APPLIS IFIP

Marché du porc : une montée inarrêtable des cours européens du porc en février

Articles de conjoncture

06/03/2023 14:24 | Place des marchés Il y a 1 an et 3 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
01062022 Dsc 2018

En Europe, le marché du porc est tendu. Le manque d’offre et la baisse des stocks engendre une forte concurrence entre les abattoirs qui tentent d’adapter leur activité, pour maintenir l’efficience des outils malgré les défis de l’inflation et de la compétitivité sur les marchés internationaux.

L’ascension du prix au cadran semble inarrêtable en février. Le mois se termine avec une cotation fixée à 2,256 €/kg. Le premier marché du mois de mars dépasse même le seuil des 2,30 €/kg (+ 5 cts). En moyenne, le prix perçu par les éleveurs français a progressé de 21 cts sur l’intervalle d’un mois (+ 10,1 % par rapport à janvier). L’amoindrissement de l’offre continue de peser sur le marché. Sur le mois, le nombre de porcs abattus en zone Uniporc est retombé de 5,4 % par rapport à l’an dernier. Les poids moyens des carcasses sont aussi en baisse (- 200 g en moyenne par rapport à janvier). La demande des abatteurs est soutenue.

Offre limitée et montée des prix en Europe

L’élévation des cours du porc se poursuit aussi en Europe au rythme de la contraction du nombre de porcs prêts à être abattus. Afin de capter les porcs, certains abatteurs européens ont proposé des hausses de prix assez fortes aux éleveurs. D’autres ont décidé de réduire le temps d’ouverture des

Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous.

Se connecter

Auteur

Elisa Husson

Ingénieure d’études - Experte en charge de l’analyse des marchés du porc et du commerce international

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus