APPLIS IFIP

Marché du porc : Peu de changements en ce début d’année

Articles de conjoncture

08/02/2024 14:55 | Place des marchés Il y a 5 mois et 3 jours

Ajouter à ma liste
Imprimer l'article
Dsc 1795

Le commerce de porcs en Europe s’est plutôt maintenu sur le mois de janvier, avec une résorption rapide des retards d’enlèvement liés aux fêtes de fin d’année, et ce, malgré les grèves qui ont touché toute l’Europe.

Le marché se stabilise, malgré les perturbations

Au début du mois de janvier, le marché européen a renoué avec les traditionnelles baisses des prix du porc, en lien avec le recul saisonnier de la demande et les retards d’enlèvement des porcs liés aux fériés de fin d’année. Le surplus d’offre en porcs vivants sur le marché a rapidement été résorbé en janvier. En France, les abattages dans la zone Uniporc ont progressé de 13 % entre décembre 2023 et janvier 2024. La seconde partie du mois a ensuite été marquée par une grande stabilité.

Le prix moyen des porcs en Europe s’est légèrement contracté (-2,8 % en un mois). Les marchés nord-européens ont ainsi enregistré des baisses significatives jusqu’à la mi-janvier, avant que les prix ne se stabilisent. L’Allemagne, les Pays-Bas et le Danemark ont vu leurs prix se réduire respectivement de 2,4 %, 3,6 % et 4,6 % en un mois. Du côté de l’Espagne et de la France, les cotations n’ont pas bougé. Le prix perçu par les éleveurs espagnols atteint 2,08 €/kg en moyenne en janvier, et celui par les éleveurs français est de 1,94 €/kg (avec un prix moyen au MPB à 1,78€/kg).

Néanmoins, cette stabilité masque des perturbations sous-jacentes. Les annonces récentes de la fermeture des outils de Vion en Allemagne sont source d’incertitudes. De plus, le marché européen a été fortement perturbé par les différents mouvements de grève apparus dans de nombreux Etats membres. Du côté des Pays-Bas, des discussions relatives à la politique sur l’azote sont toujours au cœur de vifs débats. Enfin, en Espagne, le pays est confronté à la sécheresse, ce qui affectera l’ensemble du secteur porcin.

Prix perçus en UE en € par kg
Source : Estimation du prix moyen perçu par les éleveurs. Calculs Ifip d après des sources nationales IFIP

Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous! Sinon abonnez-vous pour voir le contenu.

Se connecter / S’abonner

Auteur

Elisa Husson

Ingénieure d’études - Experte en charge de l’analyse des marchés du porc et du commerce international

Quelques mots clés

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus