APPLIS IFIP

Allemagne : importations de porcs vivants en hausse

Actualités

02/02/2024 15:34 | Place des marchés Il y a 5 mois et 10 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Allemagne

Pour la première fois depuis 2020, les importations de porcelets et de porcs destinés à l’abattage en Allemagne sont reparties à la hausse en 2023. Elles atteignent près de 11 millions de têtes, soit près d’un million d’animaux de plus en un an (+9,3 %).

Plus en détail, l’Allemagne a importé en 2023 près de 9,5 millions de porcelets (700 000 de plus, +8,0%, qu’en 2022), en provenance du Danemark pour 6,4 millions (+13,2 % en un an) et des Pays-Bas pour 3,1 millions (+2,1 % en un an).

Importations de porcs vivants par l’Allemagne en millions de têtes
Import Porcs Vivants 2

Source : Ifip d’après ISN nach Thünen-Institut und Destatis

Les importations de porcs destinés à l’abattage vers l’Allemagne ont aussi augmenté, de 20 % en un an, pour atteindre 1,5 million de têtes. Ils proviennent des Pays-Bas pour 960 000 têtes (+21,6 % en un an) et de la Belgique pour 370 000 têtes (+57,4 % en un an). En revanche, les importations de porcs charcutiers depuis le Danemark ont baissé de 22,2 %, à environ 110 000 têtes.

La baisse de la production allemande explique cette forte augmentation des abattages de porcs importés en 2023. Ils restent cependant bien en deçà du niveau d’avant la crise du coronavirus. En effet, en 2019, plus de 3,3 millions de porcs destinés à l’abattage avaient été importés par l’Allemagne.

Source : ISN

Auteur

Roguet

Chef de projet, PhD - Experte sur les problématiques d'acceptabilité sociétale et sur l'économie des exploitations d'élevage

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus