsable de l'atelier de technologie des produits du CIRI

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus