APPLIS IFIP

Etats-Unis : prolongation de l’essai sur la cadence d’abattage

Actualités

15/01/2024 11:41 | Place des marchés Il y a 5 mois et 27 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Usa

L’USDA a annoncé fin novembre 2023 prolonger l’essai d’une cadence élevée des lignes d’abattage, en cours depuis novembre 2021, dans les établissements ayant adopté le nouveau système d’inspection pour l’abattage des porcs (NSIS). Aux Etats-Unis, les lignes ont été limitées à 1 106 abattages par heure en juin 2021, en raison de préoccupations pour la sécurité des travailleurs et la sécurité alimentaire des produits carnés. Toutefois, les sites sous le NSIS peuvent aller au-delà de cette limite dans le cadre d’un essai, qui a pour but de collecter des données afin d’analyser les impacts de la hausse du rythme d’abattage. Les données récoltées à ce jour sont considérées insuffisantes et un délai supplémentaire de 90 jours a été accordé aux six sites participant à l’essai.

Près de 40 % des porcs abattus aux Etats-Unis sont élevés dans un rayon de 100 km autour de ces six abattoirs, qui ont des capacités d’abattage considérables. L’Université de l’Iowa estime que le retour à la cadence réglementaire pour ces six abattoirs diminuerait de 2,5 % la capacité d’abattage des Etats-Unis et impacterait éleveurs et consommateurs. Si l’essai n’est pas concluant et si aucune alternative n’est mise en place, le retour à une cadence plus basse signifierait une réduction de la demande de porcs à abattre et un prix du porc plus faible à court terme. La baisse de la production de viande de porc entraînerait ainsi une augmentation du prix de détail et affaiblirait la consommation.

Source : presse internationale

Auteur

Rouault

Ingénieur agroéconomiste - Expert en charge de la veille internationale sur l’aval de la filière porcine

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus